Le Nord de Madagascar, de Tananarive à Diego-Suarez

Le Nord de Madagascar, de Tananarive à Diego-Suarez
Nosy Komba. Claude Hervé-Bazin

Madagascar n’a pas fini d’émerveiller le voyageur, en dépit des convulsions politiques et des crises économiques que l’île Rouge a connues ces dernières années. Certes, les trafics en tous genres prospèrent et la forêt se réduit comme peau de chagrin. Les taxis-brousse et les bateaux tombent en panne. Et alors ?

Les fidèles des tropiques et du sourire inébranlable des Malgaches parcourent encore et toujours ce vaste pays en quête de son âme bricoleuse et de ses plus beaux instantanés. Les lémuriens et les caméléons sont toujours là, les plages paradisiaques et la nostalgie aussi.

En marge du monde globalisé, Madagascar n’a rien d’une destination de papier glacé. Elle affirme même une identité sans concessions superflues au modernisme et aux modes. Madagascar est elle-même et c’est ce qui la rend si fascinante. Le voyage, le vrai, enfin !

Texte : Claude Hervé-Bazin

Mise en ligne :

Madagascar Les articles à lire

Services voyage