Glasgow, nuit et jour

Glasgow, nuit et jour
Kelvingrove Art Gallery Museum © Office du Tourisme de Glasgow

Avec ses temples nocturnes dédiés au rock et à l’électro, ses repaires arty ou underground et ses pubs écossais typiques, Glasgow reste une destination de choix pour les aficionados de sorties décalées. La belle ne demande qu’à se laisser apprivoiser par les oiseaux nocturnes… De nuit comme de jour, goûter une fois à Glasgow, c’est l’adopter pour toujours.

Une ville à (re)découvrir

Vous aimez la fête made in UK ? Votre passeport de « serial noctambule » se doit de vous conduire également à Glasgow ! Moins connue que ses grandes sœurs anglaises et irlandaises, Glasgow est pourtant une destination de choix pour sortir et faire la fête. On peut s’y rendre en avion en 2 heures de vol depuis Paris. Ou mieux : en train, via l’Eurostar, avec une petite escale à Londres (pensez-y !).

Culture le jour…

Passer un week-end à Glasgow pour faire la fête est une excellente idée… Il serait toutefois dommage de ne pas profiter, en journée, des nombreux autres atouts de cette ville qui regorge de musées et d’adresses shopping.

Glasgow est célèbre dans le monde entier pour les œuvres de Charles Rennie Mackintosh, architecte et décorateur britannique, qui faisait partie du mouvement Arts and Crafts et principal porte-parole de l’Art Nouveau en Écosse.

Passages obligés pour s’imprégner de la vie et de l’œuvre de l’artiste : The Mackintosh House (University Avenue), The House for an Art Lover (parc Bellahouston), sans oublier The Glasgow School of Art sur Renfrew Street, une des plus belles réalisations de Mackintosh (avec ses célèbres chaises très hautes !).

Autre incontournable : The Kelvingrove Art Gallery & Museum (sur Argyle Street, photo), le musée le plus visité de Grande-Bretagne (après ceux de Londres) : au total plus de 8 000 objets présentés dans 22 galeries, offrant un panorama complet de l’art, de l’histoire, de la science…

Les amateurs d’art moderne préfèreront The Gallery of Modern Art (Goma) au Royal Exchange Square, avec ses œuvres d'artistes du monde entier. Enfin, signalons aussi, sur Glasgow Harbour, le tout nouveau musée des transports, le Riverside Museum, dont le bâtiment ultra-moderne est signé par l'une des stars de l'architecture contemporaine, Zaha Hadid.

...Un peu de shopping...

Glasgow regorge de boutiques de designers, magasins vintage et enseignes internationales. Si Sauchiehall Street rassemble les enseignes branchées, on préférera toutefois les petites adresses qui se transmettent de bouche à oreille comme Postcard Limited (Bath Street), Vintage Guru (Byres Road), The Glasgow Vintage Co (Great Western Road) et Retro (Otago Street) : bienvenue dans les temples du vintage et de la fringue rétro !

Autre petit conseil : perdez-vous et chinez dans le coin de Great Western Road et Ingram Street, où se trouvent les meilleures boutiques de designers et de créateurs tendance (The Nancy Smilie Shop, Felix & Oscar, Timorous Beasties, Cruise…).

… Avant de savourer une nuit très festive !

À Glasgow, on sort tôt : dès 18 heures, une atmosphère festive et bon enfant s’empare des rues ! Oubliez l’étape resto, elle n’est pas obligatoire dans le parcours festif des Ecossais. En revanche, il est fort probable que vous testiez 4 ou 5 bars ou clubs différents en une seule soirée. Les Écossais ont la bougeotte festive !

Les bars ferment tôt : entre minuit et 2 heures du matin. Les clubs baissent le rideau à 3 heures. Pas de dress code particulier, ici l’ambiance est à la cool et le routard noctambule ne sera pas obligé de se « transformer » pour sortir !

Gros avantage : il est très facile de se déplacer dans Glasgow. Les taxis sont nombreux et peu chers. Ils permettent de bouger à n’importe quelle heure en toute sécurité et sans avoir à se confronter au climat parfois capricieux ! Attention, le métro, qui s’avère un moyen pratique pour se déplacer d’un quartier à l’autre, ferme à 23 heures.

Une église transformée en bar et un tribunal en resto

Pour vous donner une idée de ce qui vous attend à Glasgow : prenez une dose d’underground de Berlin, d’électro de Londres, d’esprit festif de Dublin et vous aurez les ingrédients de la nuit et de la fête qui y règnent.

Cette ville regorge de petits bijoux ! Salles de concert, clubs gargantuesques, restos et bars dans des lieux totalement décalés... Vous pourrez manger dans un ancien tribunal transformé en restaurant (The Corinthian's), dans une église devenue un bar (Oran Mor) ou dans d’anciennes halles souterraines aménagées en club (The Arches)! La surprise est toujours au coin de la rue.

Les quartiers tendance

Les principaux restos tendance, bars et clubs incontournables se concentrent dans quatre quartiers : West End, le quartier étudiant de la ville, Merchant City, près du métro St Enoch avec ses magasins et ses nombreux pubs, Ashton Lane, une micro-ville festive dans la ville et, enfin, The City Center, avec les Argyle Street, Hope Street et Jamaica Street comme triptyque incontournable pour une nuit sans fausse note !

Enfin, autre immanquable : Sauchiehall Street, le poumon piétonnier de Glasgow, qui regorge de magasins. Lorsque vous partez du centre de la ville, continuez cette rue vers l’ouest, et vous découvrirez une multitude d’hôtels atypiques, de bars, de restos et de clubs.

Et, pour vous reposer, une fois arrivé au bout de cette immense artère (20 minutes pour la parcourir à pied de bout en bout !), faites une halte à Kelvingrove Park, l’autre poumon – vert, cette fois – de Glasgow !

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez notre fiche Écosse.

Office de tourisme de Glasgow

Bonnes adresses

- Café Gandolfi (Restaurant) : 64 Albion Street. L’endroit idéal pour goûter les spécialités culinaires du pays, dont le fameux haggis (de la panse de brebis farcie au goût assez indescriptible), le saumon fumé et d’excellents fromages écossais. Lieu réputé pour ses petits déj'. Le Café Gandolfi propose également des expositions et des happenings culturels.

- Stravaigin (Restaurant) : 28-30 Gibson Street. Ne vous laissez pas tromper par l'ambiance de pub : cet endroit tient ses promesses par l’excellence de ses plats. Cuisine locale raffinée, merveilleuse sélection de mets traditionnels écossais avec une touche internationale.

- The Corinthian’s (Bar/Restaurant) : 191 Ingram Street . The Corinthian’s est sans doute l’adresse la plus « bling bling » de notre sélection. Mais l’expérience vaut le coup d’œil… et de fourchette. Le lieu est un ancien tribunal, totalement transformé en restaurant ! Bonne assiette, "world-cuisine" un rien branchée et très belle carte des vins. Si les prix du resto vous rebutent un peu, rabattez-vous sur le bar, tout aussi plaisant.

- King Tut’s Wah Wah Hut (Bar / Live) : 272a St. Vincent Street. C'est le temple de la musique rock à Glasgow : King Tut’s Wah Wah Hut, un bar muni d’une micro salle de concert de 300 places. Et alors, nous direz-vous ? Eh bien on y voit jouer Oasis, The Verve, The Killers, Radiohead, Skunk Anansie... pour quelques livres sterling. Un bijou qui se transmet de bouche à oreille !

- Oran Mor (Bar / Club) : Top of Byres Road. Sans doute l’adresse la plus insolite de Glasgow : Oran Mor n’est autre qu’une église transformée en bar / club / restaurant. L’intérieur est vraiment étonnant, avec ses vitraux, sa déco et son atmosphère qui vous plonge dans un autre temps ! Au sous-sol, on trouve un club avec une programmation jazz , électro et live plutôt bien pensée. Vous pouvez en revanche zapper la case « restaurant » du lieu, loin d’être à la hauteur de la beauté de l’endroit !

- Citizen M (Bar / Hôtel) : 60 Renfrew Street. Récemment ouvert, c’est la nouvelle star de Glasgow. Tout comme son grand frère d’Amsterdam, Citizen M démocratise l’hôtel design. Ici, toutes les chambres sont similaires : lit king size, douche à Leds multicolores, multiples gadgets geek disponibles. Et les prix restent très, très doux ! Proche du centre-ville, c’est une adresse de choix pour le routard noctambule qui appréciera aussi le bar de l’hôtel, nouveau before incontournable avant de sortir !

- The Arches (Club) : 253 Argyle Street. Sans doute l’un des clubs les plus impressionnants du monde, situé sous la gare principale de Glasgow. Imaginez d’anciennes halles désaffectées, formant des dédales de couloirs. Programmation électro, rock, hip-hop de haut vol (Jeff Mills, Laurent Garnier, Carl Cox, Uffie, A-Trak…).

- Sub Club (Club) : 22 Jamaica Street Le meilleur club underground de Glasgow et, sans doute, l'un des 10 meilleurs du monde. Le Sub Club, ouvert en 1987, reste une valeur sûre. Sound system époustouflant, atmosphère futuriste et programmation électro internationale de qualité. Les soirées Subculture, le samedi, sont une des références clubbing en Écosse.

Liens utiles

Charles Rennie Mackintosh Society

Musées de Glasgow

Vintage Guru

Glasgow Vintage Co.

Postcard Limited

Texte : Nicolas George

Mise en ligne :

Écosse Les articles à lire