Idée week-end : En Provence, sur les routes de la lavande


En Provence, sur les routes de la lavande

De juin à début août, la Haute-Provence revêt un manteau violet au parfum délicieux. Du Vercors au Verdon, les champs de lavande sont en fleur. L’occasion d’admirer de somptueux paysages, mais aussi de partir à la rencontre d’une culture, dans tous les sens du terme : celle de la lavande, une longue histoire provençale. Un bonheur pour les sens.



La lavande et la Provence, une longue histoire


Lavandes pour tous


Les différentes régions et les floraisons


Notre coup de cœur : le plateau de Valensole


Fiche pratique


:: La lavande et la Provence, une longue histoire

En Provence, au bleu profond de la Méditerranée fait écho l’océan violet des champs de lavande de l’arrière-pays. Mais la lavande en Haute-Provence ne saurait se résumer à de somptueux paysages de carte postale.

C’est aussi de patrimoine que nous parlent ces plantes dont la floraison ne dure que quelques semaines, de juin à août. La mémoire de la lavande et de ses quelque 2 000 cultivateurs se découvre le long de routes qui sillonnent la région, du Vercors au Verdon, en passant par les Baronnies et le Lubéron.

Cultivée à l’époque des Romains pour parfumer les bains et le linge, la lavande a fait son apparition en Provence au Moyen Âge pour ses vertus olfactives et médicinales. Mais c’est au XIXe siècle que la culture de cette fleur se développe. Les parfumeries de Grasse ont recours alors à l’huile essentielle de lavande fine pour élaborer leurs élixirs.


:: Lavandes pour tous

Difficile à cultiver, poussant entre 500 mètres et 1 500 mètres sur les versants ensoleillés des montagnes de Haute-Provence, la lavande fine est la plus noble des fleurs. Son huile essentielle, la plus raffinée, a obtenu l’AOC « huile essentielle de Haute-Provence ». Elle est de plus en plus supplantée par le lavandin, un hybride entre la lavande vraie et la lavande aspic, une plante plus volumineuse dont le rendement en huile essentielle est plus important, mais de moindre qualité olfactive.

On compte de moins en moins de distilleries traditionnelles de lavande, dont l’exploitation s’est mécanisée. Toutefois, il reste encore quelques entreprises familiales dans la région, où la lavande est commercialisée sous de nombreuses formes (sachets, essences, glaces, gâteaux, miel…).

Outre la parfumerie, la lavande est utilisée pour ses vertus médicinales : antiseptique et bactéricide, elle calme les piqûres d’insecte. En infusion, elle a un effet anxiolytique et relaxant. Les gourmets apprendront avec plaisir qu’elle se décline aussi sous forme de glace, de crème, de miel ou de petits biscuits.


:: Les différentes régions et les floraisons

Quand admirer les champs de lavande ?
Entre la floraison et la récolte, soit de fin mai à début août, en fonction des territoires où elle pousse et, bien sûr, des conditions climatiques de l'année. Un conseil : téléphonez aux offices de tourisme locaux pour vous renseigner sur l'état de la floraison.

La récolte de la lavande a lieu en été car les fortes chaleurs favorisent la montée de l’essence dans les glandes sécrétrices de la fleur. Après, l'essentiel de l'arôme s’évapore.

Où les voir ?
Il existe des routes de la lavande qui parcourent la Haute-Provence, de la Drôme aux Alpes-Maritimes en passant par le Vaucluse et les Alpes de Haute-Provence. Signalons les excellents itinéraires proposés par l'association La grande traversée des Alpes.
En route, il est possible de visiter des exploitations et des distilleries, d’acheter des produits artisanaux, de participer à des fêtes de la lavande ou à des randonnées .

Voici les principaux territoires où pousse la lavande :

- Vercors, Diois et Drôme Provençale : la première zone s'étend de Crest aux Baronnies, en passant par Die et Rosans. En Drôme provençale, la région des lavandes va de Montélimar à Nyons, en englobant les très beaux villages de Dieulefit, Grignan et Valréas.
La floraison de la lavande débute mi-juin autour de Crest et en Drôme provençale. Elle s’achève fin juillet - début août dans les secteurs les plus élevés du Diois.

- Collines et montagnes (Drôme, Vaucluse, Alpes de Haute-Provence) : parmi les villages repères, citons Vaison-la-Romaine, Nyons, Buis-les-Baronnies, Orpierre et Rosans. La lavande fleurit fin juin dans le Buëch et début juillet dans les secteurs les plus élevés. La récolte a lieu début août.

- Ventoux, Lubéron et montagne de Lure (Vaucluse, Alpes de Haute-Provence) : magnifique parcours qui sillonne la Provence de Carpentras à Forcalquier, en passant par Gordes, Apt, Simiane-la-Rotonde et Banon. Floraison à la fin juin autour d’Apt et jusqu’à début août dans le Pays de Forcalquier.

- De Valensole à l'arrière-pays grassois (Alpes de Haute-Provence, Alpes-Maritimes) : la région inclut le plateau de Valensole, le pays de Digne (Mézel et Barrême), le Haut-Verdon autour de Castellane et l'arrière-pays grassois, autour de la capitale du parfum. La lavande fleurit à la fin juin à Valensole et jusqu’à début août dans le Haut-Verdon.


:: Notre coup de cœur : le plateau de Valensole

Sur ce vaste plateau, entre les vallées du Verdon, de la Bléone et de la Durance, les champs de lavande prennent au pic de la floraison des allures de vastes mers violettes, trouées ça et là d’un olivier ou de cyprès.

En toile de fond, les contreforts des Alpes, des villages perchés. Au-dessus de votre tête, le bleu clair d’un ciel sans nuages. Et, partout, le parfum envoûtant des fleurs et, dans les champs, le bourdonnement des abeilles. Attention aux piqûres !

Le plateau de Valensole (photo), peu peuplé, est un grand espace à la française, largement dédié à la culture de la lavande. Les villages sont les héritiers d’une longue histoire, remontant au Moyen Âge, voire à l’antiquité.

Allemagne-en-Provence possède un beau château Renaissance agrémenté d’un parc aux arbres séculaires. Village typiquement provençal, Valensole mérite une halte pour ses agréables cafés, son église du XIIIe siècle et sa jolie fontaine du XVIIIe siècle.

D’autres pépites sont à découvrir : du ravissant village perché de Saint-Jurs, avec ses adorables églises d’un autre âge, on jouit d’un formidable panorama sur la vallée et les champs de lavande. Riez, fondée par les Romains, aligne un impressionnant ensemble de demeures patriciennes du Moyen Âge et de la Renaissance.

Enfin, à quelques kilomètres de là, débutent les impressionnantes gorges du Verdon, notre Grand Canyon national que l’on peut rejoindre après un détour par le ravissant village de Moustiers-Sainte-Marie. En Provence, une merveille peut en cacher une autre !

Jean-Philippe Damiani
Photo : Jean-Philippe Damiani
Mise en ligne le 17 juin 2014

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez nos fiches Provence et Ardèche-Drôme.

Liens utiles

Les Routes de la Lavande, une mine d'informations de l'association GTA

Comité régional de tourisme de Provence

52 coups de coeur en Provence

Tourisme en Vaucluse

Agence de développement touristique des Alpes de Haute-Provence

Comité départemental de tourisme de la Drôme

Office de tourisme de Valensole

Y aller ?

TGV jusqu’à Montélimar, Avignon ou Aix-en-Provence. Après, location de voiture conseillée pour parcourir la région.

Où dormir ?

Trouvez votre hôtel dans la Drôme, le Vaucluse et les Alpes de Haute-Provence

Exploitations, distilleries, achat de produits

Distillerie du Siron

Lavandes Angelvin

Maison des produits du pays du Verdon

Usine L’Occitane à Manosque



Drapeau sejours week end Provence

Partir en Provence

  • A voir, à faire en Provence
  • Réservez un hôtel
  • Trouver un billet d'avion
  • Louer une voiture
  • Louer la voiture d'un particulier
  • Trouvez une location
  • Allez en Provence en covoiturage
  • Billets Monuments Nationaux
  • Partagez votre taxi Paris - Aéroport
  • Réserver en camping et mobil home
  • Réservez un ferry
  • Réservez un restaurant
  • Réservez une auberge de jeunesse
  • Se loger chez l'habitant

Applis Routard Iphone Ipad