Le Venezuela, grandeur nature

Le Venezuela, grandeur nature
Jean-Philippe Damiani

Quoi de commun entre le bleu translucide des Caraïbes, le vert profond de l’Amazonie, les sommets élancés des Andes, la plaine infinie de la savane, la plus haute chute d’eau du monde et le rythme infernal d’une métropole congestionnée, Caracas ?
Un pays : le Venezuela. Ni le plus étendu, ni le plus visité d’Amérique latine. Et, pourtant, ce territoire, qui n’est même pas deux fois plus vaste que notre minuscule France, concentre toutes les merveilles naturelles de ce continent exceptionnel.
Démonstration avec un petit périple en boucle dans l’ouest du Venezuela, au départ de Caracas, via les Llanos, les Andes et la côte des Caraïbes.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Services voyage