Florence, nos 10 coups de cœur

Florence, nos 10 coups de cœur
Ponte Vecchio - Firenze Turismo

Tout le monde le sait, Florence est l’une des plus belles villes d’Italie. La capitale toscane recèle l’une des plus fortes densités de trésors artistiques de la planète. De quoi donner le tournis… Stendhal en a su quelque chose avec son fameux syndrome. Mais Florence ne se résume pas à un musée à ciel ouvert. On y mange (bien), on y boit (très bien) et on s’y amuse (aussi). Nouveau ! Parution du Routard Express Florence le 4 mars !

Musarder dans le quartier du Duomo

Le centre historique de Florence est un musée à ciel ouvert, avec sans doute la plus grande concentration de chefs-d’œuvre artistiques au monde !

Parmi les plus connus, la cathédrale Santa Maria del Fiore (Duomo), bien sûr, et sa coupole, le campanile de Giotto, le baptistère et les portes de Ghiberti, le Palazzo Vecchio et la Piazza della Signoria, qui résume toute l’histoire de Florence. Sans oublier le Ponte Vecchio (photo), emblème de Florence qui enjambe l’Arno… Vous n’en croirez pas vos yeux !

Prendre rendez-vous avec Botticelli aux Offices

Toujours dans le quartier du Duomo, tout simplement l’un des plus beaux musées du monde ! C’est ici que l’on trouve les célébrissimes Printemps et Naissance de Vénus de Botticelli. Mais aussi Léonard de Vinci, Michel-Ange, Raphaël, Titien, Le Caravage, Mantegna et tutti quanti

La peinture italienne se taille évidemment la part du lion, notamment celle de la Renaissance. La Galleria degli Uffizi (piazzale degli Uffizi) regorge de chefs-d’œuvre universellement connus. Il n’est pas rare, en haute saison, de faire la queue de 2 à 4 heures avant d’entrer dans le musée. Un conseil : réservez votre billet (longtemps) à l’avance !

Admirer les fesses de David à l’Accademia

Allez vous rincer l’œil. Un athlète de 5 mètres de haut, tout en muscles (5,5 tonnes !) et sculpté par Michel-Ange, ça ne se refuse pas ! Le vrai David, image de la beauté parfaite, se trouve à la Galleria dell’Accademia  (via Ricasoli, 60).

Tous les autres sont des copies, à commencer par celui de la piazza della Signoria. Il n’y a pas que le David de Michel-Ange à l’Accademia, qui est l’un des musées incontournables du circuit artistique florentin. Pensez, là aussi, à réserver à l’avance…

S'enthousiasmer pour les merveilles de San Marco

Une fois sorti de l’Accademia, explorez le quartier de San Marco, qui recèle quelques merveilles de l’art toscan. Ne manquez pas le discret couvent de San Marco (piazza San Marco, 1) et ses divines fresques de Fran Angelico. Autre bijou : le Palazzo Medici Riccardi  (via Cavour, 3) avec ses deux trésors, le Cortège des Rois Mages, de Gozzoli, et La Vierge à l’Enfant, de Lippi.

Saliver au marché couvert de San Lorenzo

Pour se mettre en appétit, cap sur le marché de San Lorenzo (via dell’Ariento), dans le quartier du même nom. Sous des halles du XIXe s., un conservatoire bien vivant de la gastronomie toscane.

Plus de 1 000 stands où trouver (et goûter) charcuteries, viandes, fruits, légumes d’excellente qualité dans une atmosphère survoltée. Toujours dans le quartier, l’église de San Lorenzo, édifiée par Brunelleschi, et les chapelles des Médicis, construites par Michel-Ange.

Déguster les spécialités florentines

Les tripes sont l’une des spécialités florentines. Jadis, les tripiers ambulants étaient nombreux à Florence, aujourd’hui on peut s’offrir ce plaisir très local dans des stands piazza dei Cimatori ou piazza di Porta Romana, ou bien au marché de San Lorenzo.

Si vous n’aimez pas les abats, goûtez à d’autres spécialités florentines comme la ribollita (soupe de légumes au chou noir), la pappa al pomodoro (panade à la tomate) ou la bistecca, tranche de bœuf épaisse à déguster saignante.

Faire une virée "Oltrarno"

"Oltrarno", c’est tout simplement de l’autre côté de l’Arno, un quartier moins touristique, où bat encore le cœur d’une Florence plus populaire.

C’est le cas à San Frediano, avec ses sympathiques ruelles et la piazza del Carmine, rendez-vous des jeunes fêtards à la nuit tombée. Dans le quartier voisin de Santo Spirito, l’imposant Palazzo Pitti abrite, dans la galerie Palatine, tous les chefs-d’œuvre acquis par les Médicis.

Déambuler dans les jardins

Toujours Oltrarno, trois havres de nature où se mettre au vert : le jardin de Boboli, qui entoure le palazzo Pitti ; tout près, le Giardino Bardini, avec ses fleurs par centaines et sa magnifique vue sur Florence ; et, enfin, dans le quartier San Niccolo, le Giardino delle Rose avec sa roseraie (bien sûr !), son jardin japonais, ses statues de Folon et son panorama de la vieille ville. Quel bonheur !

Contempler Florence depuis San Miniato

Du quartier de San Niccolo, grimpez jusqu’à la petite église de San Miniato al Monte, située au sommet d’une colline : l’un des plus beaux exemples de l’art roman toscan, tout en marbre blanc de Carrare et vert de Prato.

Mais c’est surtout, depuis le belvédère, l’un des plus beaux panoramas qui soient de Florence : la vue est à couper le souffle, particulièrement au coucher du soleil. Vous avez dit  romantique ?

Succomber aux délices de l'aperitivo

L’une des traditions italiennes les plus sympas. On prend un verre et on déguste gratuitement toutes sortes de spécialités au buffet. Une mode lancée au Piémont mais reprise un peu partout sur la péninsule. De quoi se caler l’estomac pour pas cher et/ou bien commencer une soirée festive…

Parmi les meilleurs quartiers où sortir, des deux côtés de l’Arno : Sant’ Ambrogio, San Frediano et San Niccolo, où se retrouvent les oiseaux de nuit. Testez l’aperitivo du Negroni (via dei Renai, à San Niccolo), du Dolce Vita (piazza del Carmine) ou du Caffè Sant’Ambrogio (piazza Sant’Ambrogio).

Fiche pratique

Nouveau ! Parution du Routard Express Florence le 4 mars 2015

Préparez votre séjour avec notre guide en ligne Florence

Office du tourisme de Florence

Site officiel du tourisme en Italie

Aller à Florence 
Vols directs depuis Paris CDG avec Air France et Vueling depuis Paris-Orly. Uniquement avec correspondances depuis les autres villes françaises.

Trouvez votre billet d'avion pour Florence.

Quand y aller ?
Meilleures saisons au printemps (mai-juin) et en septembre, mais il y a beaucoup de monde. Un peu plus calme en été. Pourquoi ne pas jouer la carte du hors saison ?

Voir nos adresses Express à Florence

Trouver son hôtel à Florence

Un bar à vin : Cantinetta da Verrazzano via dei Tavolini, 18. Quartier du Duomo

Une bonne trattoria : Trattoria del Carmine, piazza del Carmine, 18, quartier de San Frediano

Un bar : Negroni, via dei Renai. Quartier de San Niccolo.

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Florence Les articles à lire

Le 24 juin, la ville de Florence fait doublement la fête, à l’occasion de la...

Services voyage