Itinéraires conseillés Sardaigne

Une semaine en Sardaigne du Nord

1er jour : Olbia et les îles de la Maddalena

  • Porte d’entrée principale de la Sardaigne, Olbia est à taille humaine avec son centre ancien et son joli assemblage de placettes et de ruelles.
  • D’Olbia, départ idéal pour explorer les îles de la Maddalena, archipel granitique d’îles sauvages et d’îlots enchanteurs, baignés par des eaux turquoise.
  • Ne ratez pas l’île de Caprera, où Garibaldi passa ses 25 dernières années. Sa maison-musée et son tombeau sont devenus des lieux de la mémoire de la nation italienne.

4e et 5e jours : empo Pausania et Castelsardo

  • Petite capitale de la Gallura, Tempio Pausania est une bonne étape pour découvrir les trésors de l’arrière-pays : Aggius, le monte Limbara et la vallée de la Luna (style lunaire !).
  • Pousser jusqu’à Castelsardo, vieux village perché avec son cœur historique entièrement piéton.

6e jour

  • Sassari est le berceau de héros et de grands hommes politiques, et ses environs cachent quelques sublimes églises romanes de style pisan, telles que Santa Trinità di Saccargia ou Sant’Antioco di Bisarcio.

7e et 8e jours

  • Plus à l’ouest, Alghero offre le plus beau centre médiéval de l’île.
  • À découvrir aussi, la cathédrale Santa Maria, le musée d’Art sacré, la kyrielle de palais et d’églises.
  • Ne ratez pas dans les environs la baie de Porto Conte et ses fameuses grottes de Neptune.

Une semaine en Sardaigne du Sud

1er et 2e jours : Cagliari

  • Capitale de la Sardaigne, voici la ville sudiste et lumineuse, où les rues partent du port et surgissent devant la citadelle, sur un roc haut perché. Un décor de cinéma avec la belle cathédrale, de vieux palais, des tours crénelées et de robustes fortifications médiévales, sans oublier le grand Musée archéologique qui renferme les vestiges de la mystérieuse civilisation nuragique.

3e et 4e jours

  • Ne ratez sous aucun prétexte le site nuragique de Su Nuraxi (Barumini), inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco. C’est la plus grande forteresse nuragique de l’île, découverte dans les années 1950.
  • Au sud, c’est un tout autre paysage avec Montevecchio, ville minière désaffectée qui renferme un musée et des galeries sur 16 niveaux à 500 m de profondeur !
  • Pour vous changer du noir charbon, allez vous promener sur les immenses dunes de sable de Piscinas, dignes du Sahara, ou encore sur la longue plage de sable fin de Portixxedu.

6e et 7e jours : les îles de San Pietro et Sant'Antioco

  • L’île la plus mignonne, c’est San Pietro, que l’on rallie en bateau.
  • Mais sa voisine, Sant’Antioco, n’est pas mal non plus ! La petite île sarde n’est pas du tout urbanisée. Elle offre des paysages lumineux et des criques aux eaux limpides.

Une semaine dans le centre
de la Sardaigne

1er jour

  • Nuoro et la Barbagia. On commence par Nuoro, un nid d’aigle perché sur un promontoire rocheux, au cœur de la Sardaigne. De là, partir vers les nombreux villages solitaires dans leurs montagnes, comme Bitti.

2e jour

  • Bosa est un petit port coloré et vivant, avec ses anciennes maisons de tanneurs du quartier de Sas Conzas.
  • Non loin, ne pas manquer l’adorable petite cité médiévale de Santu Lussurgiu, au creux d’un cratère éteint, abritant vénérables ruelles aux pavés usés et demeures aristocratiques.

3e et 4e jours : le Supramonte

  • Le Supramonte, si proche du monde balnéaire et pourtant si éloigné par son esprit et son mode de vie. Les randonneurs s’adonneront à leur activité favorite au milieu d’une nature sauvage et vierge. Ils traverseront la région en empruntant les sentiers de bergers de la vallée de Lanaitho pour rejoindre l’énigmatique site préhistorique de Tiscali.

5e jour : Orgosolo

  • On fait halte dans ce village perché dans les monts de la Barbagia pour en admirer les célèbres peintures murales exprimant l’esprit rebelle des gens de la région.

6e et 7e jour : Dorgali et Cala Gonone

  • En haut, Dorgali, une ville sarde posée au flanc des monts du Supramonte.
  • En bas, Cala Gonone, à la fois port et station balnéaire à taille humaine. C’est ici le plus beau morceau de la côte est, découpé de criques, avec un chapelet de plages aux eaux émeraude, accessibles seulement par la mer. Une beauté naturelle, intacte et époustouflante, dans un environnement protégé par les lois d’un parc naturel.

Deux-trois semaines en Sardaigne

Cagliari

  • Située à l’extrémité sud de l’île, c’est la capitale de la Sardaigne. Rien que du beau et de l’authentique sarde avec sa cathédrale, ses fortifications, le quartier du port avec ses bonnes adresses et sans oublier son musée archéologique.
  • En poussant vers l’ouest, vous traverserez Carbonia, un ex-centre minier et laboratoire de l’architecture mussolinienne.

Isola di San Pietro

  • Authenticité et charme assuré dans cette petite île de 6 000 habitants.
  • À visiter, sa ville principale, Caloforte où une balade dans la vieille ville s’impose.
  • Pas d’hésitation non plus pour une promenade au nord de l’île du côté de La Punta, lieu de La Tonnara, technique de pêche traditionnelle.

Piscinas

  • Avant d’arriver, faire un stop à Portixxedu, longue plage de sable blanc.
  • Les dunes de Piscinas sont un « mini-sahara » sarde de hautes dunes, dont certaines dépassent les 60 m et s’étendent jusqu’à 2 km en profondeur. Plage immense et sauvage à perte de vue. Dépaysement assuré.
  • Poussez vers l’intérieur de l’île pour admirer le site nuragique de Su Nuraxi (4) classé Patrimoine mondial de l’Unesco.

Bosa

  • Petit port tout droit sorti d’une aquarelle.
  • Non loin de là, ne pas manquer la petite cité médiévale de Santu Lussurgiu.

Alghero

  • Sur la côte ouest, à découvrir à pied le plus joli centre médiéval de la Sardaigne, encore plus beau au coucher du soleil.
  • Dans ses environs, la baie de Porto Conte avec ses grottes de Neptune, festival de stalactites et stalagmites.

Castelsardo

  • Ce village aux ruelles tortueuses et au charme incontestable ravira les piétons, seuls autorisés à visiter ce lieu. Vue superbe sur la baie.

La Maddalena

  • Chapelet d’îles qui plairont aux amateurs de beaux paysages et de longues plages de sable blanc. Situé à l’extrémité nord-est de l’île, il unissait il y a des millions d’années la Sardaigne à la Corse. Parc national depuis 1996, l’archipel est protégé pour sauvegarder la faune et la flore.

Le site de Tiscali

  • L’un des plus beaux sites préhistorique de la Sardaigne datant du IIe millénaire avant l’ère chrétienne.

Farniente et plage

  • Pour ceux qui aiment le farniente et la plage, n’hésitez pas à planter le parasol du côté des plages du golfe d’Orosei avec, au sud, Cala Gonone, un des remarquables sites naturels les mieux préservés des côtes sardes. Cette portion du littoral est surnommée le « croissant bleu ».

Forum Sardaigne

Voir tous les messages
Itinéraires

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

BESOIN D'UN RENSEIGNEMENT ?

Poser une question

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ? Cherchez et trouvez ici votre compagnon de route.

Petites annonces Sardaigne

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...