L’Italie, côté îles

Sicile et îles siciliennes

Tout au sud, la Sicile et ses îles satellites forment un monde à part, avec une culture très affirmée, dans l’univers des îles italiennes.

Sicile

Sicile
Vallée des temples à Agrigente © L'Internaute

Avec ses 25 709 km², la Sicile est la plus grande île de la mer Méditerranée. Elle est séparée de l’Italie continentale par le détroit de Messine, qui n’est long que de 3 km.

Elle est par ailleurs relativement proche de la Tunisie (140 km), ce qui lui a valu de faire partie des terres musulmanes au Moyen Âge, après avoir été sous influence des Grecs, des Romains, des Byzantins, avant de l’être des Normands, des Espagnols, des Français ou des Britanniques. Elle a été intégrée au royaume d’Italie au 19e siècle. Voilà qui explique pourquoi cette terre est riche d’un patrimoine composite.

On y visite des sites archéologiques des plus lointains Siciliens, les temples grecs d’Agrigente, Selinunte, Syracuse ou Imera, la villa romaine du Casale… Il y a aussi des églises gothiques normandes, à Palerme notamment, des villes baroques, en particulier dans la Vallée de Noto (Catane, Raguse, etc.)… Et ce ne sont que quelques exemples.

La nature est également l’un des trésors de la Sicile. Cette île montagneuse présente le plus haut volcan actif d’Europe : l’Etna (3 330 m). Celui-ci est au cœur d’un des parcs naturels de cette terre où l’on se balade ou randonne au cœur de splendides paysages.

Et puis, il y a la mer… On s’y baigne, par exemple sur les plages de Taormina et Cefalù, on y explore ses fonds, ou bien on part à la découverte des archipels et îles isolées qui se trouvent aux alentours : Éoliennes, Egades, Pélages, Pantelleria, Ustica.

Pour en savoir plus :

Consulter notre guide en ligne Sicile

Lire nos reportages De Catane à Messine et De Palerme à Agrigente

Îles Egades et Pantelleria

Îles Egades et Pantelleria
Grotte à Marettimo © Morenovel - Fotolia

L’archipel des Egades se situe à l’ouest de la Sicile. Rattachées à la province de Trapani, ses cinq îles, qui forment une réserve naturelle marine, possèdent de magnifiques paysages, notamment sur leur littoral où se pratique au printemps la pêche au thon traditionnelle. On trouve ici des ports, des plages, des criques, ainsi qu’une abondance de grottes, pour une part sous-marines.

Favignana est la principale île des Egades, où l’idyllique plage de Cala Azzurra attire les connaisseurs. Sur Levanzo, on ne manque pas de se rendre dans la Grotta del Genovese, qui recèle des œuvres d’art rupestres préhistoriques. À Marettimo, c’est en bateau qu’il est recommandé de découvrir les grottes. Formica et Maraone, les deux autres îles de l’archipel, sont de petites dimensions.

Distincte des Egades, l’île de Pantelleria est plus proche de la Tunisie que de la Sicile. C’est une terre volcanique dont le point culminant est la Montagna Grande (836 m).

On y vient entre autres pour ses grottes, que des vapeurs d’eau transforment naturellement en sauna. La jet set est fan de cette île de 83 km² dont les paysages, superbes bien sûr, sont ponctués de vignobles.

Les îles Pélages

Les îles Pélages
Îlot des lapins à Lampedusa © Robespierre - Fotolia

On est ici au sud du sud de l’Italie. Les trois îles Pélages sont situées entre la Sicile, Malte et la Tunisie. Elles sont regroupées dans le cadre d’une réserve marine.

Au nord, il y a la petite Linosa, d’origine volcanique, comme en attestent les cratères qui lui donnent du relief – son point le plus haut est à 195 m.

Au sud, de dimensions encore plus réduites, Lampione est un gros rocher qui sert de halte pour les oiseaux migrateurs. Elle est proche de la principale île de l’archipel.

Il s’agit de Lampedusa, terre aride qui s’étire à l’horizontale. Ses côtes septentrionales présentent de hautes falaises, tandis que son littoral méridional est une succession de criques et de plages de sable extrêmement touristiques pour certaines. Accessible à pied, l’îlot des Lapins en possède une très belle où, en été, des tortues carettes viennent pondre.

Lampedusa a fait régulièrement la une de l’actualité ces dernières années en raison de l’afflux de réfugiés venus du Moyen-Orient et d’Afrique, à l'origine de terribles drames humains.

Pour en savoir plus :

Site des Îles Pélages 

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Roman, gothique, Renaissance, baroque, Art nouveau, art moderne, cubisme... Prague se...