La Gallura, aux couleurs de la Sardaigne

Les roches fantastiques de la Maddalena

Les roches fantastiques de la Maddalena
Jean-Philippe Damiani

La Maddalena, à la lisière est des bouches de Bonifacio, est incontestablement l’autre joyau de la Gallura maritime. Classé parc national depuis 1996, cet archipel regroupe sept grandes îles et une soixantaine d’îlots de granit rose qui parsèment le bleu cristallin de la mer. On rejoint l’île principale, la Maddalena, en ferry depuis Palau. De là, après avoir parcouru la charmante localité qui porte le nom de l’île, on peut se rendre à l’île Caprera pour visiter la maison de Giuseppe Garibaldi où le héros de l’unification italienne a fini ses jours et repose dans une tombe de granit.

Une excursion en bateau vers les autres îles de l’archipel, toutes sauvages et inhabitées, laisse un souvenir inoubliable. Là encore, toutes les nuances de vert et de bleu, émeraude, saphir et jade, colorent la mer. Les roches de granit, inlassablement travaillées par le maestrale, évoquent de fantastiques sculptures naturelles, qui semblent parfois sorties d’un tableau de Salvador Dalí.

Accessibles uniquement par bateau, les plages sont désertes hors saison, tout à fait fréquentables en été, et les eaux sont propres. Un paradis intact, en quelque sorte, dont les plages les plus réputées sont Cala Corsara (crique corsaire) sur l’île de Spargi (photo) et Cala Rosa (crique rose) sur l’île Budelli qui doit son nom à la couleur de son sable.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Italie Les articles à lire

Voyage Italie

Bons Plans Voyage

Services voyage