Faire ses bagages

Les chaussures
Puisqu’on ne peut pas toujours marcher pieds nus, il faut s’efforcer de trouver de bonnes chaussures, à l’aise dans toutes les situations. Les chaussures doivent respecter la morphologie du pied ; elles doivent comporter :

• une semelle qui ne soit ni trop souple, de façon à éviter les torsions latérales, ni trop dure, ce qui traumatiserait les parties sensibles du pied ;
• une extrémité antérieure surplombant le sol de 8 mm pour qu'à la fin du pas le pied ne bute pas.

Un talon est nécessaire pour maintenir la cambrure (3 à 4 cm).

Bon à savoir : les chaussures en cuir ne provoquent ni la transpiration ni les torsions latérales.

Pour la marche, les chaussures à tige montante sont à conseiller.

À DÉCONSEILLER


• Les chaussures trop lourdes.
• Les chaussons, espadrilles, qui n'ont pas de talon et où le pied n'est pas tenu.
• Les lacets trop serrés.

À CONSEILLER

• Pensez aux Pataugas : elles tiennent bien le pied, elles sont légères et bon marché.
Mais si votre voyage comporte des itinéraires de réelle randonnée, emportez de vraies chaussures de marche à semelle résistante.
Les chaussures de sport type « jogging », qui sont prévues pour des marathons sur macadam, amortissent très bien les chocs, sont assez stables et antidérapantes, mais ne tiennent pas suffisamment la cheville (à déconseiller en cas de trek difficile). Leur gros avantage : elles sont légères : 350 g en moyenne. Depuis les pieds nus, on n'a rien inventé de mieux. Un seul défaut : quand on n’y goûte, on ne peut plus s’en passer !
L'idéal, c'est de cumuler résistance et légèreté, , mais dans tous les cas il faut bien penser à quelle type de pratique on se destine surtout (randonnée, balade, etc.) et il faut prendre le temps d’essayer plusieurs chaussures avant de faire son achat.

• À la plage, les sandales en plastique sont idéales, surtout quand il y a des cailloux et des rochers. Elles le sont aussi dans des douches pas forcément très propres.

Les articles à lire