Envoyer à un ami
Le Tourisme solidaire

 

Sac À dos Écolo et solidaire

Tourisme solidaireVoyager écolo et solidaire, c’est aussi voyager en évitant de consommer inutilement, de recourir à des énergies non renouvelables et d’utiliser des produits non recyclables. Rappelons que dans beaucoup de pays, le recyclage ne reste encore qu’une vue de l’esprit !

Première ressource vitale inégalement répartie dans les pays du sud, l’eau, lorsqu’elle est consommée en bouteille plastique, devient aussi une source de pollution. Opter pour un filtre à eau, des pastilles de désinfection type Micropur et pourquoi pas un dessalinisateur, permet de réduire son impact sur l’environnement.

Pour limiter la pollution des sols et des cours d’eau, mieux vaut également utiliser des cosmétiques naturels (huiles essentielles, savon et shampoing bio), voire des traitements médicaux comme les gels à l’aloe vera. Même topo pour nettoyer ses vêtements : il existe des alternatives naturelles efficaces, sans phosphates, et souvent méconnues comme la noix de lavage indienne. Et pour limiter les contenants, utilisez des flacons réutilisables comme ceux proposés par Nalgene.

L’utilisation de l’énergie solaire (mallette solaire, chargeurs solaires) ou de lampes à base consommation type LED permet également à la fois d’apaiser des craintes en termes de confort et de lutter contre le gaspillage. Plus besoin ainsi d’utiliser des piles polluantes non retraitées sur place.

Voir notre dossier « Voyager écolo ».

 

 

 

 
Page précédente Tourisme solidaire Page suivante