Activités, sports et loisirs Pérou

Football

Les Péruviens adorent le foot, même si leur pays ne se distingue pas vraiment au niveau international (la sélection péruvienne n'a pas participé à la Coupe du monde depuis 1982), et entamer la conversation sur le football demeure la façon la plus rapide de faire connaissance.

Le championnat national de première division oppose 16 clubs et se déroule de février à décembre, en trois phases. La première est un championnat classique, opposant toutes les équipes en matchs aller et retour. Le vainqueur obtient son billet pour la Copa Libertadores, l’équivalent sud-américain de la Champion’s League européenne. Pour la deuxième phase, les équipes sont réparties en deux poules de huit, qui fonctionnent comme deux minichampionnats parallèles. Les deux premiers de chaque poule s’affrontent enfin au cours de play off - qui est la troisième et dernière phase - pour désigner le champion national.

Trois équipes dominent le terrain, toutes basées à Lima : Alianza, Universitario et Sporting Cristal.

Équitation

Il est possible de monter à cheval tant sur la côte que dans la sierra, bien que, dans les montagnes, on vous propose plutôt des mules : sur les sentiers étroits des Andes, elles sont plus résistantes et plus sûres que les chevaux.

La randonnée à cheval se pratique dans la région de Cusco, dans le canyon du río Colca, où sont élevés les caballos de paso, également dans les environs de Huaraz, dans la réserve du Cerro Amotape près de Tumbes (depuis le village de Rica Playa), dans la vallée du Montaro à partir de Jauja, à Oxapampa dans la selva centrale, depuis le village de Salala (près de Huancabamba, dans le département de Piura) jusqu'aux lagunas Huaringas... Cette liste n'est pas exhaustive.
Adressez-vous plutôt à une agence spécialisée. Vous en trouverez dans les villes les plus touristiques, pour des promenades de quelques heures à plusieurs jours.

Tous les ans, l'Association des éleveurs et propriétaires de caballos de pasos péruviens organise en avril ou mai un concours national à Pachacámac (Lima).

Pêche sportive

La pêche est en plein essor. Dans les Andes, elle se pratique principalement durant la saison sèche (de juin à octobre). Les truites arc-en-ciel (parfois énormes) abondent dans la plupart des rivières et des lacs. Renseignez-vous à Huancayo, Cusco, Puno et Arequipa.
En Amazonie, on trouve différentes espèces de poissons aussi voraces qu'abondantes ; cela va du célèbre piranha, du tucunare aux couleurs chatoyantes (peacook bass), du poisson-chien (chambira ou payara) à la dentition impressionnante, à l'énorme sungaro (gros silure) dont le poids peut dépasser les 180 kg. Iquitos, Pucallpa, Puerto Bermudez et Puerto Maldonado sont les principales destinations.
En mer, on pêche également le grand marlin à Cabo Blanco, au nord, près de Tumbes. Relâchez-le, l'espèce est menacée !

  • Renseignements auprès de Sport Fishing Perú, une agence spécialisée dans le tourisme de pêche.

Trekking, randonnées

Il y a pléthore d’agences ou pseudo-agences proposent d’organiser le trek de vos rêves. Il convient d’être très vigilant. Se focaliser sur le seul élément financier peut s’avérer un très mauvais calcul. Vous le paierez en termes d’organisation, d’efficience, de nourriture, de confort. Les propositions en dessous de 50 $ par jour et par personne (sans compter le droit d’entrée dans les parcs naturels) doivent éveiller la méfiance ! Au Pérou, une partie des agences agréées figurent sur le site d’I-Perú.

Avant toute chose, il faut s’assurer que l’agence est bien agréée justement, et se faire préciser par écrit les prestations, à savoir ce qui est inclus et ce qui ne l’est pas (en général tout cela est déjà consigné sur des documents fournis par l’agence). Renseignez-vous aussi sur les éventuels pourboires à donner à la fin du trek. Combien y aura-t-il de participants ? Pour réaliser des économies (ou tout simplement pour pouvoir proposer les prix qu’ils proposent), de nombreuses agences ont tendance à faire du regroupement avec d’autres sans vous en avertir.

Soyez honnête envers le prestataire en ce qui concerne votre forme et vos aptitudes physiques, ainsi que votre degré d’acclimatation à l’altitude. Dites-lui de quel équipement personnel vous disposez déjà et vérifiez avec lui le matériel fourni, sac de couchage suffisamment chaud si vous n’avez pas le vôtre, tentes (piquets, tapis de sol, état des fermetures Éclair...), réchauds, sacs étanches, liste de la nourriture emportée. Tout cela est généralement inclus, mais le meilleur matériel peut faire l’objet d’un supplément.

N’hésitez pas à vous procurer de la nourriture en complément si vous pensez que les denrées prévues sont insuffisantes. Enfin, demandez, bien sûr, quelle(s) langue(s) parle le guide...

Dans les Andes

Les Andes se visitent surtout à la saison sèche, pendant l’hiver austral, c’est-à-dire de mai-juin à octobre. Si les journées sont généralement chaudes et ensoleillées, les nuits sont froides, voire très froides quand vous dormez à plus de 4 000 m (et à 6 000 m, il peut même faire jusqu’à - 30 °C !).

Côté matériel, prenez un sac de couchage vraiment chaud et de quoi vous couvrir. Mieux vaut éviter les vêtements très épais, encombrants dans un sac à dos et désagréables pour marcher, et superposer les couches. Bonnet, écharpe et gants sont les bienvenus dès le soleil couché.
En revanche, en journée, il tape, et c’est violent : préférez alors des vêtements légers, et munissez-vous d’une casquette, de bonnes lunettes, d’une crème solaire à indice élevé et d’un baume à lèvres vraiment efficace. Une cape de pluie peut s’avérer utile, même en saison sèche, notamment pour protéger votre sac à dos. La nuit tombant tôt, la lampe (de préférence frontale) est aussi indispensable si vous ne voulez pas vous coucher dès 18h !

Vous pourrez généralement acheter ou louer le nécesaire dans les villes situées à proximité des sites de trekking. Les boutiques les mieux fournies sont à Lima, Cusco et à La Paz.

Pour ceux qui souhaitent trekker seuls, on trouve des cartouches de gaz dans les villes, les plus courantes étant celles à vis (ou valve) ; les cartouches à percer pour les réchauds Camping-Gaz sont plus rares. À propos, l’eau chauffe plus lentement en altitude et, surtout, bout à une température moins élevée qu’au niveau de la mer. Du coup, tout cuit moins vite. Pour purifier l’eau, utilisez des pastilles de Micropur®, ou encore la paille Life Straw®.
Pour nettoyer vos ustensiles, une petite éponge est bienvenue (en revanche, ne lavez pas directement dans l’eau des rivières et ne jetez pas l’eau sale dedans !).

N’oubliez pas la trousse à pharmacie, un sifflet (pour signaler une situation dangereuse, votre présence en cas de pépin), un briquet ou une bonne provision d’allumettes (celles-ci s’éteignent très vite en altitude) et du papier toilette.

Services voyage



Forum Pérou

Voir tous les messages
Activités et visites

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Activités et visites Pérou

Vos discussions préférées du forum Activités et visites Pérou

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Pérou

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Pérou

Agenda Pérou

Pérou Les articles à lire