100 sites à voir en Europe

Site à voir : Europe du Nord

Notre sélection au Danemark, en Suède, en Norvège, en Finlande, en Islande ainsi que dans les Pays baltes.

Copenhague (Danemark)

Copenhague (Danemark)
© haidamac - Fotolia

Le mélange d’architectures ancienne et moderne contribue au charme de Copenhague, la capitale danoise établie sur deux îles que traversent des canaux. Posée sur un rocher face au port, la sculpture de La Petite Sirène, personnage d’un conte du Danois Andersen, en est l’un des emblèmes. Côté monuments, vous avez le château de Rosenborg, la Rundetårn, tour ronde qui est un observatoire... Pour en saisir l’ambiance, on fait un tour à Christiania, « ville libre » post hippy, ou aux jardins de Tivoli, l’un des plus vieux parcs d’attractions au monde. D’intéressants musées se visitent ici, dont le Louisiana (art moderne et contemporain).

Oslo (Norvège)

Oslo (Norvège)
© nanisimova - Fotolia

Oslo, la capitale de la Norvège est logiquement située au bout d’un fjord - plusieurs îles plaisantes s’y égrènent. En ville, laquelle est très verte, vous avez les quartiers historiques de Gamlebyen et Ekeberg. C’est par ici que se trouve le plus célèbre des nombreux musées d’Oslo, celui qui est consacré au peintre Edvard Munch (« Le Cri »…). D’autres ont beaucoup de succès, ils sont dédiés au ski, aux bateaux vikings… À voir encore : l’imposante forteresse médiévale d'Akershus.

Les grands fjords (Norvège)

Les grands fjords (Norvège)
© streetflash - Fotolia

Fasciné par les fjords norvégiens ? C’est normal. Ces longs bras de mer qui s’enfoncent dans les terres, avec sur leurs bords des falaises et montagnes majestueuses, vous donnent presque envie de demander la nationalité Viking ! Les plus beaux se nomment Nærøyfjord, Sognefjord, Lysefjord, Geirangerfjord et se découvrent en bateau, sur des sentiers de randonnée ou depuis des routes touristiques.

Îles Lofoten (Norvège)

Îles Lofoten (Norvège)
© Jenny Sturm - Fotolia

Pour atteindre l’archipel des îles Lofoten, il faut se rendre au-delà du Cercle polaire. Des montagnes, des fjords, de belles plages où l’on surfe (si, si…), des villages de pêcheurs… C’est une destination toute trouvée pour les voyageurs épris de nature sauvage, laquelle s’apprécie été comme hiver, sous le soleil de minuit ou lors d’aurores boréales.

A voir également dans le nord de la Norvège : le Cap Nord et le Finnmark

Stockholm (Suède)

Stockholm (Suède)
© Mapics - Fotolia

Stockholm est un archipel ! La capitale de la Suède s’étend en effet sur 14 îles, sans compter celles qui se trouvent dans ses environs. Sur l’une d’elles se trouve la vieille ville avec ses ruelles, ses églises, son Palais Royal, ses cafés… Les jardins et musés abondent dans toute la ville. Irez-vous visiter le musée Vasa, qui abrite un fabuleux vaisseau du XVIIe siècle, ou celui qui est consacré au groupe pop Abba, ou encore le riche Moderna museet ?

 

Göteborg et le Bohuslän (Suède)

Göteborg et le Bohuslän (Suède)
© Lars Johansson - Fotolia

Grand port de la Suède, Göteborg vaut le coup d’œil pour son centre ancien traversé par des canaux, ses musées, ses restaurants réputés… Ces derniers travaillent des produits de la mer provenant du Bohuslän, littoral de l’ouest du pays parsemé de petits ports plein de charme, d’innombrables îles, de rochers de granit qui ont été comme lissés par les éléments… Des balades en bateau permettent d’admirer cette très belle région.

Helsinki (Finlande)

Helsinki (Finlande)
© Scanrail - Fotolia

Helsinki, la capitale finlandaise, possède des quartiers très plaisants à découvrir car ils manifestent des styles architecturaux variés : centre-ville néoclassique, cathédrale orthodoxe byzantine Uspenski, maisons en bois, immeubles Art Nouveau dans sa variante locale Jugend… Autres attraits de la ville : son District du Design, ses parcs et lacs, ses saunas, ainsi que de nombreuses îles situées tout près, comme celle de Suomenlinna qui est fortifiée…

Tallinn (Estonie)

Tallinn (Estonie)
© Grigory Bruev - Fotolia

Le cœur ancien de Tallinn, la capitale estonienne, (XIIIe-XVIe siècles) réserve de belles surprises : l’Hôtel de Ville et sa place, des remparts et tours de défense, le château de Toompea, l’église Saint-Olav dotée d’un très haut clocher en pointe, le pittoresque passage Sainte-Catherine... Dans le quartier Kalamaja, on est charmé par des rues bordées de maisons en bois, tandis qu’à Kadriorg, on admire de belles demeures, dont un palais baroque construit pour Pierre Le Grand.

Riga (Lettonie)

Riga (Lettonie)
© f9photos - Fotolia

Riga, capitale de Lettonie et grand port de la Baltique, a été soumise à différentes influences depuis sa création : germanique, russe, polonaise, suédoise… Son centre mélange diverses constructions : maisons à façade étroite (comme la Maison des trois frères) et églises du Moyen Age, bâtiments des XVIIIe et XIXe siècles, en bois notamment, immeubles Art nouveau… L’ensemble rend cette ville passionnante à visiter.

Vilnius (Lituanie)

Vilnius (Lituanie)
© rh2010 - Fotolia

Vilnius, la capitale lituanienne, est riche en bâtiments de styles gothique, Renaissance et surtout baroque, ce qui la rend très attractive. Ils se situent en bonne partie dans de petites rues d’origine médiévale. À voir : cathédrale, monastères, églises de différentes obédiences, maisons en bois…

Reykjavik et Bleu Lagoon (Islande)

Reykjavik et Bleu Lagoon (Islande)
© boyloso - Fotolia

Depuis Reykjavik, la capitale de l’Islande, on peut se lancer dans un tour complet de l’île, par la route nationale 1, ou plus modestement aller contempler les fjords de l’ouest, ou encore la faille qui sépare les plaques tectoniques eurasiatique et américaine à Þingvellir. Et, bien sûr, on ne manque pas de se rendre au Blue Lagoon, ensemble de bassins naturels où l’on se baigne dans une eau très chaude en plein air, même en hiver !

Landmannalaugar (Islande)

Landmannalaugar (Islande)
© honzakrej - Fotolia

Le Landmannalaugar est l’un des sites volcaniques les plus grandioses d’Islande, déployant une spectaculaire palette de couleurs. De nombreux autres sites naturels séduisent le voyageur, comme le lac Myvatn, la merveilleuse chute de Seljalandsfoss, d’où l’eau tombe d’une hauteur de 65 m ou le Geysir, d’où l’eau vaporisée peut s’élever dans les airs jusqu’à une vingtaine de mètres.

Texte : Michel Doussot

Voyages de rêve - Les articles à lire