Normandie, nos coups de cœur

Normandie, nos coups de cœur
Étretat © PUNTO STUDIO FOTO AG - stock.adobe.com

Des falaises au bocage, des villages du pays d’Auge à la modernité du Havre, du Mont-Saint-Michel à Étretat, la Normandie offre à ses visiteurs et nombreux admirateurs une belle diversité de paysages et d’atmosphères. Avec, pour point commun, leur beauté et leur générosité, celles qui ont séduit parmi d’autres les peintres impressionnistes. Découvrez nos coups de cœur dans cette magnifique région de France…

Giverny : les nymphéas dans les jardins de Monet et le musée des Impressionismes

Giverny : les nymphéas dans les jardins de Monet et le musée des Impressionismes
Jardins de Monet © aterrom - stock.adobe.com

Une plongée au cœur même de l’imaginaire de Monet : la maison et les jardins ont leur aspect d’origine et, à tout moment, on s’attend à ce qu’apparaisse le maître. Aucune œuvre originale du peintre, on vient admirer les superbes jardins fleuris : le jardin d’eau orientaliste, où l’artiste peignit les Nymphéas, et, plus proche de la maison, le « clos normand ». Juste en face, le musée des Impressionnismes programme de superbes expositions sur ce mouvement artistique majeur.

Lire notre article Giverny et Rouen, sur les traces de Claude Monet

Le Vieux Rouen, au charme intact

Le Vieux Rouen, au charme intact
Vieux Rouen © Ekaterina Belova - stock.adobe.com

Outre la splendide cathédrale, les superbes églises et autres petites merveilles à découvrir, le Vieux Rouen charme avec ses coquettes maisons à pans de bois, parfois opulentes, parfois brinquebalantes : la ville n’en abrite pas moins de 2 000 !

Lire notre article Escapade à Rouen

Jumièges, l'abbaye romantique

Jumièges, l'abbaye romantique
Abbaye de Jumièges © lamio - stock.adobe.com

L’une des pépites de la Seine-Maritime, dans un magnifique parc de 15 hectares. Bien que largement en ruine, l’abbaye de Jumièges n’en conserve pas moins une majestueuse prestance. L’imposante église Notre-Dame garde entière sa façade flanquée de deux tours et la majeure partie de la nef. L’impression est grandiose dans cette église à ciel ouvert. De-ci, de-là, on devine des voûtes et des chapelles gothiques ajoutées au XIVe s. Enchanteur.

Le Havre et l’urbanisme d’Auguste Perret

Le Havre et l’urbanisme d’Auguste Perret
Le Havre © Henryk Sadura - stock.adobe.com

Une architecture unique classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Le centre-ville du Havre, rasé à 85 % pendant la Seconde Guerre mondiale, fut reconstruit sur une vingtaine d’années par Auguste Perret. Dépouillée, l’architecture en béton apparaît d’abord austère, mais bien vite on comprend pourquoi il fait bon vivre dans cette ville. L’impression d’espace, l’air marin, son dynamisme, mais aussi ses musées intéressants… Une ville hors du commun

Lire notre article Le Havre, à bon port

Les falaises d’Étretat et la côte d’Albâtre, icônes normandes

Les falaises d’Étretat et la côte d’Albâtre, icônes normandes
Falaises d’Étretat © altitudedrone - Adobe Stock

Presque une légende tant l’arche de craie plongeant dans la mer fait partie des images ancrées dans nos mémoires. Sans oublier cette aiguille, juste derrière, dont Arsène Lupin tente de percer le secret dans l’une de ses aventures… On ne se lasse pas de découvrir les falaises d’Étretat sous les lumières changeantes de l’aube au crépuscule. Ensuite, on peut filer sur la côte d’Albâtre et jeter l’ancre dans l’authenticité du port de Fécamp.

Lire Etretat et Fécamp : la Normandie, côté falaises

Honfleur et la côte Fleurie, pittoresque bord de mer

Honfleur et la côte Fleurie, pittoresque bord de mer
Honfleur © rh2010 - stock.adobe.com

Le plus mignon, le plus fou, le plus photogénique des petits ports normands : Honfleur, avec son cachet unique, ses bassins intérieurs, ses vieux gréements et ses grosses barques de pêche, ses vieilles maisons aux écailles d’ardoise, son clocher et ses ruelles... Et tout au long de la côte, le faste des stations normandes de Deauville et de Cabourg, mais aussi le charme désuet de Houlgate et Trouville, ou les moins connues Blonville, Villers-sur-Mer, Villerville, Cricquebœuf... On est ici dans l’un des paradis des peintres impressionnistes.

.

La pointe du Hoc et les plages du Débarquement, pour ne pas oublier

La pointe du Hoc et les plages du Débarquement, pour ne pas oublier
Pointe du Hoc © jrossphoto - stock.adobe.com

Sise dans un superbe paysage, la pointe du Hoc, cette falaise abrupte souvent battue par les vents, fut choisie par les Allemands pour l’implantation d’une puissante batterie de canons. L’héroïque prise du site par les rangers américains du colonel Rudder fit de l’assaut de la pointe du Hoc l’une des pages les plus célèbres de l’histoire du Débarquement. Le site est resté à peu près en l’état, soit celui d’un champ de bataille où se mêlent bunkers en ruine, cratères de bombes et béton criblé de balles. Ensuite, parcourez la côte et ses superbes plages, lieux de balades, de baignades, mais aussi de mémoire, dont la visite peut se compléter par celle du Mémorial de Caen.

Lire notre article sur Bayeux et les plages du Débarquement

Saint-Vaast-la-Hougue, port de la Manche et capitale de l’huître

Saint-Vaast-la-Hougue, port de la Manche et capitale de l’huître
Saint-Vaast-la-Hougue © JAN KASZUBA - stock.adobe.com

Important port de plaisance et de pêche, Saint-Vaast-la-Hougue est aussi un centre ostréicole renommé. Devant l’île Tatihou, les fonds marins en pente douce permettent à l’océan de se retirer très loin sur la zone de l’estran. À 12 m sous l’eau, l’élevage de l’huître est filtré par les courants les plus violents d’Europe. C’est une huître au goût particulièrement iodé.

Le cap de la Hague et le port de Goury : le Finistère normand

Le cap de la Hague et le port de Goury : le Finistère normand
Phare du Cap de La Hague © benschie - stock.adobe.com

On a coutume de comparer La Hague à une Irlande en miniature, un morceau d’Armorique évadé, Finistère le plus proche de Paris, véritable bout du monde tombant abruptement dans le raz Blanchard. Il faut presque qu’il bruine, qu’il vente. En effet, par beau temps, à marée basse, son côté dramatique s’estompe. Les dunes de Biville offrent un spectacle stupéfiant, mais c’est aussi l’un des plus vieux massifs dunaires d’Europe.

Le pays de Coutances, au fil des routes

Le pays de Coutances, au fil des routes
Abbaye de Hambye © Klaus Brauner - stock.adobe.com

Le pays de Coutances : une superbe région de bocage où il fait bon se perdre dans le lacis des petites routes. On découvre alors le château de Cerisy-la-Salle, en surplomb d’un petit affluent de la Soulles, à l’architecture sévère et rigoureuse. Puis l’abbaye de Hambye, grand squelette de pierre majestueux dégageant une impression d’élévation, de grâce, avec ses voûtes à ciel ouvert. Avant d’arriver à La Baleine, adorable hameau lové dans la vallée de la Sienne.  Ne manquez pas l’andouillerie de la vallée de la Sienne pour goûter au top du top de l’andouille fumée.

Le Mont-Saint-Michel et sa baie, un goût d’éternité

Le Mont-Saint-Michel et sa baie, un goût d’éternité
Mont-Saint-Michel © SASITHORN - stock.adobe.com

Au Moyen Âge déjà, les pèlerins traversaient la baie pour rejoindre le célèbre Mont dont la vue reste un enchantement, un mirage, quelles que soient l’heure, la couleur du ciel et son humeur. L’approche se révèle particulièrement magique très tôt le matin ou en soirée. Au plaisir de sa découverte s’ajoute celui d’explorer le littoral de sa baie, qui se partage entre Normandie et Bretagne. Un paysage exceptionnel, à admirer selon plusieurs points de vue, le long de la route de la Baie, un itinéraire touristique qui relie le beau port de Granville (halte conseillée) à Cancale, en Bretagne.

Lire notre article Le Mont-Saint-Michel et sa baie, divin week-end !

La Roche d’Oëtre, joyau de la Suisse normande

La Roche d’Oëtre, joyau de la Suisse normande
Le visage de la Roche d’Oëtre © david-bgn - stock.adobe.com

La Roche d’Oëtre est sans doute le site naturel le plus curieux et le plus beau de toute la Suisse normande. Il s’agit d’une sorte de cuvette profonde, noyée dans les arbres à perte de vue, où la Rouvre, petit affluent de l’Orne, a réussi à se frayer un chemin. Il faut absolument descendre jusqu’à une terrasse inférieure pour découvrir la carte postale du coin : la roche supportant la terrasse évoque un profil humain.

Lire notre article Sur la Vélo Francette, en Normandie

La route du Camembert, sur les traces d’un trésor gourmand

La route du Camembert, sur les traces d’un trésor gourmand
Camembert © shorty25 - stock.adobe.com

Par d’adorables petites routes, on explore le pays d’Auge ornais, subtil bocage où alternent de douces collines et des vallons douillets. Un pays béni, avec des vaches sommeillant dans les prés, des villages de poupée, de craquantes maisons à colombages. Et puis, inévitablement, on s’arrête à Camembert, minuscule village accroché au flanc d’une colline, au nom qui a fait plusieurs fois le tour du monde. De Camembert, vous n’êtes qu’à une quinzaine de kilomètres de Livarot et à une cinquantaine de Pont-l’Évêque… de quoi passer une journée parfumée !

Lire notre article Sur la route des fromages en Normandie

La manufacture Bohin, patrimoine industriel normand

La manufacture Bohin, patrimoine industriel normand
© Manufacture Bohin

Cette usine est la dernière en France à fabriquer des aiguilles, et le musée créé autour de la manufacture est superbe. En plus de tout apprendre sur la fabrication des aiguilles, vous y découvrirez l’univers de la Risle et les industries que cette rivière a fait naître. Sans parler de l’espace consacré au fondateur de cette usine, Benjamin Bohin, un sacré personnage !

La route des manoirs du Perche, au cœur de la nature

La route des manoirs du Perche, au cœur de la nature
Manoir de Courboyer © PackShot - stock.adobe.com

De charmants paysages de bocage et de forêts, des manoirs pour la plupart de la Renaissance, des « routes tranquilles » à parcourir à son rythme, de superbes itinéraires de randonnée, des villages coquets et les espaces préservés du parc naturel régional du Perche…  Sans oublier la beauté d’un manoir percheron caché derrière son bouquet d’arbres ou niché dans un pli du relief. Environ 500 manoirs furent construits du XVe au XVIIe s ; il n’en reste plus qu’une centaine aujourd’hui.

Lire notre article Le Perche avec le Routard

Pour en savoir plus

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos pratiques dans le Routard Normandie en librairie

Consulter notre guide en ligne Normandie

Normandie Tourisme 

Trouvez votre hôtel en Normandie

Texte : Routard.com

Normandie Les articles à lire

Voyage Normandie

Bons Plans Voyage

Hôtels 5* en Provence à -70%

Hôtels 5* en Provence à -70%

Hôtels
Séjours en Crète jusqu'à -70%

Séjours en Crète jusqu'à -70%

Soleil à moins de 4h
Hôtel 5* sur la Côte d'Azur à -70%

Hôtel 5* sur la Côte d'Azur à -70%

Hôtels

Services voyage