Escapade à Rouen

Escapade à Rouen
© rh2010 - stock.adobe.com

Célèbre pour sa cathédrale qui a inspiré Claude Monet, Rouen possède encore en son cœur un superbe patrimoine qui a survécu aux vicissitudes de l’histoire. Entre balades sur les quais et visites au musée, la capitale normande ne manque pas d’attraits pour passer un agréable week-end. À moins d’1 h 30 de Paris, laissez-vous tenter par Rouen, cette ville superbement mise en Seine…

Rouen, une ville capitale

Rouen, une ville capitale
Maisons à colombages © Alexi Tauzin - stock.adobe.com

Ancienne capitale du duché de Normandie, Rouen est aujourd’hui la préfecture de la région du même nom, ainsi que celle du département de la Seine-Maritime.

Traversée par la Seine, elle s’étend de part et d’autre d’une boucle de ce fleuve où a été implanté un grand port permettant de développer à partir du Moyen Âge de florissantes activités commerciales, entre terre et mer. D’où un patrimoine historique exceptionnel et le dynamisme actuel dont la ville fait preuve.

La plupart des monuments, musées et autres lieux à voir se trouvent en centre-ville, sur la rive droite du fleuve et sur le flanc d’un coteau qui le domine. Et cela dans un périmètre relativement restreint, tout près de la gare. On ne peut guère faire mieux pour faciliter la vie à ses visiteurs !

Un cœur historique de premier plan

Un cœur historique de premier plan
Centre historique de Rouen © ekaterina_belova - stock.adobe.com

Rouen possède un patrimoine extraordinaire, allant pour le plus remarquable du Moyen Âge au 18e siècle. Une partie du centre historique, qui se situait en bord de Seine, a disparu lors de bombardements durant la Seconde Guerre mondiale. Mais ce qui a échappé à la destruction demeure largement significatif.

Dans les rues s’alignent des maisons à pans de bois datant pour beaucoup de l’époque médiévale et de la Renaissance – dont certaines sont à en encorbellement –, des hôtels particuliers et autres bâtiments en brique ou en pierre.

N’hésitez pas à vous aventurer au-delà du secteur historique le plus couru, car vous découvrirez de belles choses dans des rues « ordinaires », toujours en centre-ville.

Voyage dans le temps autour de la cathédrale de la Rouen

Voyage dans le temps autour de la cathédrale de la Rouen
Gros-Horloge © Alexi Tauzin - stock.adobe.com

Les immeubles d’habitation anciens forment un magnifique trésor à Rouen. Mais ce n’est pas tout ! Pour beaucoup de style gothique, des sites remarquables se trouvent quasiment à chaque coin de rue dans le centre historique.

Au sortir de la gare, par exemple, vous voyez s’élever la tour Jeanne d'Arc, imposant donjon cylindrique qui est un vestige du château de Rouen (13e siècle). Ce fut l’un des lieux du procès de la Pucelle, qui fut brûlée vive le 30 mai 1431 sur l’actuelle place du Vieux-Marché. Une plaque et une statue y évoquent discrètement cet événement.

Tout près, voici le palais de Justice (16e siècle) et le Gros-Horloge (14e siècle), une porte dotée d’une splendide horloge astronomique. C’est l’un des emblèmes de la ville. Le beffroi qui le côtoie se visite (14e-15e siècles).

Au bout de la rue, voici le parvis de la cathédrale Notre-Dame de Rouen, une merveille romano-gothique (11e-16e siècles) sublimée par une série de tableaux de Claude Monet réalisés dans les années 1890. L’impressionniste en a peint une partie depuis le Bureau des finances (16e siècle), belle maison Renaissance qui est le siège de l’office de tourisme. Notez que les bombes de la Seconde Guerre mondiale ont épargné ces joyaux, in extremis... 

Eglise Saint-Maclou © aterrom - stock.adobe.com

La cathédrale possède une façade tout en dentelle, de même que l’église Saint-Maclou (15e-16e siècles) qui se trouve un peu plus loin derrière elle. À deux pas de cet édifice manifestant un style gothique flamboyant, s’élève l'aître Saint-Maclou (16e-18e siècles), un ancien charnier prenant la forme d’une cour bordée de galeries avec maisons à pans de bois ornées de motifs macabres... C’est sans doute le site le plus insolite de la ville.

Un tout petit peu plus loin, l'abbatiale Saint-Ouen (14e-19e siècles), laquelle trône sur une vaste place en partie couverte par un jardin comprenant des pelouses.

Si vous voulez découvrir plus de constructions de ce type, sachez que vous trouverez votre bonheur dans Rouen, qualifiée de « ville aux cent clochers » par Victor Hugo ! Par exemple de l’autre côté du centre-ville où l’église Sainte-Madeleine (18e siècle), de style néo-classique, fait face à la Seine.

Des bords de Seine aménagés pour la flânerie

Des bords de Seine aménagés pour la flânerie
© Ariane Citron - stock.adobe.com

Longtemps consacrés aux activités portuaires et industrielles, les quais de Seine de Rouen ont été transformés en espaces de promenades avec jardins, cafés, restaurants, salles de spectacles, lieux de loisirs variés... Ils obtiennent un gros succès dès qu’un rayon de soleil apparaît !

Le fleuve est notamment enjambé par le pont Flaubert, ouvrage d’art dont le nom rend hommage à l’auteur de « Madame Bovary ». C’est le plus haut pont levant d'Europe.

Ses deux tabliers, pesant 1 300 tonnes et longs de 86 m, peuvent se lever à 55 m pour laisser passer des navires venant de la mer. Par exemple les voiliers historiques qui sont réunis ici durant l’Armada, événement très spectaculaire qui se déroule tous les cinq ans.

Des musées et lieux culturels en tous genres

Des musées et lieux culturels en tous genres
Exposition « Titanic, les promesses de la modernité » © Asisi - Tom Schulze - Panorama XXL

Les thèmes des musées rouennais sont très divers.

L’immanquable musée des Beaux-arts recèle de riches collections remontant au 15e siècle, dont une copieuse série de tableaux impressionnistes. Il présente également de belles expos temporaires.

LHistorial Jeanne d’Arc se trouve dans les murs de l’Archevêché où fut prononcée la condamnation de cette dernière en 1431 et où se déroula son procès en réhabilitation en 1456. D’une crypte à une tour de guet, on suit l’histoire de ce personnage historique grâce à un dispositif audiovisuel bien fait – séquences courtes, interprétation de qualité...

En bord de Seine s’élève le Panorama XXL, une sorte de silo dans lequel on présente périodiquement une des œuvres à 360° que conçoit Yadegar Asisi en mélangeant peinture, dessin et photographie (32 m de haut, 110 m de circonférence).

À voir aussi : l’étonnant musée Le Secq des Tournelles qui, installé dans une ancienne église, se consacre à la ferronnerie, les musées des Antiquités, d’Histoire naturelle, de la Céramique, la Maison natale de Pierre Corneille, le musée Flaubert et d’Histoire de la médecine (le père de Gustave, l’écrivain, était un important médecin), le Musée maritime fluvial et portuaire, le musée national de l'Éducation, des centres d’art contemporain... Et vous avez d’autres lieux encore à visiter dans la métropole rouennaise !

Les lieux de spectacles sont également variés. Il y a à Rouen et dans ses environs plusieurs théâtres et cinémas, des salles de concerts de musiques actuelles, comme le Zénith et le 106, des lieux dédiés à la musique classique telle que la Chapelle Corneille, ou encore l’Opéra de Rouen Normandie. Demandez le programme !

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos pratiques dans le Routard Normandie en librairie.

Consulter notre guide en ligne Normandie

Rouen Tourisme

Seine-Maritime Tourisme 

Réunion des Musées Métropolitains Rouen Normandie 

Lire aussi notre article sur l’Armada de Rouen

Comment y aller ?

- Train. Rouen est accessible depuis Paris (1 h 15 de transport en moyenne, ligne Paris Saint-Lazare – Le Havre), Amiens, Caen, Lyon, Marseille...

Bon à savoir : la gare de Rouen-Rive-Droite se trouve en centre-ville.

- Voiture : Rouen se trouve à 1 h 30 de Paris par l’A13.

Se déplacer

- Le centre-ville se visite à pied, sans difficulté.

- Vélos en libre-service Cy’clic 

- Transports en commun. Rouen et son agglomération disposent de deux lignes de métro, de 27 lignes de bus, de trois lignes de bus à haut niveau de service TEOR (Transports Est Ouest Rouennais). Plus d’infos sur Réseau Astuce

Où dormir ?

- Street Art Hotel : 4-6, rue Saint-Etienne-des-Tonneliers. Des chambres contemporaines décorées par des street artistes locaux et deux mini-dortoirs sous les toits. Parfait pour les petits budgets. Dortoir 25 €, doubles 58 €.

- Le Cardinal : 1, pl. de la Cathédrale. Pile-poil face à la cathédrale. Belles chambres lumineuses et zens. Les chambres du haut ont une terrasse donnant sur le chef-d’œuvre immortalisé par Monet. Bon rapport qualité-prix. Doubles 88-145 €.

Trouvez votre hôtel à Rouen

Où manger ?

- Les Halles par D’Eux-Mêmes : 27, pl. de la Pucelle. Adresse bistrotière du resto d’Eux-Mêmes. Idéal pour une pause au déjeuner ou des tapas le soir.

- La Place : 26, place du Vieux-Marché. Une adresse supervisée par le chef étoilé Gilles Tournadre. Cuisine du marché dans un cadre contemporain stylé. Menu 26,90 €. Carte 30-35 €.

Où boire un verre ?

- La Boîte à Bières : 35, rue Cauchoise. Dans une maison à colombages sur 4 niveaux, un temple dédié au houblon. Musique rock et style pub irlandais.

- Emporium Galorium : 151, rue Beauvoisine. Un bar situé dans une vénérable demeure à colombages. DJs électro et concerts.

 

Texte : Michel Doussot

Normandie Les articles à lire

La Manche à vélo ? Une bonne idée pour découvrir ce département qui se constitue de...

Voyage Normandie

Bons Plans Voyage

Services voyage