Bayeux et les plages du Débarquement

Bayeux et les plages du Débarquement
© Jean-Philippe Damiani

Que ce soit pour les légendaires plages de sable blanc de la côte de Nacre ou pour la cathédrale de Bayeux, l’ouest du Calvados mérite le détour. Bienvenue dans la Normandie rurale, où les champs se terminent au bord de la Manche et où l'Histoire a laissé son empreinte. De grands moments d’émotion vous attendent, au cimetière américain d’Omaha Beach ou devant la quasi-millénaire tapisserie de Bayeux.

Le mémorial de Caen

Nous vous conseillons vivement de commencer votre visite de la région par le Mémorial de Caen. Inauguré le 6 juin 1988, le Mémorial est l’un des passages obligés en Normandie.

Il évoque plus un grand centre pédagogique qu’un musée sur la Deuxième Guerre mondiale : en fait, il s’agit à la fois d’un centre culturel (musée, cinéma, expos…), d’un centre de documentation, d’un forum (conférences, concerts…) et d’un monument dédié à la paix.

En tout, près de 4 500 m2 sont consacrés à l’histoire du XXe siècle depuis 1918. Le Mémorial se divise en deux grandes parties : on commence par tout ce qui se rapporte à la Seconde Guerre mondiale et on poursuit par l’après-guerre et la géopolitique du monde jusqu’à nos jours.

Archives, films, maquettes, véhicules et uniformes rendent la « leçon » d’histoire très vivante. Bref, c’est passionnant et indispensable avant de se rendre sur les plages du Débarquement.


Mémorial de Caen : esplanade Général-Eisenhower.  www.memorial-caen.fr

Les plages

De Ouistreham au nord de Caen (Sword Beach) jusqu’au Cotentin (Utah Beach) s’étendent les fameuses plages où les Alliés débarquèrent. Les sites nous sont certes familiers, mais, en s’y trouvant, comment ne pas ressentir une puissante (et inédite) émotion ?

Ces lieux ont conservé les cicatrices de l’histoire, en dépit de la splendeur des étendues de sable blanc : cratères de bombes, blocs de béton armé, abris souterrains… Et, surtout, les cimetières où reposent des dizaines de milliers de soldats venus perdre leur vie pour libérer l’Europe.

Même si le Débarquement se fit d’Ouest en Est, nous vous conseillons de visiter les plages dans le sens contraire, après le Mémorial : Sword, Juno, Gold, Omaha et Utah Beach.

Si le temps vous manque, privilégiez le site grandiose d’Omaha Beach où débarquèrent les Américains, les poignants cimetières américain à Colleville-sur-Mer (9387 tombes) et canadien à Revier, le très beau village d’Arromanches, où l’on peut voir une partie du port artificiel utilisé par les Alliés, et la pointe du Hoc, siège d’un assaut homérique mené par les rangers.

Bayeux et sa tapisserie

Bayeux fut l’une des premières villes libérées de France. Elle n’a donc pas souffert des bombardements. Vieilles maisons placides, superbes hôtels particuliers à colombages, rivages tranquilles de l’Aure : elle est pas belle, la Normandie ? Et puis, la majestueuse cathédrale de Bayeux, élevée au XIe siècle, compte parmi les plus belles de France.

Mais le trésor de Bayeux, c’est avant tout sa fameuse tapisserie, l’un des joyaux du patrimoine mondial. En fait, il s’agit d’une broderie sur une toile de lin, longue de 70 m (!), qui retrace la conquête de l’Angleterre par Guillaume le Conquérant. Inaugurée en 1077, cette gigantesque « bande dessinée » était destinée à décorer la cathédrale tout en diffusant un message édifiant sur les vertus de Guillaume.

Depuis 1983, elle se trouve au sous-sol du centre Guillaume-le-Conquérant, protégée par une vitre blindée dans une salle plongée dans la pénombre. On la visite avec un audio-guide qui décrypte pour nous les subtilités de la tapisserie.
Centre Guillaume-le-Conquérant, rue de Nesmond.  www.tapisserie-bayeux.fr.

Fiche pratique

Pour plus d'informations, consultez notre fiche Normandie

Office du tourisme de Bayeux et de la région : 6 bis, rue Dusevel. Tél. : 02-31-51-28-28. Internet : www.bessin-normandie.com

Comment y aller ?

En voiture
Autoroute de Normandie jusqu’à Caen. Depuis Paris, compter 2 h 40 de trajet 

En train - Paris–Caen : environ 1 h 45 depuis la gare Saint-Lazare.
- Rennes-Caen : environ 3 h 30.

En bus
"Circuit du Débarquement" des Bus Verts en juillet-août. Les départs sont assurés au départ de Caen en correspondance avec les trains de Paris. Un forfait de 1 à 7 jours permet de circuler librement sur le réseau. Renseignements : 0810-214-214 ou www.busverts.fr
Il existe également des circuits guidés vers les plages au départ de Bayeux.

Où manger ?

Le P’tit Resto : 2, rue du Bienvenu, à Bayeux. Tél. : 02-31-51-85-40. Menus 20-30 €. Une cuisine de saison, non dénuée de créativité. Accueil charmant, cadre agréable et service raffiné. Fermé dimanche et lundi (hors saison).

Où dormir ?

Logis Les Remparts : 24, rue Bourbesneur à Bayeux. Tél. : 02-31-92-50-40. www.lecornu.fr. Au cœur du quartier historique, trois chambres à la déco soignée dans une bien belle demeure du XVIIIe siècle. Accueil charmant de Christèle et François qui tiennent une cave-magasin juste à côté, où l’on peut acheter cidre, calvados et de délicieuses gelées de pommes. Doubles à partir de 58 € petit-déjeuner inclus.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Normandie Les articles à lire

Voyage Normandie

Bons Plans Voyage

Services voyage