Stockholm, un art de vivre

Stockholm, un art de vivre
Stockholm © Tanya - stock.adobe.com

On vient à Stockholm pour découvrir sa vieille ville (Gamla Stan), ses rues pavées au tracé médiéval et ses maisons colorées à pignons, son château royal, ses îles et ses musées. Séduits par Stockholm, on y revient pour son esprit avant-gardiste, son souci du développement durable, son air pur et le vent de créativité qui y souffle.

Stockholm aurait donc trouvé la recette d’un art de vivre harmonieux : un bouquet de nature enrobé d’une conscience écologique à la pointe, une bonne dose de design, une louche d’esprit gay friendly et une pincée de gourmandise version bio. On adhère sans modération !

Stockholm, capitale écolo

Stockholm, capitale écolo
© Marie Borgers

Là où les lacs rencontrent la mer Baltique, Stockholm s'est construite sur 14 îles. De par la topographie des lieux, l’eau et la nature ont toujours été indissociables du développement de la ville, des déplacements et du quotidien des Stockholmois.

La Suède est une pionnière du développement durable, et Stockholm l’un des fers de lance de l’écologie. Dans l’espace public, la municipalité multiplie les initiatives vertes : péages urbains à l’entrée de la ville, utilisation de biocarburants, projet de vélos électriques hybrides en libre-service, jardins partagés (les kolony)…

En matière d’urbanisme, l’éco-quartier d’Hammarby Sjöstad, au sud-est de Stockholm, est reconnu comme un parangon du développement urbain durable. Il a vu éclore depuis les années 1990 des innovations techniques et environnementales : matériaux, efficacité énergétique, panneaux photovoltaïques, traitement des eaux, recyclage des déchets pour le chauffage…

Pour toutes ces raisons, Stockholm fut la première à recevoir en 2010 le titre de Capitale verte de l’Europe.

Skansen à Stockholm © Marie Borgers

Et puisqu’il est si pur, les Suédois aiment le grand air. Au sortir de longs mois d’hiver, ils profitent à fond des longues journées d’été et des interminables soirées. Au programme : une multitude d’activités et de fêtes en plein air.

Pour se rafraîchir, on ne compte plus les plages, pontons et rochers où piquer une tête en ville : Långholmens bad, Fredhällsbadet, Oxhålsbadet, ou encore, plus à l’ouest, du côté du lac Mälar. Attention, l’eau est fraîche : autour de 20 °C maximum !

Envie d’une échappée belle à la campagne en pleine ville ? Cap sur le Skansen, un musée d’ethnographie en plein air. Dans les sous-bois, les maisons reconstituent l’habitat en Suède du 14e siècle au début des années 1920 : maisons, manoirs, église, école, mairie, moulins, corps de ferme... Des figurants en costumes d’époque y miment et racontent la vie d’autrefois. Un voyage dans le temps !

Un peu plus loin sur l’île de Djurgården, le Rosendals trädgård (jardin de Rosendals) est l’un des spots de verdure préféré des Stockholmois le dimanche. On y pratique l’agriculture biodynamique dans les vergers, les potagers et les vignes. À deux pas d’une roseraie, installé sous la serre, le café sert des fruits et légumes « made in Rosendals », garantis 100 % bio.

Stockholm LGBT : une ville gay friendly

Stockholm LGBT : une ville gay friendly
Stockholm Pride © Magnus Liam - imagebank.sweden.se

La Suède a vu naître dès les années 1960 des idées progressistes. Au chapitre de l’égalité hommes-femmes, elle a très tôt mené une politique engagée : gouvernement et parlement paritaires, encouragement au congé de paternité…

Autre priorité politique et sociale, la non-discrimination des minorités sexuelles. Légalisation des relations homosexuelles dès 1944, droit à l’adoption pour les couples de même sexe en 2003, droit à l’insémination pour les couples de femmes en 2005, intégration dans la constitution de l’interdiction de discours homophobes (en 2003), de l’interdiction de discrimination sur critères d’orientation sexuelle (en 2011), mariage pour tous en 2009… la législation est non seulement l’une des plus favorables qui soit pour les citoyens LGBT, mais aussi l’une des plus avant-gardistes. Un modèle !

Stockholm s’est d’ailleurs imposée comme l’une des capitales les plus gay friendly d’Europe. La Stockholm Pride est la plus grande gay pride de Scandinavie, et l’un des événements phares de l’été. Les adresses LGBT  – bars, restos et hôtels arborant de petits drapeaux arc-en-ciel – ont fleuri en ville, en particulier dans Gamla Stan, la vieille ville, et à Södermalm.

Sticker gay friendly dans un restaurant © Marie Borgers

Pas de ghetto ici, les cafés et bars LGBT sont ouverts à tout un chacun. Cosy et intimiste, le petit café Chokladkoppen (Stortorget 18) fut l’une des premières adresses gay friendly en ville, et pas n’importe où : sur Stortorget, au cœur de Gamla Stan. Tout le monde craque pour la carte de smörgåsbord (sandwichs), chocolats chauds et pâtisseries.

The Secret Garden (Kornhamnstorg 59), qui combine resto, bar et boîte de nuit, est apprécié pour son jardin et ses DJ sets du mercredi. Le café-club Hjärtat på torget (Mälartorget 13) est un autre point de rendez-vous incontournable de la communauté gay dans Gamla Stan. Un peu plus loin, le resto-bar Nytorget Urban Deli (Nytorget 2-4) cultive l’esprit branché de SoFo.

Dans le quartier trendy de Hornstull, à l’ouest de Södermalm, le bar Bitter Pills (Verkstadsgatan 4) est réputé pour sa carte de cocktails maison. Adresse estivale, Mälarpaviljongen (Norr Mälarstrand 62) ouvre un resto et bar musical sur une jetée, avec vue sur la baie de Riddarfjärden.

La scène LGBT à Stockholm vibre encore toute la nuit dans les clubs et boîtes de nuit. On se déhanche sur les shows endiablés de Limbo, sur la piste du Moxy, ou encore dans l’atmosphère torride du Club King Kong à Södermalm et, le dimanche, à bord du bateau Patricia, l’une des meilleures soirées de la ville depuis 20 ans.

Stockholm design et innovante

Stockholm design et innovante
Enseigne de design © Marie Borgers

Stockholm déborde de créativité. Design, mode, musique, digital, industrie du jeu… elle est imprégnée d’une culture de l’innovation, et s’impose en précurseur dans bien des domaines.

La Suède est le 2e pays le plus connecté au monde, avec un taux d’utilisation hebdomadaire du web de 91 %. Stockholm est truffée d’agences de design, de studios, d’enseignes de prêt-à-porter et de start-ups qui se lancent à la vitesse de l’éclair. C’est toute une génération d’ingénieurs, de designers, producteurs et artistes qui émergent ou s’installent ici pour percer. La Suède est ainsi le berceau du groupe ABBA, du musicien Avicii, de Spotify… Ça bouge sans cesse à Stockholm !

Stockholm est à la pointe du design. Le credo du design suédois : fonctionnalité et ergonomie, écologie, durabilité et respect des matériaux, simplicité des lignes et innovation, élégance, sans oublier un brin d’humour : c’est tout un art de vivre.

Les rues sont truffées d’enseignes de design. La chaîne Designtorget sélectionne des créateurs émergents pour proposer des objets du quotidien inventifs et rigolos à prix doux. Autres grands noms du design, Bodrum, célèbre pour ses tasses et cafetières, la Stockholmoise Svensk Tenn (aménagement d’intérieur signé par le fondateur du « Swedish Modern Style »), Design House Stockholm (assortiment de concepts de différents designers dans l’ameublement), Granit (design d’intérieur), Znogg (décoration d’intérieur et articles de cuisine), Ording & Reda (papeterie et fourniture de bureau), ou encore le Finlandais Iittalla (ustensiles de cuisine et arts de la table).

La coopérative d’artistes KonstantWerkArna, une galerie d'artisanat d'art moderne, est la plus ancienne et la plus grande coopérative artisanale de Stockholm. Elle rassemble les créations de près de 90 artistes : céramiques, verrerie, objets en bois, textiles…

Impossible de citer toutes les enseignes, d’autant que ça déménage sur le marché du design, mais une chose est sûre : Stockholm, Södermalm en tête, est une destination de choix pour faire la tournée des magasins design et prendre le pouls des dernières tendances.

ArkDes © Johan Dehlin - ArkDes

Ça bouge aussi dans les musées. Les Stockholmois ont coutume de dire que leur ville totalise le plus grand nombre de lieux d’expositions par habitant.

Sur l’île de Skeppsholmen, appelée « l’île aux Musées », le Moderna Museet est l’un des musées d’art moderne et contemporain les plus en vue en Europe, une figure de proue de la scène artistique à Stockholm. Le bâtiment moderne est posé sur un tapis de verdure, entouré d’œuvres de Nikki de Saint-Phalle. Ses baies vitrées offrent de magnifiques panoramas sur l’île de Djurgården. Les collections, à l’avant-garde artistique des 20e et 21e siècles, présentent de grands noms : Matisse, Chagall, Dalí, Picasso, Magritte, Warhol, Bacon…

Dans le même bâtiment, l’ArkDes, centre pour l’Architecture et le Design, accueille lui aussi de passionnantes expos temporaires.

Entre les magasins et les musées, le design s’invite partout en ville : musées d’art contemporain, magasins d’ameublement et de décoration, boutique hôtels et galeries d’art, et jusque dans les rues, dans les parcs et les stations de métro, ornées de fresques !

Södermalm : Stockholm hype

Södermalm : Stockholm hype
Quartier de Södermalm © Leonid Meleca - stock.adobe.com

Ancien quartier ouvrier, Södermalm, au sud de Stockholm, est devenu le repaire des artistes, hipsters et étudiants, le temple de la « branchitude ». Il est surnommé « Söder » ou encore « SoFo », contraction de « SOuth of FOlkungagatan », en référence à l’artère Folkungagatan et par analogie avec le SoHo new-yorkais. On le compare aussi au Shoreditch londonien.

Södermalm est LE quartier à la mode. Y avoir une adresse, c’est le comble du chic. Ses larges artères à angle droit alignent boutiques de mode, friperies, magasins de créateurs et de design, boutiques d’artisanat, salons de tatouage, galeries d’art et autres concept stores établis dans d’anciennes maisons ouvrières. Dans les vitrines et sur les étals, le design branché et ultramoderne côtoie le vintage et le rétro.

Avec son appétit des bonnes choses, Södermalm est tout aussi en ébullition sur la scène culinaire : ses épiceries fines présentent des fruits et légumes bio de la région. C’est enfin l’un des quartiers les plus « trendys » pour passer la soirée dans l’un des innombrables bars branchés. La scène culturelle et festive n’est pas en reste, avec bars, théâtres et salles de concert. Bref, de quoi ne pas s’ennuyer à « Söder » !

Une gastronomie qui se réinvente

Une gastronomie qui se réinvente
© Henrik Trygg - imagebank.sweden.se

La boulimie d’innovation de Stockholm se manifeste aussi sur la scène culinaire, qui a fait de la capitale suédoise une destination gastronomique. La Suède en général et Stockholm en particulier sont au cœur d’une révolution culinaire qui a pour ingrédients diététique, écologie et éthique.

La capitale concocte une cuisine inspirée, des concepts de restauration novateurs, saupoudrés de restaurants étoilés au Michelin. Une gastronomie centrée sur les produits locaux et bio, et fondue de cuisine moléculaire.

Forte d’une renommée tant liée à sa finesse qu’à son dynamisme, la scène culinaire suédoise est en pleine révolution. Le phénomène de « nouvelle cuisine nordique »  ou « nouvelle cuisine suédoise » est sur toutes les bouches. Elle remet au goût du jour la cuisine traditionnelle scandinave en y apportant une touche de créativité.

Prenez une bonne dose de produits sains, faites la part belle aux légumes verts, à l’agriculture biologique et durable, aux circuits courts et respectueux des écosystèmes ; ajoutez-y de l’innovation, une généreuse pincée d’éthique et de responsabilité sociale, et vous obtiendrez une cuisine au bon goût des valeurs suédoises. Une cuisine respectueuse de l’environnement et des hommes.

La proximité des lacs et de la mer, des forêts et des plaines fertiles permet aux chefs cuisiniers de préparer des produits issus des écosystèmes locaux. Et la diversité culturelle vient encore un peu plus épicer les recettes.

Epicerie à Stockholm © Marie Borgers

Conséquence de cette ébullition sur la scène culinaire : food trucks, halles, marchés couverts, marchés fermiers et épiceries fines fleurissent un peu partout en ville. De nombreux spots surfent sur la nouvelle vague de la nouvelle gastronomie suédoise et cartonnent en ville.

Nytorget Urban Deli (Nytorget 2-4), dans Södermalm, est un savoureux mélange de sucré-salé, une alchimie entre l’épicerie fine, le resto et le bar. Sur les étals, le bio est à l’honneur, le vegan est le bienvenu, et les locavores se régaleront de produits de l’archipel de Stockholm.

Les halles Söderhallarna (Medborgarplatsen 3) combinent elles aussi, sous une verrière, les concepts de traiteur et de restaurant. La moindre échoppe, le moindre snack-bar de Söderhallarna est engagé dans une démarche écologique, ouvre ses marmites en priorité aux produits du cru, veille au grain pour limiter le gaspillage alimentaire et favoriser recyclage, compost et récup’.

Un peu plus loin, dans le même esprit et toujours dans Södermalm, l’épicerie Cajsa Warg (Renstiernas gata 20) donne la priorité au goût, aux produits bio et locaux.

Le fika : une pause gourmande à la suédoise

Le fika : une pause gourmande à la suédoise
Fika © Helena Wahlman - imagebank.sweden.se

Complément indispensable des repas, la pause fika (dérivation de kaffe) est une institution en Suède, une tradition incontournable de la gastronomie suédoise. La formule est simple : café + snack. À toute heure de la matinée ou de l’après-midi, on prend le temps de s’attabler autour d’un café ou d’un thé.

Les becs sucrés piocheront dans les bullar (viennoiseries), au premier rang desquelles le kannelbullar (une brioche roulée en escargot, farcie à la cannelle et saupoudrée de sucre perlé), se régaleront de tartes aux fruits de saison, de muffins...

Le fika se décline parfois en version salée : il se transforme alors en brunch nordique. Dans l’assiette, le smörgåsbord, un sandwich souvent au pain de seigle, parfois au pain blanc. On y met crevettes, saumon ou hareng, concombre, fromage et/ou poivron jaune. Plus qu’un simple encas, le fika est un vecteur de convivialité.

Stockholm regorge de cafés, pâtisseries et mysig fiks (« mysig » signifiant « confortable ») où se poser tranquille, à la lumière des lampions en hiver ou en terrasse aux beaux jours. Pétris de traditions, ces cafés n’en sont pas moins décontractés et débordants de créativité : on adore ! Citons la boulangerie-pâtisserie Tösse, primée pour sa brioche (semla), le café traditionnel Vete-Katten, l’ Espresso Sosta Bar, réputé, on l’aura deviné, pour son expresso…

Avis aux amateurs de gastronomie au grand air ! Le mouvement street food a essaimé à Stockholm une vingtaine de food trucks. Ils stationnent autour des halles d’Östermalm, orientées produits typiquement suédois, dans celles d’Hötorget, plus cosmopolites, ou encore du côté de Södermalm et dans le quartier de Hornstull.

Avec les food trucks de Stockholm, embarquement garanti vers les saveurs du monde ! Parmi les trucks tendance, ceux d’Indian Street Food & Co servent une cuisine indienne moderne. Le Vegan Schmegan foodtruck (Djurgårdsvägen 6-16) sert des plats inspirés de la Méditerranée, du Moyen-Orient et de la Californie, certifiés végétaliens et faits sur place. Quant à Bun Bun (St Eriksgatan 63), il est réputé pour ses bánh mi, ces sandwichs vietnamiens hérités de la colonisation française, et ses nouilles vietnamiennes.

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, infos pratiques et bonnes adresses dans le Routard Stockholm et Suède, Danemark en librairie.

Pour préparer votre séjour, consultez notre guide destination Stockholm.

Visit Sweden, office de tourisme de Suède

Aller à Stockholm

Vols directs avec SAS et Air France au départ de Paris-Charles-de-Gaulle. 2 h 30 de vol.  Trouvez votre billet d’avion.

Depuis l’aéroport, on rejoint le centre-ville avec l’Arlanda Express, un train qui roule à 100 % à l’énergie renouvelable. Compter 20 min de trajet. Arrivée à la gare centrale (T-Centralen). 540 Sk l’aller-retour (environ 53 €).

Où dormir à Stockholm ?

Sofo Hotel : Östgötagatan 64. Une adresse branchée et courue, très bien située dans le quartier branché de Södermalm dont il porte le surnom. Un bon port d’attache après une folle soirée dans « SoFo ». Les lieux et la déco sont signés par une équipe d’architectes et de designers d’intérieur. Parquets en bois et salles de bains au carrelage design à motifs. Trendy !

Generator Hostel : Torsgatan 10. Generator Hostels est une chaîne d’auberges de jeunesse design et de charme, l’une des marques en vogue de l’hôtellerie dans les grandes villes d’Europe. Pionnière du luxe à bas prix, l’enseigne a même été nommée parmi les 50 entreprises mondiales les plus innovantes.  Les chambres et studios (ré)concilient design et fonctionnalité. Dans un bâtiment des années 1950, un design plein de peps, avec motifs et couleurs vives… pour pas trop cher ! La marque Generator entend enfin favoriser l’expérience sociale en hôtellerie, avec des espaces de détente et de convivialité. Au final : un cocktail réussi de design et de bonne ambiance.

 Trouvez votre hôtel à Stockholm

Le Stockholm Pass

Intéressant, le Stockholm Pass permet de bénéficier de l’entrée dans plus de 60 musées et attractions, circuits en bus et en bateau, visites guidées, attractions et croisières. 645 Sk (63 €) par adulte et par jour, 845 Sk (82 €) par adulte pour 2 jours.

Stockholm pour les personnes à mobilité réduite

Stockholm est aussi une capitale ouverte aux personnes à mobilité réduite. On ne compte plus les endroits où des aménagements ont été conçus. Lancé en 1999, le « Easy Access Project  » a favorisé l’accessibilité de l’espace public et des institutions culturelles.

Texte : Marie Borgers

Mise en ligne :

Suède Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage