Santé et sécurité Suède

Santé

Carte européenne d'assurance maladie

Il suffit d'appeler le centre de Sécurité sociale (ou de se connecter au site Internet du centre) qui l'enverra sous 15 jours environ.
Cette carte fonctionne dans tous les pays membres de l'UE, ainsi qu'en Islande, en Norvège et en Suisse.
C'est une carte plastifiée bleue du même format que la carte Vitale. Elle est valable 2 ans et est gratuite et personnelle (y compris pour les enfants). Elle permet la prise en charge des soins médicalement nécessaires dans les établissements publics.

Attention, la carte n'est pas valable pour les soins délivrés dans les établissements privés.

Tabagie et snus

Les Suédois ont été les premiers au monde à atteindre un chiffre de moins de 20 % de la population consommant régulièrement du tabac.
En revanche, bon nombre de messieurs s'adonnent ostensiblement à la pratique du snus, sorte de petite boulette de tabac que l'on place derrière la lèvre supérieure, sur les gencives.

Depuis le 1er juin 2005, il est interdit de fumer dans les lieux publics. La loi prévoit que les restos, bars et boîtes peuvent ouvrir une zone fumeurs séparée dans laquelle il est interdit de servir de l'alcool ou de la nourriture. La vente de tabac est interdite aux moins de 18 ans.

Les moustiques

Cette rubrique concerne essentiellement la partie nord du pays ; le Sud et les côtes ne sont pas affectés.

C’est vrai, le moustique est une espèce des pays chauds et humides... Or, il peut faire jusqu’à 32 °C sur les lacs et dans les forêts suédoises (sans compter les marais).

- Les moustiques sévissent surtout du 20 juin à fin juillet, alors que le mois d’août peut être plus tranquille.
- Plus vous montez vers le nord, plus ils sont nombreux et voraces.
- Préférez les crèmes locales, beaucoup plus efficaces, aux « moustimachins » vendus chez nous. Pour la nuit, l’idéal : la moustiquaire imprégnée d’insecticide.
- Les gadgets électroniques censés émettre la fréquence qui éloigne tous les moustiques de la création sont des attrape-gogos.
- En randonnée, portez un chapeau ou un foulard sur la tête. Fermez le bas de vos pantalons avec des pinces à vélo ou de simples élastiques, ou enfoncez-les dans vos chaussettes. Si vous êtes en short, ne soyez pas avare de produit. Avec votre spray, aspergez aussi T-shirt et pantalon.
- Soignez votre toilette.
- En canoë ou en bateau, éloignez-vous de la berge : les moustiques ne vous suivront pas.
- Le soir, faites une flambée, le feu les éloigne. C’est autorisé dans certains campings, sur des emplacements ad hoc. Faute de feu, faites brûler du pyrèthre en spirale ou en barrette.
- Si vous le pouvez, installez-vous dans un endroit aéré.
- En vous couchant, rendez votre tente ou votre camping-car bien hermétique, puis partez en chasse en fouillant de fond en comble : un seul moustique suffit à vous faire passer une mauvaise nuit.
 Si vous dormez sous la tente, le matin au réveil, tendez l’oreille. Ils sont des milliers à vous guetter dehors. Une seule parade : votre crème ou votre spray. Après 3 ou 4 jours un peu désagréables, vous n’y penserez plus et la lutte antimoustiques fera partie de vos gestes quotidiens. De temps en temps, ils vous auront par surprise, mais la faible quantité de microbes et de bactéries à cette latitude fait que, sauf réaction allergique, les piqûres ne sont pas très douloureuses.

Les mouches noires

Comme dans beaucoup de pays du nord de l’Europe (Écosse, Norvège, Finlande) ou du Canada, vous risquez de temps à autre de tomber sur une bestiole éprouvante que les anglophones appellent biting midge ou no-see-um, déformation de « no see them ».

Heureusement, le phénomène reste très localisé dans le temps comme dans l’espace.

Pour se reproduire, la bestiole élit volontiers domicile dans les mares boueuses. Ce n’est pas ce qui manque en Suède ! Chaque morsure gratouille un peu, alors imaginez, multipliée par 100 ou plus !

En cas d’attaque, sautez sur votre antimoustiques local, qui devrait vous protéger. Les produits conçus pour l’Europe de l’Ouest sont en revanche notoirement peu efficaces. Ces bestioles sont notamment quasi insensibles au DEET.
En revanche, vous pouvez vous munir d’essence de pouliot (Hedeoma pulegioides, vendu comme produit homéopathique) : il semble que quelques gouttes sur chaque membre et de-ci, de-là sur le visage aient un effet répulsif efficace.

Tous ces produits vous éviteront d’être mordu, mais pas d’avaler ni d’inhaler une partie du nuage qui vous entoure ! Courage, fuyez donc, en mettant à profit certaines spécificités de vos agresseurs : d’une part, ils ne s’éloignent guère de plus de 500 m de leur lieu de naissance et d’autre part, la plupart des espèces ne sortent que dans des conditions d’éclairement très spécifiques, correspondant à la tombée de la nuit ou à un ciel plombé.

Si vous avez été mordu, ça gratouille dur, mais une bonne douche vous soulagera, grâce à l’action antiseptique du savon.

Sécurité

Le seul danger qui menace le visiteur est la rencontre inopinée avec un élan ou un renne dans le rayon de ses phares. Prudence, donc, au volant surtout la nuit (qui est longue en hiver). Pour le reste, on ne rigole pas avec la sécurité en Suède.

Voyage Suède

Bons Plans Voyage Suède

Services voyage



Forum Suède

Voir tous les messages
Santé et sécurité

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Santé et sécurité Suède

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Suède

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Suède

Agenda Suède

Suède Les articles à lire