Norvège, autour du fjord de Geiranger

Ålesund, née de la mer

Ålesund, née de la mer
Jean-Philippe Damiani

Porte d’entrée nord de la région des fjords, Ålesund, desservie par l’Express côtier, mérite une halte à plus d’un titre. Née de la mer, cette ville moyenne de 40 000 habitants s’étend sur 7 îles, dans un cadre naturel séduisant. Elle continue d’ailleurs à vivre de la mer, avec une activité portuaire florissante, notamment la pêche à la morue.

Ålesund présente une concentration étonnante d’édifices Art nouveau. Elle a été totalement reconstruite après l’incendie qui la ravagea en 1904, grâce au financement de l’empereur allemand Guillaume II. Le style architectural dominant de l’époque fut choisi : on retrouve dans le centre d’Ålesund les courbes, les arabesques, les décorations florales et le fer forgé qui ornent nombre d’édifices de Bruxelles, Prague ou Riga.

Au cours de votre balade, faites une halte au Jugenstil Museum. Installé dans une pharmacie de 1907, il retrace l’aventure de la reconstruction d’Ålesund et permet de découvrir un intérieur d’époque. Pour avoir une vue d’ensemble de la ville, il faut gravir les 418 marches qui mènent au sommet de la colline de Fjellstua : superbe panorama (photo) sur le centre et les îles aux alentours.

Sur la côte environnante, un archipel d’îles et d’îlots offre de splendides échappées marines. Sur l’île de Godøy, le petit phare d’Alnes – qui date de 1876 – est ouvert à la visite. À l ‘intérieur, exposition d’un peintre à retenir, Ornulf Oppdahl, dont les œuvres font penser aux lavis de Victor Hugo. L’île de Runde, à 2 heures d’Alesund, est un paradis pour les ornithologues, avec ses dizaines de milliers d’oiseaux et son importante colonie de macareux moines.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Norvège Les articles à lire

Voyage Norvège

Bons Plans Voyage

Services voyage