Norvège, autour du fjord de Geiranger

Geiranger, la perle des fjords

Geiranger, la perle des fjords
Jean-Philippe Damiani

À 80 km au sud d’Ålesund, le Geirangerfjord déploie ses eaux opaques et ses flancs escarpés sur 15 km d’une pure splendeur. Majestueux et intimidant, resplendissant ou mystérieux, selon qu’un soleil éclatant le baigne ou qu’un plafond brumeux le recouvre.

Classé à l’Unesco, le Geiranger est encaissé entre deux énormes parois rocheuses dont les sommets culminent entre 600 m et 1 200 m d’altitude. D’impressionnantes cascades (« Les sept sœurs » et « le voile de la mariée ») se précipitent vers les eaux noires du fjord sur plusieurs centaines de mètres. Un décor de matin du monde, wagnérien, digne du Crépuscule des Dieux.

On le parcourt en bateau d’excursion ou en prenant le ferry entre Hellesylt et Geiranger (1 h de trajet). Une magnifique croisière sur le fjord, dont le silence est à peine troublé par les cris des mouettes qui suivent le bateau. À quelques centaines de mètres au-dessus du village de Geiranger, sur la route 63, le point de vue de Flydalsjuvet offre un panorama impressionnant – et très célèbre - sur l’étendue d’eau.

Depuis Geiranger, de nombreuses activités permettent d’explorer le fjord : on peut notamment louer des kayaks pour pagayer sur ses eaux ou pratiquer la pêche. Une vingtaine de sentiers de randonnée (tous niveaux) sillonnent la région. Les randonneurs expérimentés ne manqueront pas le sentier qui mène au point de vue de Skageflå, à 250 m en à-pic, donnant sur le fjord et la chute d’eau des 7 sœurs. Rando difficile (2 h 30) et bon équipement à prévoir.

Texte : Jean-Philippe Damiani

Mise en ligne :

Norvège Les articles à lire

Voyage Norvège

Bons Plans Voyage

Services voyage