Cuisine, gastronomie et boissons Valence

Valence est bien sûr LA ville de la paella et des arroces (plats à base de riz).

Introduit dans la région par les Arabes au XIIe siècle, le riz est au cœur de la cuisine valencienne. La région de Valence produit 30 % du riz espagnol. On en cultive 3 sortes : le bahía, le senia et le bomba.
Comment s’étonner alors que la paella soit née ici ? Mais vous trouverez quantité d’autres plats à base de riz, les fameux arroces (arroz au singulier – arròs en valencien) : secs, moelleux, au court-bouillon, au four, etc.
Grande plaine maraîchère, Valence produit également un nombre considérable de légumes exportés dans toute l’Europe et incorporés dans une tripotée de potées, pot-au-feu et ragoûts (ollas, olletas, putxeros), et dans les empanadas, cocas et minxos (tourtes, tartes et chaussons), notamment à Alicante.

Bien sûr, la côte offre un bon éventail de poissons et de fruits de mer que l’on retrouve à toutes les sauces (et même sans !).
Il existe également une tradition de salaisons et de produits conservés dans la saumure tels que la tonyina de sorra (ventrèche de thon), les mojamas (thon salé puis séché), les botiffares (boudins noirs) ou encore les blanquets (boudins blancs).

La paella

Née au XIXe siècle dans la région d’Albufera, lagune près de Valence, la paella a toujours été préparée en plein air et au feu de bois par les hommes (les paysans), qui prenaient une matinée pour la cuisiner. C’est un fond de riz cuit dans l’huile en même temps que les autres ingrédients : poulet, langoustines, petits pois, ail, safran, entre autres. C’est bien sûr le safran qui donne à la paella sa couleur jaune. Les pêcheurs d’Albufera ajoutèrent également au riz les produits locaux : anguille, lapin, artichauts des huertas, etc.

À l’occasion de fêtes familiales ou villageoises, on la cuisine toujours en plein air dans une grande poêle (paella) posée sur un trépied, sous lequel on dispose des sarments de vigne. Quand le feu prend consistance, le riz s’ouvre à la cuisson, s’imprégnant des saveurs des aliments et produisant le délicieux socarrat, croûte brune et croustillante, qui se forme autour du plat. Dans la plus pure tradition, chacun se place autour du trépied et pioche dans la poêle avec une cuillère de buis tout en se rinçant le gosier à grandes lampées de vin sortie du barral, une gourde en verre.

Au resto, vous trouverez le plus souvent la paella de mariscos, au poisson et aux fruits de mer, et la paella valenciana, au poulet ou au lapin. Évitez la paella mixta, aux fruits de mer et à la viande : les Valenciens, eux, ne mélangent jamais les 2. Attention, quand elle est peu chère et rapidement servie, c’est en fait un « riz accommodé » (arroz). La vraie paella nécessite jusqu’à 2 bonnes heures de préparation !

Où manger à Valence ?

Autour de Cánovas

Un poil au sud du centre, un quartier d’apparence résidentiel avec de beaux immeubles anciens qui cachent quelques rues fort animées aux adresses plébiscitées par les Valenciens, en particulier autour de la calle Conde Altea.

Dans le quartier de Cabanyal et les environs du littoral

Nombreux restos sur le paseo de Neptuno, quasi les pieds dans le sable et le nez dans le vent.

Bons Plans Voyage Valence

Services voyage



Forum Valence

Voir tous les messages
Restos et gastronomie

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Restos et gastronomie Valence

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Valence

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Valence

Agenda Valence

Valence Les articles à lire

La ville de tous les possibles : le cliché colle parfaitement à la troisième cité...