i

Visiter Coimbra, Voyage Portugal

Activités à faire, lieux à voir - Tourisme Coimbra, Beira Litoral

Située presque au centre du Portugal, étendue sur les pentes de majestueuses collines, au cœur d’une longue vallée traversée par le rio Mondego, Coimbra est l’une des villes les plus chargées d’histoire du pays.

Le centre historique, sur la rive droite du fleuve, s’est développé au fil des siècles à partir de son université, noyau dur de la cité, placée au sommet de la plus haute colline. C’est à cette université que Coimbra doit sa renommée. Avec Salamanque, Bologne, la Sorbonne et Oxford, Coimbra est l’une des plus vieilles forteresses du savoir en Europe, et elle fut pendant longtemps la seule du Portugal.

Coimbra se découvre d’abord à pied, de haut en bas, au fil des ruelles sinueuses et pavées. La promenade pédestre, le trek urbain, voilà l’unique manière de découvrir cette ville. La ville compte plusieurs adresses bon marché pour se restaurer ou boire un verre. Pour s’en convaincre, il suffit d’y passer à la fin de l’année académique, début mai, quand sérénades et défilés de capa e batina enfièvrent la ville une semaine durant !

Que faire à Coimbra ?

Préparez votre voyage Portugal avec nos partenaires

FORMALITÉS

  • passeport
  • carte d'identité

DÉCALAGE HORAIRE

-1h en été et en hiver

DURÉE DE VOL DIRECT

Entre 2h et 3h

Les idées Week-ends, les derniers reportages sur Coimbra

Les incontournables Coimbra

Infos pratiques Portugal

Bons plans voyage

Questions fréquentes Coimbra

Découvrez notre sélection d'incontournables à découvrir lors d’un voyage à Coimbra au Portugal :

- La vieille université : en entrant dans la cour des écoles, on parvient au cœur de l’une des plus vieilles universités du monde, fondée le 1er mars 1290 par le roi D. Dinis. La physionomie actuelle de l’université date du XVIIIe siècle, époque à laquelle le roi João III entreprit de grandes réformes. Dès l’origine, on y enseigna la théologie, le droit canonique, les lois et la médecine. Aujourd’hui, seul le droit est encore enseigné entre ces murs vénérables. Les autres disciplines ont pris leurs quartiers dans différents bâtiments à l’extérieur de l’enceinte. Ne pas manquer la bibliothèque Joanine, au bout de l’aile droite des bâtiments, vers la balustrade surplombant la ville ;

- Le Museu Machado de Castro : incontournable ! Ce splendide palais épiscopal du XVIe siècle, avec galerie à double arcade plongeant sur la ville et ornée de frises d’azulejos, renferme l’un des plus beaux musées du pays. Très vaste, il rassemble des collections d’une telle richesse que chacun y trouvera largement son compte ;

- Le Mosteiro de Santa Cruz : fondé en 1131 par les Augustins, largement remanié au XVIe siècle. Église de Santa Cruz à nef unique couverte d’une voûte manuéline et d’azulejos retraçant la conversion de saint Augustin. Outre la finesse du travail sur la chaire que l’on doit à Jean de Rouen, remarquez le splendide orgue baroque à tuyaux horizontaux. Dans le chœur, tombeaux des 2 premiers rois portugais : notez celui d’Alphonse Ier à mettre au crédit de Nicolas Chantereine, dans un style manuélin qui « s’italianise » si l’on peut dire, caractéristique de la 1re Renaissance française. En effet, Chantereine fut l’un des 3 sculpteurs français appelés à la cour du Portugal par Manuel Ier, le grand instigateur des conquêtes océaniques. Quant à la vaste sacristie, elle est ornée d’azulejos aux motifs persans sous un plafond à caissons de pierre de style Renaissance ;

- La Sé Velha : son architecte français, Maître Robert, commença à l’édifier en 1162, alors que l’on apercevait encore au loin les cavaliers maures en fuite. Coimbra était encore sous la menace guerrière. Il fallait se protéger. D’où son allure d’église-forteresse ! La grande sobriété de sa façade principale, révélant des influences islamiques, contraste singulièrement avec le portail latéral gauche, de style Renaissance (XVIe siècle). À l’intérieur, quelques belles découvertes, comme cette Vierge de la conception du XVIIe siècle en équilibre sur sa sphère, ou encore ces toiles du XVIe siècle représentant le martyre de saint Sébastien. La chapelle du Saint-Sacrement a été réalisée par Jean de Rouen dans un pur style Renaissance ;

- Le Convento de Santa Clara a Nova : cet ensemble monastique de style baroque, sobre et utilitaire, commencé au milieu du XVIIe siècle, fut achevé 50 ans plus tard. L’église est impressionnante par son volume et par la profusion de ses talhas douradas (sculptures en bois doré) au niveau du chœur. Au centre trône la statue polychrome de la reine Isabel et, dessous, son tombeau en argent et cristal. Sur les côtés, de grands panneaux encadrés par des colonnes salomoniques évoquent la vie de la reine. Ces peintures datent du XVIIIe siècle. Côté chœur des nonnes, 2 tombeaux de facture gothique, dont celui d’origine de la reine Isabel. Le cloître, œuvre de Carlos Mardel est de style baroque et date de la 1re moitié du XVIIIe siècle.

Les événements Portugal

Forum Coimbra

Photos Coimbra

Marché à Coimbra
Marché à Coimbra

posté par usq76

Le fado, l'âme du Portugal
Le fado, l'âme du Portugal

posté par Montbetou

Coimbra
Coimbra

posté par Vittorio Carlucci

Vittorio Carlucci
Chapelle Café
Chapelle Café

posté par Alexandre Duhaudt

Alexandre Duhaudt

Coimbra : à voir dans les environs