Les plus belles baies du monde

Les plus belles baies : Amériques

De l'Amérique du Nord à l'Amérique du Sud, l'immense continent abrite de nombreuses baies, dont certaines font partie des plus belles du monde ! Prêts à les découvrir ? 

Baie de Guanabara - Brésil

Baie de Guanabara - Brésil
© ekaterina_belova - Adobe Stock

Ce nom ne vous dit rien ? Bon, mais si l’on vous parle de la baie de Rio de Janeiro ? Ah ! Ca y est, vous voyez défiler devant vos yeux le fameux Pain de Sucre, la colline du Corcovado avec sa statue du Christ rédempteur, les plages légendaires de Rio de Janeiro, comme Ipanema

Faisant face à Niterói et son musée d'art contemporain en forme de soucoupe volante signé Oscar Niemeyer, cette ville gigantesque se trouve à l’entrée de la baie, laquelle forme une encoche longue d’une trentaine de kilomètres dans les terres, en s’étendant sur 380 km².

Bordée de reliefs et hérissée d’une bonne centaine d’îles de différentes dimensions – la plus grande abrite un aéroport international –, elle est largement urbanisée mais conserve quand même pas mal d’espaces naturels.

Il n’y a pas à dire, la baie de Guanabara reste l’un des sites les plus mythiques au monde !

Voir les photos de Rio de Janeiro

Découvrez notre guide en ligne de Rio de Janeiro

Consulter notre guide en ligne Brésil

Baie de Tous les Saints - Brésil

Baie de Tous les Saints - Brésil
© Gustavo - Adobe Stock

Avec ses 1 052 km², c’est l’une des plus grandes baies au monde.

À son entrée, côté Atlantique, se trouve Salvador de Bahia, ancienne capitale du Brésil dont la beauté des vieux quartiers, qui regorgent de maisons colorées, n’est plus à vanter.

À son front de mer hérissé de buildings, on préférera peut-être les plages de sable blanc de son littoral – notamment celles de la côte de Coco – et de ses îles. Celles-ci sont près d’une soixantaine, dont Itaparica, la plus grande. Des balades en bateau à voile ou à moteur sont proposées aux touristes pour en faire le tour.

Les villes historiques, les villages de pêcheurs ou la végétation de type mangrove qui caractérisent le Recôncavo, terres qui bordent la Baía de Todos-os-Santos, font également partie des charmes irrésistibles de cette dernière.

Voir les photos de Salvador de Bahia

Consulter notre guide en ligne Brésil

Baies de la péninsule Valdés - Argentine

Baies de la péninsule Valdés - Argentine
© sarah besson - Adobe Stock

Ambiance des plus fraîches garantie ! On est ici en Patagonie, dans la province du Chubut. De plus, dans ce secteur, le mot aridité prend tout son sens.

Reliée au continent par l'isthme Carlos Ameghino, la péninsule présente deux golfes, San Matías et Nuevo, au bord de l’Atlantique.

Vous n’y rencontrez pas des foules d’humains, à part des voyageurs qui viennent sur ses plages, dunes et falaises afin d’y admirer des baleines franches, espèce menacée, ainsi que des éléphants et lions de mer ou encore des orques, des manchots de Magellan, des cormorans…

Sur terre, où pousse l’arbuste jarilla et s’étendent des salines, évoluent des nandous, sorte d’autruche, des lièvres nommés maras, des tatous, des renards…

Réserve naturelle inscrite sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco.

Voir les photos de la péninsule Valdès

Consulter notre guide en ligne Argentine

Baie des Chaleurs et baie de Fundy - Canada

Baie des Chaleurs et baie de Fundy - Canada
© Mathieu Dupuis/Le Québec maritime

Des plages, des falaises, les montagnes des Appalaches en fond de décor… La baie des Chaleurs est un bras du golfe du Saint-Laurent qui marque une frontière naturelle entre les provinces du Nouveau-Brunswick et du Québec (région de Gaspésie).

Son nom vient du fait que Jacques Cartier, lorsqu’il l’a « découverte », a noté que des brumes la couvraient. De là à croire que ses eaux étaient chaudes… Cela dit, il est vrai qu’elles sont propices à la baignade aux beaux jours. Au long de sa centaine de kilomètres, les loisirs abondent : nautisme et pêche, mais aussi randonnées à pied, à cheval et en vélo sur ses rives...

Si vous n’êtes pas rassasié, rendez-vous un peu plus au nord, à Tadoussac (région Côte-Nord du Québec) où une belle baie formée par la rivière Saguenay donne dans le fleuve Saint-Laurent. C’est un important point d’observation de baleines.

Plus au sud, il ne faut pas manquer les marées de l'extraordinaire baie de Fundy, un gigantesque bras de mer de 290 km entre Nouveau-Brunswick et Nouvelle-Ecosse. Les chiffres donnent le tournis ! Hautes de 10 m en moyenne à l’orée de la baie, les marées peuvent atteindre par endroits 16,5 m, voire un record de 17,4 m.  À pleine vitesse, la mer monte de 1 mètre en 13 mn !

Consulter notre guide en ligne Canada

Baie des Saintes - Guadeloupe

Baie des Saintes - Guadeloupe
© Jakob Fischer - Adobe Stock

Ce n’est pas un hasard si l'archipel des Saintes, situé au sud-est de la Guadeloupe, est très apprécié. Son climat tropical tempéré par les alizés, sa végétation verdoyante, ses plages, ses eaux bleues, son architecture créole préservée, ses hébergements idylliques… Voilà un patrimoine béni des dieux !

Joyau de ce coin de paradis, la baie de Terre-de-Haut, qui porte le nom de l’une des deux principales îles des Saintes, est craquante. Est-ce pour cela que les Français et Anglais s’y sont livrés à des batailles navales pour en obtenir le contrôle ? Ou que des pirates s’y sont abrités ? Sans doute que non. Quoique…

À présent, ce ne sont plus des navires de guerre mais des saintoises, barques de pêcheurs locales, des voiliers de plaisanciers ou des bateaux de croisière qui mouillent dans ses eaux à l’ombre d’un pain de sucre et du fort Napoléon, lesquelles eaux sont propices à la plongée sous-marine.

Voir les photos des Saintes

Consulter notre guide en ligne Guadeloupe

Baie de Samaná - République dominicaine

Baie de Samaná - République dominicaine
© Jakob Fischer - Adobe Stock

Plutôt moins urbanisé que d’autres secteurs de la République dominicaine (laquelle occupe l’est de l’île où se trouve également Haïti), le littoral de la baie de Samaná se constitue d’une succession de plages de sable fin dominées par de vertes collines, en particulier celles du parc national Los Haïtises où s’étend une forêt de mangroves.

De l’eau jaillissent des îlots tels que Cayo Levantado, auquel on accède rapidement depuis la ville de Samaná.

Ici et là, vous trouvez des spots d’observation de baleines à bosses.

Au bout de la péninsule de Samaná se niche la petite baie de Rincón. Elle recèle la plage de Las Galeras, dont le sable est si blanc qu’il peut vous aveugler. Des hébergements variés contribuent à faire de ce site l’un des lieux les plus appréciés de la République dominicaine.

Voir les photos de la péninsule de Samana

Consulter notre guide en ligne République dominicaine

Baie de San Francisco - États-Unis

Baie de San Francisco - États-Unis
© garytog - Adobe Stock

Emblématique de la Californie grâce au célébrissime Golden Gate Bridge, lequel traverse le détroit qui la relie à l’océan Pacifique, la baie de San Francisco s’étend sur un millier de kilomètres carrés, quatre fois plus si l’on ajoute d’autres baies qui la côtoient à l’intérieur des terres où elle se trouve.

De l’autre côté du Golden Gate Bridge, au nord, on apprécie la paisible Sausalito. Ex-hippy devenue bobo, cette localité est célèbre pour ses villages de house-boats.

Plus d’évasion ? La visite de l’ancien pénitencier implanté sur l’île d’Alcatraz est captivante…

Sa voisine, la verdoyante Angel Island State Park, offre quant à elle de superbes points de vue sur Frisco.

Notez que les baies attenantes (San Pablo, Grizzly…) sont riches en réserves naturelles et qu’elles offrent un accès aux vignobles de la Napa Valley.

Voir les photos de San Francisco

Consulter notre guide en ligne San Francisco

Texte : Michel Doussot

Bons Plans Voyage

Les plus belles plages - Les articles à lire