Les plus belles baies du monde

Les plus belles baies : Asie et Pacifique

Entre les baies d'Asie et celles du Pacifique, difficile de choisir notre préférée... Ca vous intrigue ? Voici celles que l'on a sélectionnées. 

Baie d’Along - Vietnam

Baie d’Along - Vietnam
© cristaltran - Fotolia

Dans les eaux de cette baie du Golfe du Tonkin, près de deux milliers d’îles et îlots rocheux forment des paysages d’une beauté époustouflante.

L’érosion les a sculptés à l’extérieur comme à l’intérieur, des grottes y offrent d’ailleurs des abris pour les hommes, lesquels habitent volontiers dans des cabanons flottants entre deux rochers.

Les balades en bateau dans la baie à bord de jonques en bambou ou d’autres embarcations sont très prisées des touristes venus du monde entier qui affluent en nombre ici.

C’est la rançon du succès de ce site merveilleux – classé au Patrimoine naturel mondial par l’Unesco –, qui est la perle du nord du Viêt Nam.

Au sud, de très beaux paysages vous attendent également dans les baies de Lang Co et Nha Trang. Elles abondent en longues plages où se prélasser entre deux balades dans les environs. 

Voir les photos de la Baie d’Along

Consulter notre guide en ligne Vietnam

Baie de Hong Kong - Chine

Baie de Hong Kong - Chine
© SeanPavonePhoto - Fotolia

On nomme baie de Hong Kong, ou baie Victoria, les eaux profondes du port de l’ancienne possession britannique revenue à la Chine en 1999.

Petit village abritant des pêcheurs de la mer de Chine avant 1840, ce territoire constitué d’une île et d’une péninsule (Kowloon) forme aujourd’hui une incroyable mégalopole.

Hérissées de tours, les rives de la baie offrent un show permanent, notamment le soir, quand se déroule la Symphonie des Lumières, un spectacle réalisé avec des projecteurs et des lasers sur fond de musique.

Autres points de vue sur la baie et ses gratte-ciel : depuis le Pic Victoria, – le point culminant de l'île – la Peak Circle Walk fait le tour de cette hauteur qui est accessible par le funiculaire Peak Tram. 

Un panorama exceptionnel est aussi à savourer au 100e étage de la tour ICC, le bâtiment le plus élevé de Hong Kong (484 m).

Alternative : se balader sur l’eau, par exemple à bord du Star Ferry qui assure la liaison entre l'île et la péninsule.

Lire notre article Hong Kong, 5 raisons d’y aller 

Voir les photos de Hong Kong

Consulter notre guide en ligne Hong Kong

Baie de Phang Nga - Thaïlande

Baie de Phang Nga - Thaïlande
© Banana Republic - Fotolia

Donnant sur la mer d'Andaman et donc l'océan Indien, la baie de Phang Nga est l’un des sites les plus étonnants de la Thaïlande, pays qui en recèle un grand nombre…

Située sur la côte ouest de la péninsule malaise, au nord de Phuket, elle fait partie d’un parc naturel maritime.

Sa particularité est d’être hérissée d’une centaine d’îles et d’îlots calcaires couverts de végétation, dont les formes sont très variables. Sur les rives de la côte, où s’étendent des forêts de mangrove, ou depuis Phuket, on embarque pour des balades en bateau afin de les découvrir.

Le rocher le plus surprenant s’appelle Ko Tapoo. S’élevant à 20 m, il semble avoir été planté à l’envers dans l’eau, sa base étant plus étroite que sa partie haute. La crique où il se trouve ayant servie de décor à un fameux film d’espionnage, « L'Homme au pistolet d'or » (1974), le piton est depuis lors surnommé James Bond Island.

Pour sa part, l’île de Ko Phanak donne à voir de superbes grottes, tandis que celle de Ko Panyee invite à rencontrer des Moken, des « gitans de la mer » qui vivent dans des maisons sur pilotis.

Voir les photos de la baie de Phang Nga

Consulter notre guide en ligne Thaïlande

Baie de Matsushima - Japon

Baie de Matsushima - Japon
© mtaira - Adobe Stock

La grande baie de Matsushima (préfecture de Miyagi, au nord-est de la grande île de Honshū) comprend un archipel de 260 îlots couverts de pins maritimes, lequel fait partie des « Nihon Sankei », les trois paysages considérés comme les plus beaux au Japon, avec l’île de Miyajima et la barre de sable d’Amanohashidate.

On parcourt ce paysage à bord d’un ferry ou d’autres bateaux qui proposent des mini croisières, ou encore à pied, en traversant des ponts qui permettent d’accéder à certains îlots depuis la côte.

Au gré de ses promenades, on découvre le temple bouddhiste zen Zuigan-ji, fondé au 9e siècle et restauré au 17e. Il y a aussi le petit temple Godaido dont l’intérieur est ouvert au public tous les 33 ans. Prochaine visite prévue en 2039 !

Autre point de vue : depuis un sanctuaire shinto du 17e siècle planté sur une colline au-dessus de la ville de Shiogama. Au cours de sa visite on y admire un arbre sacré vieux de 600 ans.

Consulter notre guide en ligne Japon

Baie d'Oro - Nouvelle-Calédonie

Baie d'Oro - Nouvelle-Calédonie
© Delphotostock - Adobe Stock

Posée au sud-est de la Grande Terre néo-calédonienne, la petite île des Pins, ou Kunie en langue mélanésienne, est une destination incontournable.

Son nom européen vient de ses surprenants pins colonnaires, longs arbres qui semblent vouloir chatouiller le ciel… bleu, comme les eaux du Pacifique qui caressent les grandes plages de sable fin et blanc de ses baies, notamment celles de Kuto.

La baie d’Oro est l’un des spots les plus réputés de l’île grâce à sa piscine naturelle isolée de la mer par une barrière d’origine corallienne.

Et puis, il y a aussi la baie d'Upi et ses rochers qui ressemblent à des cailloux qu’un géant aurait lancés dans l’eau...

Activités : promenade en pirogue traditionnelle, baignade, plongée sous-marine dans le lagon, randonnée à la découverte de grottes préhistoriques ou des traces laissées par les déportés de la Commune de Paris, ou encore, bien sûr, rencontre avec les habitants de l’île.

Voir les photos de l’île des Pins

Consulter notre guide en ligne Nouvelle-Calédonie

Texte : Michel Doussot

Bons Plans Voyage

Les plus belles plages - Les articles à lire