Nikko, la perle du Japon

Bien-être à Nikko : onsen et gastronomie

Bien-être à Nikko : onsen et gastronomie
Yumoto Onsen Gensen à Nikko © Tobu Railway

Prendre un bain à la japonaise est toujours un plaisir très apprécié à Nikko. Des sources chaudes y sont mises à profit pour créer des thermes ou des bains publics qui invitent à se délasser nu dans leurs eaux. Sources et équipements sont nommés onsen.

Chuzenji Kanaya Hotel © Tobu Railway

Vous pouvez profiter d’onsen près du lac Chuzenji, au Nikko Astraea Hotel qui se trouve dans l’aire de Kotoku Hot Spring, ou au Chuzenji Kanaya Hotel. Leurs installations se situent en intérieur ou à l’extérieur.

Gastronomie japonaise © Tobu Railway

La gastronomie japonaise est d’une grande richesse, chaque région ayant ses spécialités. Parmi celles de Nikko figurent quelques délices à découvrir impérativement :

- Le Nikko yuba est une peau qui se forme au-dessus du lait de soja quand on le fait bouillir lors de la préparation du tofu. Elle se déguste immédiatement, telle quelle, comme du sashimi. Séchée, elle entre dans la réalisation de nombreux plats. Notez que le yuba est riche en protéines.  Il fait partie de la Shojinryouri, autrement dit de la cuisine bouddhiste qui est, entre autres, pratiquée à Nikko. Exempte de tout produit carné, elle inscrit à son menu des ingrédients comme le yuba, donc, le tofu, le konnyaku (pâte à base de tubercule konjac et d’algues) ou encore tous les légumes de saison.

- Si le yuba est un mets de choix pour les végétariens, les autres gourmets apprécient la très réputée viande de bœuf de race Tochigi wagyu, laquelle est typiquement japonaise.

- Les eaux naturelles de Nikko servent à prendre des bains, mais aussi à préparer des douceurs sous forme de glace pilée, parce que l’eau de Nikko est très pure. Chaque glacier a ses propres recettes. Vous en trouverez à la fraise (fruit qui est une des grandes spécialités maraîchères de Tochigui, la préfecture où se trouve Nikko), au melon, au thé vert, au bean jam…

- Enfin, à consommer avec modération, le saké, fabriqué en utilisant l’eau pure de Nikko, est également recommandé. Il est produit dans des brasseries locales à partir d’un riz cultivé dans les environs de la ville.

Texte : Routard.com

Japon Les articles à lire

Voyage Japon

Bons Plans Voyage

Services voyage