Itinéraires conseillés Japon

Dix jours à Tokyo et Kyoto

  • Se promener dans le quartier d’Asakusa, l’un des quartiers les plus attachants de la ville, pour visiter le Senso-ji, le temple le plus célèbre de la ville, et ses magasins traditionnels.
  • À pied ou en métro, rejoindre le parc d'Ueno, où se trouve le Musée national de Tokyo et le jardin zoologique, pour rendre visite au célèbre couple de pandas Riri et Shinshin.
  • Puis faire une petite digression shopping à Ginza, mêlant luxe et sportswear à l’occidentale, à Shibuya, laboratoire des modes et tendances les plus folles, à Harajuku pour l’ambiance et à Omotesando, l’un des plus grands quartiers de la mode, avec ses boutiques de créateurs, mais aussi d’autres plus populaires.
  • Se balader à Shinjuku, le quartier des gratte-ciel, le plus grand arrondissement de la ville et grimper au sommet de la Tokyo Metropolitan Government Building – gratuit – pour avoir une vision d’ensemble de la ville, et éventuellement apercevoir le mont Fuji.
  • Aller boire un verre dans le Golden Gai, étonnant vestige de l’après-guerre, où des bars lilliputiens se partagent 5 ruelles étroites à deux pas des gratte-ciel.
  • Déambuler entre les petits restaurants et les vendeurs de poissons au Jo Gai Market, ce marché se situe près de l'ancien plus grand marché de poissons du monde, qui a déménagé en octobre 2017.
  • Poursuivre par Odaiba, quartier totalement artificiel, façonné par l’homme, sur des terres gagnées à la mer, d’où l’on a une vue magnifique sur la baie de Tokyo. Visiter Palette Town, Venus Fort, Fuji TV et Miraikan National Museum of Emerging Science and Innovation.
  • Prendre le métro aérien, entièrement automatique, en vous installant de préférence dans le wagon de tête, pour bénéficier de la vue, comme si vous étiez dans un manège.
  • Se balader en fin de journée dans le quartier d’Akihabara l’électronique.
  • Assister à une soirée au Kabuki-Za de Ginza, pour voir au moins un acte d’une pièce.

Voir nos reportages sur Tokyo :

  • Prendre le Shinkansen à la Tokyo Station pour rejoindre Kyoto, la ville aux 1 000 temples.
  • Visiter le temple de Kiyomizu-dera, monté sur pilotis.
  • Puis le temple d’argent, Ginkaku-ji, et son jardin lunaire.
  • Le pavillon d’or, Kinkaku-ji, et les temples Ryôan-ji et Daitoku-ji, pour leurs superbes jardins.
  • Se balader dans le quartier de Gion, en espérant croiser une maiko dans cet ancien quartier des plaisirs, et sur le chemin de la Philosophie, superbe en avril quand les cerisiers sont en fleur.
  • Puis un petit tour à Pontocho pour ses restaurants.
  • Incontournables, les visites du château Nijo et du palais impérial.
  • Aller dans le quartier d’Arashiyama visiter le temple de Tenryu-ji et Saiho-ji, laissez-vous envoûter par l’extraordinaire bambouseraie,
  • ensuite filer à puis la villa Katsura, villa impériale, dont les jardins sont une référence pour les paysagistes du monde entier.
  • Enfin, l'impressionnant temple Fushimi-Inari, principal sanctuaire shinto.

Trois semaines au Japon

Tokyo et Kyoto

Reprendre l’itinéraire de 10 jours à Tokyo et Kyoto ; voir plus haut.

Les jours suivants

Au départ de Tokyo :

  • Prendre le train pour rejoindre Nikko en 1h30 ou 2h selon le train.
  • Le parc national de Nikko est un site naturel exceptionnel, plus encore à l’automne.
  • Ne pas manquer la visite du sanctuaire Toshogu, le plus grand et le plus célèbre de la ville.
  • Mais aussi le sanctuaire Futurasan, le mausolée Taiyuin.
  • Le jour suivant, prendre un autre train pour Kamakura, pour voir la mer, se balader et manger du poisson sur l’île d’Enoshima.
  • Mais aussi pour visiter les temples : Engaku-ji, un des temples zen les plus importants de la région ; le sanctuaire Tsurugaoka Hachimangu, le plus beau sanctuaire shinto de Kamakura ; le Daibutsu de Kamakura (le grand bouddha), la deuxième plus grande statue de Bouddha au Japon, du XIIIe siècle.
  • Les deux jours suivants, prendre le train ou le bus pour le mont Fuji (Fuji-san), environ 1h50 de trajet.
  • Entreprendre l’ascension, pour les adeptes uniquement ; plusieurs pistes possibles, de 5 à 8h de marche.
  • Dormir sur place.
  • Aller directement du mont Fuji à Hakone en bus ; de la gare Kawaguchiko (versant nord du mont Fuji), environ 2h15 de trajet. Le site mérite également de s’y attarder 2 jours au moins.
  • Pour, entre autres, voir les fumerolles d’Owakudani, magnifiques ; on y accède en téléphérique et en funiculaire.
  • Le mont Kami, vieux volcan en sommeil et le plus haut sommet de la région de Hakone (1 438 m).
  • Le lac Ashi, lac de cratère volcanique. Les différentes vues sur le mont Fuji.
  • Hakone Open Air Museum, splendide musée en plein air qui étale sur 70 ha des sculptures de Maillol, Rodin, Bourdelle, Niki de Saint Phalle…
  • Enfin, clou de la visite, les sources chaudes d’Hakone (onsen) : ne pas quitter le site sans avoir pris un bain dans ces eaux naturelles sulfureuses aux vertus thérapeutiques.
  • Prendre un train de Tokyo à Kyoto (environ 2h20 à 2h50).
  • Au départ de Kyoto, prendre un train pour Nara : la ville possède une ribambelle de temples et de précieux trésors à ne pas louper : le temple Todai-ji, un des plus importants du Japon, les temples Kōfuku-ji, Gangō-ji, Yakushi-ji et le sanctuaire shinto Kasuga Taisha.
    Voir l'article sur Nara.
  • Et au sud-ouest de la ville, les temples Toshodai-ji et Horyu-ji.
  • Sans oublier le parc en plein centre-ville et ses daims en liberté.
  • De Nara, filer directement en train vers Osaka pour 2 jours bien remplis. Grimper à la tour Abeno Harukas, la plus haute de l’ouest du Japon, pour mieux appréhender la ville et se faire quelques frayeurs. Ne pas manquer d’aller s’encanailler dans le quartier kitsch de Shinsekai, à ses pieds, ou plus au nord, le long de la rivière Dotonbori. Le quartier d’Umeda et sa jungle de gratte-ciel méritent aussi le détour. On boit volontiers un verre à l’Umeda Sky Building perché à 170 m de hauteur. Ceux qui ont du temps ne manqueront pas le musée d’Ethnologie dans le parc de la Commémoration planté de la délirante tour du Soleil.
  • Puis, en train, relier Koyasan, 2e montagne sacrée du Japon. Passer une nuit dans l’un des nombreux temples-hôtels pour vivre une expérience singulière, et visiter le temple Kongobu-ji, la grande pagode Danjo Garan et le cimetière Okunoin.
  • Puis revenir sur Osaka avant de continuer vers Hiroshima (1h30 de train Shinkansen) pour 2 jours de visite. On commence par le parc de la Paix et ses multiples monuments commémoratifs, sans oublier ce qui symbolise la renaissance de la ville : le très beau jardin Shukkeien et ses musées d’art.
  • Il est ensuite facile de rayonner dans la région : Miyajima, d’abord, incontournable. On y consacre la journée, même si l’idéal est de dormir sur place. Cette île sacrée, classée au Patrimoine mondial de l’Unesco, séduit pour son sanctuaire et son torii posé sur le sable, et le mont Misen, que l’on atteint grâce à un téléphérique (et un peu de marche).
  • Retour sur Hiroshima et poursuite pour 1 journée d’excursion vers les charmantes villes d’Onomichi et de Tomono-Ura, qui bordent la mer Intérieure. Paysages époustouflants.
  • Possibilité de rejoindre Osaka depuis Onomichi.

    Réserver un voyage sur mesure
    via MarcoVasco

    Bons Plans Voyage Japon

    Services voyage



    Forum Japon

    Voir tous les messages
    Itinéraires

    Carnets de voyage Japon

    Une journée crapahutage dans les villes de Kumamoto et Aso, expériences inédites

    FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

    Vos discussions préférées du forum Itinéraires Japon

    Ils cherchent un compagnon de voyage

    Voir toutes les annonces

    Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

    Petites annonces Japon

    Voir toutes les annonces

    Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

    Actus Japon

    Agenda Japon

    Japon Les articles à lire