Vie pratique sur place Japon

Décalage horaire

Quand il est midi en Europe occidentale, il est 19h (heure d’été) ou 20h (heure d’hiver) au Japon. Le décalage horaire est de plus 7h en été et 8h en hiver.

Quand il est 7h du matin au Canada, il est 20h (heure d’été) ou 21h (heure d’hiver) au Japon, le décalage étant de plus 13h en été et 14h en hiver.

Électricité

Le courant électrique au Japon est de 100 volts en courant alternatif. Il existe 2 fréquences possibles : 50 hertz dans l'est du Japon et 60 hertz dans l'ouest. Dans les grands hôtels des villes importantes, les chambres sont équipées de prises de 110 et 220 volts, ne fonctionnant qu'avec des prises à 2 fiches plates. Prévoir un adaptateur pour brancher vos chargeurs de batterie, ou en demander un à l'hôtel.

Horaires

- Les banques sont ouvertes en semaine de 9h à 15h ; fermées les samedis et dimanches.

- Les postes sont ouvertes en semaine, de 9h à 17h – 19h pour les « bureaux de districts », 21h pour les « bureaux centraux » qui eux, restent même ouverts le week-end.

Langue

La caractéristique principale de la langue employée par les Japonais réside dans le nombre élevé de mots de sens différents mais de prononciation identique.
Cela tient au caractère restreint de la structure syllabique propre à la phonétique du japonais originel, laquelle n'accepte que des syllabes du type « voyelle » ou « consonne + voyelle » (+ n). De sorte que le japonais a opéré une réduction de la phonétique du chinois - laquelle est riche -, lorsqu'il a emprunté à ce dernier les mots pour désigner et les idéogrammes pour noter un ensemble de faits de civilisation.

Le japonais moderne comprend les cinq voyelles : a, i, u, e, o (u se prononçant « ou », et e, « é »), ainsi que les combinaisons de ces voyelles et des semi-voyelles y et w ; des consonnes sourdes (k, s, t, p, h), sonores (g, z, r, d, b) et nasales (g, n, m).

Des mots techniques d'origine étrangère

Le japonais originel, se prêtant mal à la dérivation de nouveaux mots techniques, s'est constitué un répertoire d'éléments d'origine chinoise. Les Japonais n'ont cessé d'y puiser au long des siècles pour créer les mots nécessaires au fur et à mesure de l'évolution des connaissances dans tous les domaines. Ce répertoire est composé d'environ 6 400 éléments, représentés chacun par un kanji, un idéogramme.
Après l'ouverture du Japon au monde occidental dans la seconde moitié du XIXe siècle, la création de mots nouveaux s'est sensiblement accélérée.

Poste

La poste (en partie privatisée) fonctionne très bien.

Outre le courrier habituel, on peut y retirer de l'argent à des distributeurs automatiques acceptant la plupart des cartes internationales de paiement.

- Poste internationale : un timbre de carte postale coûte environ 70 ¥ (0,60 €) ; pour une lettre jusqu’à 25 g, compter 110 ¥ (environ 0,90 €), et jusqu’à 50 g, 190 ¥ (1,60 €).

Téléphone

- De la France vers le Japon : composer le 00 + 81 + indicatif de la ville sans le zéro initial + numéro du correspondant.
- Du Japon vers la France : composer le 00 + 33 pour la France ou 32 (pour la Belgique) ou 41 (pour la Suisse) + les 9 derniers chiffres du numéro (sans le 0 initial).

On trouve des téléphones publics partout au Japon. Les téléphones vert et gris acceptent des pièces de 10 ¥ et de 100 ¥ ainsi que des cartes prépayées. Les téléphones à carte IC n'acceptent que des cartes prépayées IC.
Un appel local vous coûtera 10 ¥ la minute. Si on utilise des pièces de 100 Y, l'appareil ne rend pas la monnaie.

On peut téléphoner à l'étranger depuis les téléphones gris ou les téléphones à carte IC, qui portent la mention « International & Domestic Card/Coin Telephone ».
Possibilité de passer des appels locaux et internationaux avec des cartes prépayées émises par plusieurs compagnies, comme la carte Moshi Moshi, et cela depuis n'importe quel téléphone public. Ces cartes prépayées sont vendues dans les supermarchés, les convenience stores (Family Mart, 7-Eleven) et les kiosques des gares.
Une alternative : on peut également se rendre dans un cybercafé et utiliser les logiciels d'appel comme Skype.

Le téléphone portable au Japon

- Activer l’option « international » : elle est en général activée par défaut. Sinon, pensez à contacter votre opérateur pour souscrire à l’option (gratuite). Attention toutefois à le faire au moins 48h avant le départ.

- Le « roaming » ou itinérance : c’est un système d’accords internationaux entre opérateurs. Concrètement, cela signifie que lorsque vous arrivez dans un pays, le nouveau réseau local s’affiche automatiquement. Vous recevez rapidement un SMS de votre opérateur qui propose un pack voyageurs plus ou moins avantageux, incluant un forfait limité de consommations téléphoniques et de connexion internet.

- Forfaits étranger inclus : certains opérateurs proposent des forfaits où 35 jours de roaming par an sont offerts dans le monde entier. On peut donc cumuler plusieurs voyages à l’étranger sans se soucier de la facture au retour. Attention, si SMS, MMS et appels sont souvent illimités, la connexion internet est, elle, limitée. D’autres opérateurs offrent carrément le roaming toute l’année vers certaines destinations. Renseignez-vous auprès de votre opérateur.

- À savoir : un téléphone tri-bande ou quadri-bande est nécessaire au Japon, où seuls les mobiles 3G ou 4G fonctionnent. Pour être sûr que votre appareil est compatible avec votre destination, renseignez-vous auprès de votre opérateur.

- Acheter une carte SIM prépayée sur place : une option très avantageuse au Japon. Il suffit d’acheter à l’arrivée une carte SIM locale prépayée chez l’un des nombreux opérateurs (KDDI, NTT DoCoMo et Vodaphone), dans les boutiques de téléphonie mobile des principales villes du pays ou à l’aéroport. On vous attribue alors un numéro de téléphone local et un petit crédit de communication. Attention, on ne peut plus vous joindre sur votre numéro habituel mais uniquement sur ce nouveau numéro.
Avant de payer, essayez cette carte SIM dans votre téléphone – préalablement débloqué – afin de vérifier si celui-ci est compatible. Pour un court séjour, on peut acheter un téléphone à carte prépayée, sans abonnement, avec l’opérateur AU. Carte minimum 1 000 ¥ (8,30 €), mais de manière plus courante 3 000 ¥ (25 €), valable 2 mois, ou 5 000 ¥ (42 €)... Un téléphone bon marché coûte environ 7 000 ¥ (58 €). Les cartes peuvent s’acheter, entre autres, dans les gares.

- Autre solution très pratique, la possibilité de louer un téléphone portable japonais (Cell Phone Rental) pour la durée de votre séjour à l’arrivée à l’aéroport, auprès des compagnies SoftBank, KDDI, DoCoMo et Mobile Center (il y en a d’autres, celles-ci sont les plus connues). Prix intéressants et raisonnables.

La connexion Internet au Japon

- Se connecter au wifi est le seul moyen d’avoir accès au Web gratuitement. Attention, si vous ne disposez pas d’un forfait avec roaming offert, ne vous connectez pas aux réseaux 3G ou 4G, au risque de faire grimper votre facture. Le plus sage consiste à désactiver la connexion « données à l’étranger » (dans « Réseau cellulaire »).
On peut aussi mettre le portable en mode « Avion » et activer ensuite le wifi. Attention, le mode « Avion » empêche, en revanche, de recevoir appels et messages.
La plupart des hôtels (parfois les restos et bars) disposent d’un réseau gratuit.
Autre option, une carte SIM Data pour le Japon (durée 15 ou 30 jours), qui permet de rester connecté à Internet (mais elle ne permet pas d’être appelé ni de passer des appels téléphoniques). 2 formats de cartes : Micro et Nano. Il faut évidemment avoir un téléphone préalablement débloqué et récent, et se renseigner auprès de son opérateur de la compatibilité avec son appareil.

- Une fois connecté grâce au wifi, vous avez accès à tous les services de la téléphonie par Internet. WhatsApp, Messenger (la messagerie de Facebook), Viber, Skype, permettent d’appeler, d’envoyer des messages, des photos et des vidéos aux quatre coins de la planète, sans frais. Il suffit de télécharger – gratuitement – l’une de ces applis sur son smartphone. Elle détecte automatiquement dans votre liste de contacts ceux qui utilisent la même appli.

- Internet à bon marché au Japon : il existe une appli gratuite Japan connected Free Wifi, qui permet de se connecter aux hotspots disponibles. Autre solution, la connexion en poche pour smartphones et tablettes pour les relier à la 4G avec Pocket Wifi, à partir de 3 000 ¥ pour 1 ou 2 jours, prix très dégressifs (5 700 ¥ pour 10 jours). À réserver avant le départ sur japan-wireless.com.

Voyage Japon

Bons Plans Voyage Japon

Services voyage



Forum Japon

Voir tous les messages
Vie pratique

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Vos discussions préférées du forum Vie pratique Japon

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Japon

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Japon

Agenda Japon

Japon Les articles à lire