Chinatown, 6 quartiers chinois dans le monde

Chinatown, 6 quartiers chinois dans le monde
Chinatown à San Francisco © Hiacinthe

Le Nouvel An chinois arrive à grand pas : le 19 février 2015, le cheval de bois passe le flambeau à la chèvre. A cette occasion, nous vous invitons à découvrir ou redécouvrir les quartiers chinois de grandes villes du monde. De Paris à San Francisco et de Bangkok à New York, partons vivre au rythme de la Chine… hors de Chine !

Paris, 13e arrondissement

Véritable Asie en miniature en plein cœur de la capitale, le 13e arrondissement abrite la communauté chinoise la plus importante et la plus ancienne d’Europe, aux côtés de ses voisins thaïs, cambodgiens ou vietnamiens.

Boutiques, restaurants, coiffeurs, cafés et grandes surfaces, l’Asie a pris ses quartiers dans le 13e. Le supermarché Tang Frères (48 rue d’Ivry) est un incontournable. Un temple garni de victuailles en tout genre : pâtes chinoises, chou pak-choï, ramboutans... Dépaysement assuré.

Pour une pause moins consumériste, visitez le temple bouddhique Autel du culte de Bouddha (rue du Disque) ou l’église Notre-Dame de Chine (avenue de Choisy) qui propose, chaque dimanche matin, une messe en chinois.

Rendez-vous le 22 février à 13 h pour le défilé traditionnel du dragon, qui attire chaque année quelque 200 000 spectateurs venus admirer la parade. D’autres événements sont également prévus dans différents quartiers parisiens, du 19 au 25 février.

Une adresse : Noodle Bar, 31 rue Nationale (13ème) pour manger des nouilles de Shanghai. Tél : 01 44 23 85 74

Londres, Soho

A Soho, passé le grand portail kitsch (tout droit venu de Shanghai !), vous voici plongé dans l’incontournable Chinatown londonien.

Le quartier chinois s’étend sur quelques rues, aux alentours de Gerrard Street. Comme dans tout quartier chinois qui se respecte, on y trouve herboristeries, restaurants et magasins typiques.

Pour un dépaysement des plus efficaces, venez vous y balader de bonne heure et faites-vous spectateur des livraisons de marchandises. Une véritable effervescence de camions et de cartons entrera alors en scène,  donnant le sentiment d’être en plein cœur de Pékin !

Depuis 1973, le Nouvel An chinois investit chaque année le quartier de façon festive à travers une semaine d’animations. 500 000 personnes étaient au rendez-vous l’an passé !

Une adresse : Ba Shan (24 Romilly St) pour manger des nouilles sautées très parfumées (voire bien épicées !).

Vancouver, East Pender Street

Du côté d’East Pender Street, vous ferez corps avec une vaste communauté asiatique, chinoise à 90 % (un tiers de la population de Vancouver).

Fortement attachés à leur culture ancestrale, les Chinois de Vancouver perpétuent la tradition à travers bazars divers, magasins de thés et herboristeries. Sans oublier leur cuisine authentique, copieuse et bon marché.

L’une des curiosités du quartier : le building Sam Kee (8 West Pender Street). Ce bâtiment, qui accueille boutiques et bains publics, a été répertorié dans le Guinness des Records comme étant l’immeuble commercial le plus étroit au monde (1,80m sur 33 m).

Faites un tour au parc Queen Elizabeth. Amateurs et amatrices chinois de gymnastique s’y donnent rendez-vous. Peut-être même apercevrez-vous quelques amateurs de sabres et de bâtons (kendo).

Parade du Nouvel An chinois le dimanche 22 février et autres festivités plusieurs jours durant.

Une adresse : La grande cantine Hon’s Wun-Tun House (268 Keefer St.) dont l’ambiance, haute en décibels, donne l’impression d’être rendu dans l’Empire du Milieu.

New York, Lower East Side

Situé dans le Lower East Side, non loin de Little Italy,  le Chinatown new-yorkais abrite 250 000 personnes. Boutiques diverses, gargotes et idéogrammes sont autant de signes que vous vous trouvez bien en terres chinoises. L’idéal est de visiter le quartier à pied et, si possible, le dimanche matin, jour de marché. L’occasion de se mêler à la population et se laisser transporter de stands en stands.

Mott Street vous promet une expérience sensorielle. Dans cette rue, on trouve de la nourriture à profusion dans les nombreuses petites épiceries, du thé aromatisé aux fruits de mer séchés (moules, huîtres, concombres de mer…). Par endroits, les animaux seront bel et bien vivants !

A Colombus Park, on pourra regarder d’un œil discret les regroupements de vieux Chinois venus disputer une partie de mah-jong, de cartes ou de dés.

Rendez-vous pris le dimanche 22 février pour admirer la traditionnelle parade.

Une adresse : Shanghai Cuisine (89-91 Bayard Street), pour manger de bons dim sum (petites bouchées vapeur).

San Francisco, Grant Avenue

A la croisée de Grant Avenue et de Bush Street, le grand portique en forme de pagode plante le décor :  voici  la 2e plus grande ville chinoise hors d’Asie après New York (150 000 personnes).

Chinatown s’articule autour de Grant Avenue en de nombreuses petites rues, dont le nom est écrit en chinois. Car ici, tout (jusqu’aux lampadaires !) rappelle le pays.

Promenez-vous à Stockton Street, Clay Street ou Sacramento Street, trois rues moins touristiques et moins exubérantes. L’idéal est de venir y flâner de bon matin les jours de marché durant le week-end.

Après les emplettes, direction Waverly Place pour voir de nombreux balcons et temples richement décorés, à l’image du Tin How Temple. Dans les parages, le n°56 de Ross Alley, séduira votre curiosité et vos papilles dans sa fabrique traditionnelle de « fortune cookies », célèbres confiseries chinoises.

Pour finir la journée, rien de tel qu’une pause à Portsmouth Square avec les adeptes de Tai-chi et d’arts martiaux.

Grande parade le 7 mars pour célébrer le Nouvel an chinois.

Une adresse : House of Nanking (919 Kearny St), restaurant populaire de la ville, pour manger copieux.

Bangkok, Yaowarat Road

Véritable ville miniature dans la ville, voici un quartier fort animé à l’atmosphère bien spécifique.

Après être passés par l’artère principale Yaowarat Road (véritable brouhaha sensoriel mêlant voitures, néons et magasins d’or), empruntez l’une des petites ruelles parallèles.

Si vous avez un petit creux, cela tombe bien : les gargotes fumantes présentes un peu partout dégagent de bonnes odeurs de poissons, homards et autres crabes grillés.

Deux rues se prêtent aux emplettes en tout genre : Sampeng Lane et Itsaranuphap, qui regorgent de petites échoppes aussi diverses qu’ubuesques. Chacun devrait y trouver son compte tant on y trouve de tout : tissus, vêtements, bijoux, vieilleries…

A l’occasion du Nouvel An chinois, le quartier est fermé à la circulation et une fête démesurée bat son plein entre concerts et cantoches de rues.

Une adresse :  l’une des nombreuses gargotes chinoises sur Yaowarat Road. S'il y a foule - et surtout des Thaïs -, ça doit être bon.

Fiche pratique

Préparez votre séjour avec nos guides en ligne Paris, Londres, New York, San Francisco, Canada et Thaïlande

Texte : Aurélie Michel

Mise en ligne :

Les articles à lire