Carte d'identité Nouvelle-Zélande

- Superficie : 268 680 km², îles tropicales et subantarctiques incluses, sauf dépendances dans le Pacifique Sud (îles Cook, Niue, Tokelau).
- Population : 4,6 millions d'habitants (estimation 2017), dont 67,6% d'européens néo-zélandais, 14,6% de Maoris, 9,2% d'asiatiques et 6,9% d'îliens du Pacifique.
- Capitale : Wellington, sur l’île du Nord.
- Densité : 16,5 hab./km².
- Villes principales : la population est urbanisée à près de 80 %, mais la plupart des villes sont petites (moins de 100 000 habitants).
- Régime : démocratie parlementaire, État membre du Commonwealth.
- Chef de l’État : Élisabeth II d’Angleterre. Désigne le gouverneur général.
- Gouverneur général : Patrcia Lee "Patsy" Reddy, depuis septembre 2016. Désigne le Premier ministre à l’issue des élections législatives.
- Premier ministre : Bill English (depuis décembre 2016).
- Formations politiques : le Parlement, unique chambre représentative, compte 120 députés élus pour 3 ans.
- Monnaie : le dollar néo-zélandais.
- Langues : l'anglais et le maori sont les 2 langues officielles.
- Religions : protestantisme, anglicanisme, catholicisme.
- Ethnies : les Néo-Zélandais de souche européenne représentent près des trois quart de la population (74 %), les Maoris 14,9 %, les Asiatiques 11,8 %, les insulaires venus du Pacifique Sud 7,4 %, le reste (2,9 %) étant d’origines mêlées ou non spécifiées. Le total n’est pas égal à 100 % car lors du recensement, plusieurs réponses étaient possibles.
- Sites inscrits au Patrimoine mondial de l'Unesco : le parc national de Tongariro (1990) ; Te Wahipounamu, au sud-ouest (1990) ; les îles sub-antarctiques de Nouvelle-Zélande (1998).

Économie

Traditionnellement agraire et tournée vers l’ancienne puissance coloniale britannique, l'économie néo-zélandaise a effectué dans les années 1980 et 1990 une longue transition vers une économie de marché plus industrialisée et diversifiée. Le libéralisme a été introduit par une série de mesures.

Le secteur primaire n’emploie plus que 4 % de la population active. Le pays est très dépendant des cours des produits agricoles, de la pêche et de l'horticulture, largement exportés, ainsi que de la conjoncture internationale. Le commerce extérieur joue un rôle majeur dans l'économie nationale avec l'exportation de produits agricoles.

L’industrie emploie près de 30 % de la population active et les services, secteur florissant, occupent près de 70 % de cette population. Le tourisme emploie près de 10 %. Auckland est le principal moteur et pôle d’attraction économique de la Nouvelle-Zélande.

Le taux de chômage, oscillant autour de 3,5 %, est l'un des plus faibles des pays les plus riches de l'OCDE, et la Nouvelle-Zélande affiche un niveau de vie élevé.

La Nouvelle-Zélande a signé en 2008 avec la Chine un traité de libre-échange de biens et services.
Et saviez-vous pourquoi les étals de nos supermarchés moutonnent de gigots d’agneau néo-zélandais ? C’est le résultat d’un accord à l’amiable en 1985 (par l’entremise de Margaret Thatcher) visant à faire passer la mauvaise pilule du Rainbow Warrior (le navire de Greenpeace coulé par les services secrets français dans le port d’Auckland).

Services voyage



Forum Nouvelle-Zélande

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Nouvelle-Zélande

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Nouvelle-Zélande

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Nouvelle-Zélande

Agenda Nouvelle-Zélande

Nouvelle-Zélande Les articles à lire