Drapeau Angleterre

Cuisine et boissons Angleterre

Cuisine

- Avant de rentrer dans les détails, tordons d’abord le cou à une idée reçue : l’Angleterre est un pays où l’on mange vraiment très bien... à condition toutefois d’y mettre le prix ! La cuisine anglaise a évolué et ne mérite plus tout l’opprobre dont on l’a couverte, le plus souvent avec une malice bien chauvine...
Des chefs comme Gordon Ramsay ou Jamie Oliver ont su médiatiser leur talent, et beaucoup d’Anglais sont devenus de véritables gourmets, informés et éduqués ! Un peu partout, les restos créatifs et autres gastropubs poussent comme des champignons.
Et la grande mode du moment, c’est de travailler des produits locaux, frais et de saison, souvent en version organic (bio). De nombreux restaurateurs français adeptes du réchauffage de produits industriels pourraient en prendre de la graine !

Par exemple, il est couramment admis qu'au Royaume-Uni on ne sait pas faire cuire la viande. Pourtant, il suffit de lécher les cartes de restos pour voir que le bœuf, d'origine anglaise, se tient en bonne place. Les amateurs de viande ne seront pas déçus, y compris ceux qui l'aiment « bleue » ! Agneaux et porcs fermiers ne sont pas en reste... Il serait vraiment dommage de se priver du plaisir subtil d'un agneau rôti à la menthe ! Bref, la cuisine anglaise réserve aux curieux de bien belles surprises, riches en saveurs.

- La cuisine anglaise est également riche en épices (passé colonial oblige) et en légumes. Et là encore, les légumes « oubliés » font partie du quotidien des Anglais. Panais, topinambour, courge butternut sont aussi populaires que le petit pois vert fluo.

- Les heures des repas ne sont pas les mêmes qu’en France. Il est en effet parfois difficile de se faire servir un dîner après 20h dans les petites villes (où l’on déjeune aussi avant 14h) et 22h dans les grandes. Les Britanniques font rarement un « vrai repas » le midi et se contentent souvent d’une soupe, d’un snack léger ou d’un sandwich. Sauf le dimanche pour le traditionnel roast dinner qui, comme son nom ne l’indique pas, se mange le midi. Il est cependant très facile de manger all day long, car beaucoup de restos et pubs assurent un service continu, tout au moins en ville.

- Le full English breakfast (petit déjeuner traditionnel) comprend des cereals (corn-flakes, müesli) ou du porridge (bouillie d’avoine au lait). Viennent ensuite des œufs (fried, scrambled, en omelette...), du bacon, des saucisses, des hash browns (galettes de pomme de terre), des baked beans (haricots à la sauce tomate) on toast, parfois des champignons frits ou du poisson fumé (kipper ou haddock) ou encore du black pudding (boudin noir).
Enfin, pour terminer, des toasts beurrés et accompagnés de marmelade d’orange. Et comme boisson, thé, café et jus de fruits. Ça va, vous êtes calé ? Cette tradition demeure vivace dans de nombreuses familles, essentiellement le week-end.

- Les célèbres fish & chips permettent de manger sur le pouce pour pas cher, du moins dans les take-away, affectueusement surnommés « chippy ». En revanche, dans ces endroits, c'est souvent très graillionneux. Si vous voulez goûter à un fish & chips doré, croustillant et préparé dans les règles de l'art, dans un pub ou un resto, il vous en coûtera facilement 8-12 £. Dans tous les cas, c'est le choix du poisson qui détermine le prix (et la qualité) du plat. Vient ensuite le choix et la température de l'huile, la recette de la « battered » qui vient envelopper le poisson.

- Dans les boulangeries, voyez les rolls fourrés, pour trois fois rien, et les pies (tourtes salées) à la viande ou aux légumes. Eat ou Prêt à Manger sont deux chaînes qui proposent des sandwichs d'une fraîcheur et d'une qualité irréprochables. En Cornouailles, ne manquez pas le cornish pasty, un très nourrissant chausson à la viande.
- On conseille les pubs pour déguster leur traditionnel pub grub (littéralement « boustifaille »). On trouve toujours au menu la soup of the day, les jacket potatoes (grosses pommes de terre garnies au choix), quelques plats du jour et une variété de sandwichs.

On y sert aussi des plats consistants et très abordables, à défaut d'être toujours d'une grande finesse, parmi lesquels le ploughman’s lunch (plusieurs fromages, parfois du jambon, servis avec du pain, des oignons, du chutney et de la salade) et le shepherd’s pie (une sorte de hachis Parmentier). Partout vous trouverez saucisses et mashed potatoes.
Le dimanche, faites comme tout le monde et essayez le carvery lunch, également nommé sunday roast ou roast dinner : tranches de roast beef accompagnées de roast potatoes, de légumes généralement très peu cuits et parfois de Yorkshire pudding, le tout baignant dans un océan de sauce gravy.
Les gastropubs fleurissent un peu partout en Angleterre. Contraction de « pub » et de « gastronomique », ces pubs nouvelles générations revendiquent des recettes simples et traditionnelles (mais parfois beaucoup plus créatives) à base de bons produits du terroir. C’est sans doute là que vous ferez vos meilleurs repas, à un prix encore raisonnable.

- Les restaurants chinois et japonais pratiquent des prix relativement modérés. Ils offrent une cuisine de qualité inégale, mais les meilleurs d'entre eux sont dignes d'éloges. Ils présentent l'avantage d'avoir des horaires d'ouverture plus souples.

- Il serait criminel de passer du temps au Royaume-Uni sans avoir goûté la cuisine indienne (ou pakistanaise), représentée quasiment partout. C'est une cuisine riche en saveurs, beaucoup plus authentique que celle servie en France. Et elle fait partie intégrante du paysage culinaire britannique d’aujourd’hui.

- En Grande-Bretagne, les deux choses les plus importantes (avant le football et la musique) sont la famille royale et les animaux. De plus, une part non négligeable de la population est d'origine indienne et de confession sikh ou hindoue et donc traditionnellement végétarienne. Sans compter les problèmes de vache folle qui ont sensiblement modifié les habitudes alimentaires. Rien d'étonnant donc à ce qu'environ 10 % des habitants soient végétariens (trois fois plus qu'en France). Les restaurants proposent presque systématiquement un menu végétarien, souvent moins cher. Les produits veggie sont estampillés « V ».

- La vraie cuisine britannique, vous la connaîtrez en famille ou en commandant le dîner au B & B. Un repas traditionnel se compose généralement d'une viande préparée en cocotte, avec une prédilection pour les pois étrangement verts et le cabbage (chou) and potatoes arrosés avec la sauce de la viande. Précédée d'une soupe ou d'un pie et suivie d'un dessert : apple-pie and custard ou clotted cream, crumble, chocolate cake, carrot cake, cheese-cake, trifle, glaces... Signalons aussi la fameuse jelly multicolore. Elle entre dans la confection du trifle, un dessert à base de crème pâtissière, fruits, génoise et crème fouettée... Et les enfants raffolent de la jelly, accompagnée de glace à la vanille !

- Dans les familles où l’on prend le tea ou high tea à la place du dîner, on vous fera goûter une lente torture délicieuse, allant des crumpets, buns et scones aux gâteaux crémeux. Sans oublier les fameux cucumber sandwiches.

- Le fromage (généralement à pâte cuite) existe bel et bien, et les Anglais en sont fiers, à juste titre. Vous serez peut-être étonné d’apprendre que le Royaume-Uni compte plus de 700 variétés de fromage à son répertoire ! On vous le servira traditionnellement pour un supper, c’est -à -dire en fin de soirée, après le dessert.
Essayez le cheddar (le Montgomery est connu pour être le meilleur), ou encore les fromages bleus comme le Dorset Blue Vinney ou le stilton servis avec des crackers, en sirotant un verre de porto (mais oui !) et accompagnés d’une branche de céleri. Fermiers et au lait cru, ces fromages sont tout simplement délicieux !
Évitez, en revanche, les « savons » pasteurisés qui inondent les rayons de supermarchés.

Boissons

- Le thé est la boisson nationale. On le demande white (avec du lait) ou black (nature), avec ou sans sucre. Bon nombre d’hôtels chic et de salons de thé proposent les fameux afternoon teas avec un large choix de thés aromatisés, des sandwichs et toute une cohorte de gâteaux, ainsi que le high tea, version un peu plus copieuse que l’on sert en guise de dîner.

- Dans la plupart des cafés-bars et restos, on trouve sans souci du café à l’italienne : espresso, cappuccino... Pas toujours réussi, mais bien meilleur que le café-filtre de type « jus de chaussette » qui vous sera souvent infligé au petit déj... Les Britanniques sont de plus en plus connaisseurs en matière de café. Tout change !

- Le vin suscite un vrai engouement : aussi surprenant que cela paraisse, les Anglais consomment plus de vin que de bière depuis le milieu des années 1990 ! L’Angleterre produit du vin dans le sud du pays (Kent, Hampshire, Isle of Wight...). Le réchauffement du climat permet d’améliorer le rendement d’année en année, la qualité des vignerons faisant le reste, vous pourrez être très agréablement surpris ! En particulier en ce qui concerne les sparkling wines (pétillants), dont les meilleurs peuvent sans honte rivaliser avec des champagnes de qualité moyenne.
Reste le problème du rapport qualité-prix, plutôt décourageant. Les wine bars lorgnent donc plutôt du côté des crus italiens, français ou du new world, c’est-à-dire australiens, sud-africains, sud-américains... Des vins de cépage souvent fruités, agréables en bouche et... moins chers.

- Mais la vraie boisson populaire au quotidien, c’est bien évidemment la bière. Pour un demi, commander half a pint ; a pint (50 cl) coûte proportionnellement moins cher. A shandy est un panaché.
La bière pression (draught) est tirée au fût (keg) via une pompe traditionnelle, servie à température ambiante et peu gazeuse. On trouve aussi un grand choix de bières en bouteille.

La plus consommée est la lager, blonde légère de type pils (Heineken et Carlsberg sont les plus répandues) archi-connue et sans surprise, qui existe en version forte (strong lager). Mais celle que l’on vous conseille vivement, c’est la real ale, bière à haute fermentation non filtrée et non pasteurisée, souvent fruitée, douce au palais et peu gazeuse, qui rappelle les bières d’abbayes belges. On la trouve en version pale (claire), brown (brune), mild (douce), bitter (amère), old (vieillie)... Et par bonheur, chaque région a les siennes !
Si vous n’êtes pas fan de bière, goûtez tout de même la real ale à la pression, vous changerez peut-être d’avis. Elle n’est pas exportée car, paraît-il, elle voyage très mal : alors profitez-en sur place !
Autre variété à essayer : la stout, brune à base de malt torréfié et d’orge grillé dont la Guinness est le plus fameux exemple.

- En cherchant un peu, on trouve du cidre artisanal (cider) qu’on commande dry, medium ou sweet, comme le xérès (sherry), délicieux et pas très cher.

- Pour les non-buveurs d’alcool, la ginger ale vous séduira peut-être.

- Le stock de whiskies est impressionnant. Si vous aimez les liqueurs douces, goûtez le Drambuie, au whisky, ou l’Irish cream, au café. Si vous préférez les mélanges, essayez un dry martini (pas du tout ce à quoi vous vous attendez) ou une vodka and lime pour faire anglais.
Autrement, en été, autour d’un barbecue ou dans les hauts lieux aristocratiques, on sirote un Pimm’s, mélange tonique à base de quinine et d’herbes, servi avec des concombres, très rafraîchissant ! Et l’hiver, très logiquement, on le boit chaud, servi avec un jus de pomme.

Voir aussi : les pubs, un lieu de tradition typiquement britannique.




On en parle sur le forum Angleterre

> Tous les messages Restos et gastronomie Angleterre

SUJET dernier
  LES CREPES ET LES ANGLAIS (3 réponses) 24/01/2013
  Ou trouver des bon restaurant pas cher en Angleterre (4 réponses) 21/01/2013
  Liverpool Pubs (4 réponses) 24/11/2012
  Nouvel an à Liverpool 04/05/2012
  Week-end à Bristol (1 réponse) 29/04/2012
  Séjour à Londres (1 réponse) 28/12/2011
  Week end à Canterbury (1 réponse) 10/12/2011
  Restos indiens et pubs "famille" à Manchester 19/10/2011
  Restos à liverpool 02/08/2011
  Angleterre East midlands : Juillet-Août 2010 (1 réponse) 22/04/2010
Accéder au forum Angleterre
Drapeau sejours week end Angleterre

Partir en Angleterre


Andalousie