Traditions et coutumes Angleterre

Les pubs

Cette tradition typiquement britannique est le lieu de rencontre par excellence. On y vient seul ou entre collègues, entre amis ou en famille pour y passer un joyeux moment de détente et de discussion dans une extraordinaire fusion des classes. Un pub offre généralement plusieurs salles et salons aux ambiances différentes.

Depuis quelques années, les posh-pubs (littéralement : pubs chic) se sont multipliés ainsi que les gastropubs où l’on vient aussi pour bien manger ! Face à la déferlante des pubs de chaîne, on assiste à l’émergence des micro-pubs et microbrasseries, des pubs et brasseries thématiques (à vins, bière, whisky ou cidre seulement, comme dans un salon, au tonneau uniquement, etc.), petits et conviviaux, généralement sans comptoir et pratiquant des tarifs démocratiques. Le pays n’en comptait que 350 en 2017, on en attend 800 en 2020.

Pubs et coutumes

Outre le fait que l’on boive souvent sa bière sur le trottoir quel que soit le temps, les Britanniques pratiquent beaucoup le pub crawling. Lorsqu’ils sortent à plusieurs, le premier paie une tournée dans un premier pub, le deuxième paie la suivante dans un pub différent et ainsi de suite.

Règle numéro un : on va chercher sa consommation au comptoir et on paie tout de suite. Quand le gosier est de nouveau à sec, on y retourne. Ne restez pas assis, sous peine d’attendre votre pint jusqu’au lendemain !

L’accès aux mineurs est strictement réglementé. Enfin, les députés de la Chambre des communes ont voté en février 2006 un texte qui interdit de fumer dans les lieux publics et que, depuis 2007, tirer sur sa clope dans un pub, un restaurant, un club privé ou encore au bureau est passible d’une amende de 50 £.

Savoir-vivre et coutumes

- On croit souvent que les Britanniques surnomment les Français froggies parce qu’ils mangent des cuisses de grenouilles. Pas du tout. Ce surnom date de Clovis qui arborait trois crapauds en guise d’armoiries royales.

- On ne serre jamais la main d’un Britannique, sauf quand on le voit pour la première fois. Quant à la bise, n’y songez même pas ! En revanche, un inconnu peut vous appeler darling, honey ou même love sans problème ! Et entre amis ou en famille, c’est le hug qui est de mise, une franche accolade.

- Aussi surprenant que cela paraisse, les Britanniques consomment plus de vin que de bière depuis le milieu des années 1990 ! La Grande-Bretagne en produit même, du Kent au nord du pays de Galles, y compris des vins pétillants…

- C’est une institution datant de l’époque victorienne qui provoque la jalousie du reste du monde civilisé : les toilettes publiques. Elles sont gratuites, bien entretenues, et on en trouve partout. Quand vous irez vous soulager dans un de ces hauts lieux de la civilisation britannique, vous aurez une petite pensée émue pour la louable BTA (British Toilet Association), qui lutte pour la survie et l’adaptabilité à tous de ces lieux d’aisance. Obole bienvenue !

- Les prises électriques comportent toujours trois fiches (adaptateur nécessaire) et sont surtout munies d’interrupteurs. Pensez à presser sur « on » avant d’aller vous plaindre à la réception ou au proprio ! Concernant les douches dans certains B & B et hôtels, ne vous étonnez pas si vous devez presser un bouton électrique à l’intérieur même de la cabine pour que l’eau coule. Mode d’emploi non fourni !

- L’Union Jack fait la force : le drapeau britannique est constitué de la juxtaposition de symboles évoquant trois pays, l’Angleterre avec ses deux médianes blanches ornées d’une croix rouge, l’Écosse avec ses diagonales blanches sur fond bleu et enfin l’Irlande du Nord (un étendard blanc et ses diagonales rouges). Curieusement, le pays de Galles, avec son dragon rouge et ses couleurs blanc et vert, a été oublié !

- Si les Britanniques roulent à gauche, cela remonte au Moyen Âge. Les cavaliers préféraient se tenir du côté gauche de la chaussée, parce qu’en cas d’attaque il était plus facile de dégainer de la main droite en faisant face à l’adversaire. Napoléon imposera la conduite à droite dans toute l’Europe conquise, juste pour énerver ses ennemis britanniques.

- Ne rigolez pas avec la cérémonie du teatime. Le thé se sert dans un mug ou dans des tasses en porcelaine (anglaise). On verse le lait après le thé (c’est l’inverse en Irlande !). On ne trempe jamais ses toasts dans son thé et on se sert en confiture avec un couteau et non une cuillère.

- Le fromage se prend généralement en fin de repas, après le dessert et avec des crackers… et parfois avec un doigt de porto. On appelle cela le supper.

- Souriez, vous êtes filmé ! Dans bon nombre de villes anglaises, pas un centimètre carré ne semble échapper à la vigilance des caméras. La vidéosurveillance est omniprésente, y compris dans le bus.

- Chaque centenaire reçoit le jour de son anniversaire un courrier de la reine en personne, qui s’y connaît en terme de longévité !

- Dans l’enceinte d’un théâtre, on ne prononce jamais le mot « Macbeth » qui porte malchance. On dit pudiquement « The scottish play » (la pièce écossaise).

- Plutôt que de souhaiter « bonne chance » avant un événement important, préférer le sympathique « Break a leg » (casse-toi une jambe !)

- Pour la plupart des Britanniques, croiser un chat noir… porte chance.

- Après avoir mangé un œuf à la coque, on en perce la coquille avec la cuillère pour que le démon s’en échappe.

- Avis aux (bons) Français en goguette : en Grande-Bretagne, la file d’attente se respecte à la lettre !

- Merry Xmas or Happy new year ? Les Britanniques s’envoient massivement des cartes avant Noël et pas après le Jour de l’an.

- Il y a deux et deux : brandir l’index et le majeur avec la paume vers l’avant est un signe de victoire. En revanche le même geste en tournant le dos de la main vers son locuteur lui intime… « d’aller se faire voir » ! No confusion, please…

Le droit à la différence

La perfide Albion a toujours eu le don d'irriter les continentaux. Son flegme a engendré chez les autres peuples un sentiment de méfiance. Ignorer la réalité pour imposer sa propre vision du monde est un pilier de la philosophie anglaise. Dur dur dans ces conditions de s'accorder avec les autres pays de l'Union européenne, sur les modalités d’un Brexit aussi incompréhensible outre-Manche qu’inattendu.
Les Français cultivent l'art de vivre, la table, les bons vins, la haute couture. Les Britanniques aiment à entretenir l'absurde et l'irrationnel.

Aussi radicaux que pourront être les changements et les mixités résultant d’une immigration croissante, l'excentricité restera une caractéristique nationale. Car c'est bien dans ce pays, encombré de petites maisons alignées et toutes pareilles, que le droit à la différence est vraiment une réalité. Que ce soient les modes extravagantes de la jeunesse ou les allures de ces vieux aristocrates qui siègent à la Chambre des lords, la Grande-Bretagne aime l'excentricité.
Le droit d'être différent, que ce soit à titre individuel ou en tant que nation, fait partie de l'héritage culturel de ce pays.
On peut ainsi croiser un vendeur ou une vendeuse avec piercings et tatouages dans une boutique de luxe, ou encore une femme musulmane portant le foulard derrière un guichet de banque.

L'humour anglais

Les racines culturelles de ces comportements peuvent être recherchées jusque dans les légendes arthuriennes. La sublimation, la quête du Saint-Graal, le roi Arthur et ses chevaliers de la Table ronde... Tout cela représente encore aujourd'hui les aspirations profondes de la noblesse anglaise et celles de l'homme de la rue. Du conflit entre les petites mesquineries quotidiennes et les grandes envolées lyriques est né le goût de la dérision.
Du coup, les Britanniques adorent être « vannés » et n'ont pas leur pareil pour se moquer d'eux-mêmes. La seule vraie insulte que vous pouvez leur faire est de leur dire qu'ils n'ont pas le sens de l'humour.

Services voyage



Forum Angleterre

Voir tous les messages

FILTRER LE FORUM SUR UN THÈME

Les dernières discussions du forum Angleterre

Ils cherchent un compagnon de voyage

Voir toutes les annonces

Vous cherchez un compagnon de voyage pour un trek, un voyage itinérant ou un tour du monde ? Un routard pour louer avec vous une maison à l'autre bout de la terre ?

Petites annonces Angleterre

Voir toutes les annonces

Déposez gratuitement vos annonces concernant la vente, l'achat, l'échange ou le don de guides, cartes, sacs, objets utiles, souvenirs de voyage...

Actus Angleterre

Agenda Angleterre

Angleterre Les articles à lire