Sri Lanka : le Triangle culturel, au cœur de l’île

Sigirîya : les trésors d’une ancienne capitale royale

Sigirîya : les trésors d’une ancienne capitale royale
Rocher du Lion © Olga Khoroshunova - Fotolia

Sigirîya n’est pas une ville à proprement parler. Plutôt une suite d’habitations construites le long de la route. On s’y arrête uniquement pour dormir et visiter sa forteresse perchée en haut d’un rocher, au milieu de la jungle. Un site géologique remarquable et époustouflant, digne de cette ancienne capitale royale.

L’histoire du lieu tient de la tragédie familiale : le roi Kassyapa, après avoir tué son père et chassé son frère aîné, s’empare du trône et transforme Sigirîya en véritable bunker (il mit 7 ans pour le faire construire !). Le lieu a servi de décor à Steven Spielberg pour le film « Indiana Jones et le Temple Maudit ».

Grimper au sommet de la roche équivaut à monter tout en haut de la Tour Eiffel (600 marches au total).  En chemin, un ensemble de fresques délicates et bien conservées représente de jeunes femmes d’une rare beauté… accompagné de graffitis de tous temps témoignant de l’admiration portée aux « demoiselles de Sigirîya ». Au bout, les ruines du palais fortifié s’élèvent tel un nid d’aigle impressionnant sur le rocher du Lion.

Coup de cœur : la vue panoramique sur toute la vallée

Les couleurs sont  splendides en début de journée quand la brume recouvre les forêts environnantes.

Durée de la visite : 4/5 h
Conseils : Une fois encore, arriver sur le site dès l’ouverture (7 h) pour éviter grosses chaleurs et cars de touristes (pour le coup, vraiment pénible au moment de l’ascension ! Des fois, on se croirait dans le métro aux heures de pointe). Prévoir un sac léger et de l’eau. Seul hic pour les routards fauchés, l’entrée n’est pas donnée : 3 900 Rps / 25 €.

Et après ?

S’offrir une escapade dans la nature lors d’un safari pour découvrir les éléphants en liberté dans les parcs naturels avoisinants (on en parle davantage dans la rubrique « fiche pratique ») ou prendre directement la direction de Polonnâruwâ à 1 h de bus, environ. Possibilité d’y aller en tuk-tuk, en taxi ou avec un chauffeur privé. Pas de train.

Texte : Nicolas George

Mise en ligne :

Sri Lanka Les articles à lire

Voyage Sri Lanka

Bons Plans Voyage

Services voyage