De Tokyo à Fukui, un voyage pour découvrir le cœur et l'âme du Japon

De Tokyo à Fukui, un voyage pour découvrir le cœur et l'âme du Japon

En partenariat avec TCVB

L’art, l’artisanat, la spiritualité et la nature forment une belle alliance le long d’un itinéraire original qui, vous faisant traverser d’est en ouest l’île de Honshū, vous amène à mieux connaître le Japon. De Tokyo, la célébrissime et trépidante capitale de ce pays, envolez-vous pour la région de Hokuriku afin de rejoindre la préfecture de Fukui et sa collection de sites paisibles et admirables. Superbe effet de contraste garanti !

Jour 1 - Du grand art et du grand air à Tokyo

Jour 1 - Du grand art et du grand air à Tokyo
© TCVB

L’itinéraire commence par la découverte de l’un des sites incontournables de Tokyo : le musée Sumida Hokusai.

L'estampe « Trente-six vues du Mont Fuji : Sous la vague au large de Kanagawa », est mondialement célèbre. Katsushika Hokusai (1760-1849) est un maître de l’ukiyo-e, un artiste dont les œuvres peintes ont beaucoup inspiré ses homologues occidentaux, notamment les impressionnistes à la fin du XIXe siècle.

Conçu par l’architecte Kazuyo Sejima, l'édifice possède une remarquable façade couverte de panneaux d’aluminium réfléchissant. A l'intérieur du musée, on explore un important ensemble de reproductions de pièces couvrant toutes les périodes créatives de Hokusai. À admirer entre autres : les « Trente-six vues du Mont Fuji », série d’estampes réalisées dans les années 1830 qui est considérée comme l’un de ses plus grands chefs-d’œuvre.

Notez que le musée s’intéresse également au quartier Sumida, où Hokusai a passé la plupart de ses 90 ans de vie. C’est l’un des plus anciens de Tokyo.

© TCVB

En quittant le musée, ne manquez pas d’effectuer une croisière à Tokyo, sur la ligne Sumidagawa. D’une durée d’environ 40 minutes, le parcours vous fait passer sous 13 ponts entre Asakusa et Hinode Pier et donne à voir divers sites importants, anciens et modernes, tels que la tour TOKYO SKYTREE®.

Au terme de votre croisière, rendez-vous au jardin Happo-en qui est d’une telle perfection qu’il séduit en toute saison. Il est si idyllique que de nombreux Tokyoïtes viennent s’y marier ! Parmi les établissements de restauration qui s’y trouvent, optez pour le Enjyu. Vous y savourerez divers mets typiques de la gastronomie japonaise servis sous forme de repas kaiseki.

Jour 2 - La sublime beauté des falaises de Tojinbo

Jour 2 - La sublime beauté des falaises de Tojinbo
© TCVB

Le lendemain de la belle journée que vous avez passée à Tokyo, vous prendrez la direction de l’aéroport international Haneda. De là, par un vol de la All Nippon Airways ou de la Japan Airlines, vous atteindrez l'aéroport de Komatsu après seulement 1h10 de vol.

À votre arrivée, partez à la découverte des fantastiques falaises de Tojinbo, une des merveilles que compte la préfecture de Fukui. D’origine volcanique, formées il y a environ 12 millions d'années et admirablement sculptées par les éléments, elles sont d’une beauté exceptionnelle. Le spectacle qu’offre ce monument naturel est permanent sur un kilomètre. Les points de vue sur la Mer du Japon depuis ces hauteurs sont très appréciés, en particulier au moment du coucher du soleil !

Jour 3 - Rencontre avec des dinosaures à Katsuyama et méditation à Eihei-ji

Jour 3 - Rencontre avec des dinosaures à Katsuyama et méditation à Eihei-ji
© TCVB

Le vaste musée préfectoral des Dinosaures de Fukui installé à Katsuyama recèle l’une des plus importantes collections paléontologiques au monde. Des squelettes et des reconstitutions de dinosaures de différentes espèces et dimensions, pièces maîtresses de cette collection, sont superbement mises en scène dans une grande salle d’exposition qui se trouve sous un dôme de 84 m de diamètre.

© TCVB

Non loin dans la montagne, bordé d’une forêt de cryptomères et de cèdres très anciens, se dresse le « Temple de la prière pour la paix éternelle », qu’est Daihonzan Eihei-ji, où l’on pratique la Sotoshu. Il a été fondé en 1244 par le maître zen Dogen pour le zazen, un type de méditation assise.

Ce monastère, qui abrite plusieurs centaines de moines, compte plus de 70 bâtiments en partie ouverts à la visite, ainsi qu’à l’accueil de personnes souhaitant se livrer à la méditation. Sur place, le musée Rurishobokaku abrite des trésors comme le Fukan zazengi, essai de Dogen Zenji sur la pratique du zen.

Jour 4 - L'art ancestral du papier washi à Echizen

Jour 4 - L'art ancestral du papier washi à Echizen
© TCVB

Avant de repartir vers Tokyo la moderne, offrez-vous une plongée dans l’une des plus anciennes traditions du Japon au village Echizen Washi.

Le long d’une rue de 230 m à Echizen, vous pouvez en effet observer des artisans qui fabriquent le papier washi. Son histoire est longue d’environ 1 500 ans !

Fait principalement à partir de fibres de mûrier à papier comme le Kozo, Mitsumata et Gampi, sa haute qualité est mise à profit pour écrire ou imprimer. On s’en sert également pour la l’aménagement intérieur de maisons ou de temples, ou encore pour réaliser des lanternes...

Pour votre retour dans la capitale, rendez-vous à la gare de Kanazawa, où un train Shinkansen Bullet vous ramènera à la gare de Tokyo en 2h30.

Pour en savoir plus

HOKURIKU - TOKYO : https://www.hokurikuandtokyo.org

Texte : Routard.com

Japon Les articles à lire

Voyage Japon

Bons Plans Voyage

Services voyage