Le Luberon, la Provence en couleurs

Le Luberon, la Provence en couleurs
Roussillon © selitbul - Fotolia

Le Luberon ne se résume plus, comme autrefois, à un massif s’étirant au soleil sur 80 km d’ouest en est, de Cavaillon à Manosque : la barrière presque infranchissable des romans de Giono, à moins d’emprunter la combe de Lourmarin entre les terres du Sud (Vaugines, Ansouis, Cucuron) et les villages perchés du Nord (Goult, Lacoste, Roussillon).

Le Luberon, aujourd’hui, c’est un nom magique, presque un mythe, qui double à lui seul le prix des locations et des ventes. Ce qui explique pourquoi cette micro-région déborde largement du massif, englobant des villages des monts du Vaucluse comme Gordes ou Roussillon, et d’autres appartenant au pays de la Sorgue, comme L’Isle-sur-la-Sorgue ou Fontaine-de-Vaucluse, devenus pour certains l’emblème même du Luberon.

Ce qui les différencie : les couleurs. Et encore, la palette est si riche que vous ne verrez jamais deux fois le même tableau. Prêts à en prendre plein les yeux ?

Texte : Gérard Bouchu

Provence Les articles à lire

En décembre, la Provence fête Noël en se parant de mille feux. Dans toute la région, la...

Bons Plans Voyage

Services voyage