Les plus beaux marchés de France

Marchés du Sud-Est

Ah, les marchés de Provence ! Ils méritent à eux seuls un article. Si on a un faible pour ceux du Vaucluse, il ne faut pas oublier Aix, Nice et les autres…

Les plus beaux marchés du Vaucluse

Les plus beaux marchés du Vaucluse
Marché à Apt © Office de Tourisme intercommunal Provence en Luberon

Apt

Le samedi, le marché irrigue toutes les rues du centre de 8 h à 13 h. Existant depuis le 17e s. , il a évolué depuis, du baba vers le touristique, mais reste un rendez-vous régional, certes un peu trop engorgé en saison. Encore pas mal de producteurs.

Produits intéressants : huiles d’olive (faire un tri), fromages de chèvre (super banons), primeurs (asperges, hum !). En saison, petit marché truffier place de la Bouguerie.

Petites tables sympas pour grignoter sur les places du centre ancien. Laisser sa voiture avant l’entrée de ville. Navette de bus gratuite en juil-août.

Plus d’infos : apt.fr

Carpentras

Le plus grand du département. il couvre le vendredi matin (8 h-12 h 30) toutes les rues de la vieille ville et l’esplanade. Très couru, très mélangé aussi : sapes, alimentation, artisanat, plantes.

En novembre, c’est le premier marché à truffes, qui indique la tendance.

Plus d’infos : carpentras.fr 

Velleron

À quelques kilomètres de Carpentras, sur la route de Cavaillon. Aucun pittoresque, mais sur le plan des primeurs, c’est le top du top. Réservé aux producteurs, exclusivement fruits et légumes (huiles aussi, miel et confiture itou).

LE marché des connaisseurs, depuis 30 ans. Le grand rendez-vous des cuisiniers, genre marché pro mais ouvert à tous.

Tlj sf dim avr-sept, à partir de 18 h. Mar, ven et sam, à partir de 16 h d’oct à mars. Plus d’infos : velleron.fr

Coustellet

Au pied de Gordes, route de Robion, un marché paysan devenu en quelques années aussi mondain que celui de l’Isle-sur-la-Sorgue (le dim) ou de Lourmarin. Producteurs locaux et vedettes internationales, artisans et vignerons d’ici et d’ailleurs. Points faibles : poisson et charcuterie. Points forts : les prix.

Tous les dim, de Pâques à Noël. Plus d’infos : marchepaysandecoustellet.com

Richerenches

Le plus grand marché aux truffes de France en volume, et peut-être d’Europe, mais pas celui qui fait le plus de tapage, au contraire.

Ici, les truffes se vendent au cul des voitures et la pesée se fait au café. Même si les touristes ont souvent du mal à y comprendre quelque chose, profitez-en pour visiter le village, qui est bien joli.

De nov à mi-mars, tous les sam matins. Plus d’infos : richerenches.fr

Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône)

Quand on est touriste, on envie ces sacrés Aixois qui peuvent aller chercher leurs fruits et légumes place Richelme auprès de maraîchers locaux, avant d’aller choisir des fleurs derrière la poste et boire un verre à l’une des terrasses voisines.

Une tradition qui remonte au 16e siècle, a dit un ancien, qui a prétendu avoir connu Cézanne, mais là il nous a vraiment pris pour des touristes…

Les jours de marché provençaux (mar, jeu et sam), n’essayez même pas d’entrer en ville en voiture. Mangez sur place les fraises et les fruits qui vous feront envie, allez humer les fleurs place de l’Hôtel-de-Ville, allez soutenir les producteurs bio place des Prêcheurs ou acheter un vieux polar, avant de faire un tour sur le marché aux puces voisin.

Plus d’infos : aixenprovencetourisme.com

Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône)

Saint-Rémy-de-Provence (Bouches-du-Rhône)
© Office de Tourisme de Saint Rémy de Provence

Colonisé par les touristes et donc les artisans provençaux, dès l’aurore, le mercredi matin, mais l’occasion idéale pour se balader en humant l’air du pays dans les vieilles ruelles de Saint-Rémy.

Plus couru que passionnant, un marché qui permet de savourer au moins l’art de vivre de ce coin de Provence.

Devant la mairie, des producteurs de la contrée, devant l’église, de fort beaux poissons, et devant certaines boutiques, pas mal de pigeons, de toutes les nationalités. Arriver avant 10 h pour pouvoir avancer à un rythme normal. Parking gratuit à 1 km.

Plus d’infos : saintremydeprovence.com

Nice (Alpes-Maritimes)

Nice (Alpes-Maritimes)
Marché Saleya à Nice © OTCN / A. Issock

Fascinant marché Saleya, à deux pas de la plage. Sensiblement plus cher que son rival Gambetta, mais incroyablement charmant, comme une extension du vieux Nice en bord de mer. Et longé par des cafés, bistrots, restos où prendre le soleil. Tous attractifs, pas tous bons. Cet ancien marché aux fleurs perpétue la tradition, mais on y vient aussi pour tous les produits à base d’olives. Petits producteurs locaux (citrons, salades, confiotes, etc.).

Autre tradition qui perdure : faire la queue pour s’offrir un morceau de socca de chez Thérésa.

Tlj sf lun, 6 h-17 h 30 ; dim 6 h 30-13 h 30.  (fruits et légumes uniquement : mar-dim 6h-13h). Plus d’infos : nicetourisme.com

Texte : Gérard Bouchu

Les articles à lire

Bons Plans Voyage