Islande, le feu sous la glace

L’Islande, un livre de géologie à ciel ouvert

L’Islande, un livre de géologie à ciel ouvert
Julien Nessi

En débarquant sur cette île, le voyageur est frappé par ses paysages déroutants, presque lunaires. On a l’impression de mettre les pieds sur une planète éloignée, où la nature serait restée à l’état brut. Dès la sortie de l’aéroport, sur la route principale en direction de Reykjavík, le paysage se transforme en désert de lave figée par le temps. Par endroits, une fumée épaisse et blanche masque l’horizon, preuve d’une activité souterraine intense.

L’Islande semble une île mystérieuse, dont les secrets et les déchirures intérieurs sont visibles à l’œil nu. Ici, les paysages sont un concentré des forces de la nature. La terre est défigurée comme nulle part ailleurs par des cicatrices géologiques. Puissants glaciers, fjords étroits, côtes déchiquetées, geysers en action, marmites de boue en ébullition, cratères d’explosion, cascades vertigineuses… C’est un vrai petit paradis pour les géologues en herbe et les disciples d’Haroun Tazieff !

Texte : Julien Nessi

Mise en ligne :

Islande Les articles à lire

Voyage Islande

Bons Plans Voyage

Services voyage