Magic Bus. Sur la route des hippies d’Istanbul à Katmandou

Auteur : Rory MacLean

Editeur : Hoëbeke

416 Pages

Magic Bus. Sur la route des hippies d’Istanbul à Katmandou

Dans les années 60 et 70, les hippies poursuivent la révolution sur les chemins du monde. « La route des Zindes », d’Istanbul à Katmandou, en passant par l’Iran et l’Afghanistan, devient l’itinéraire initiatique d’une quête de soi et de l’autre. Des centaines de milliers de hippies suivent les chemins de Katmandou à bord de minibus et de voitures déglinguées pour vivre cette aventure libertaire.
Plus de quarante ans après cette épopée hippie, Rory MacLean, un écrivain voyageur canadien, a eu l’idée de repartir sur cette route mythique et mystique, du légendaire Pudding Shop d’Istanbul jusqu’à Katmandou, sur les hauts plateaux du Népal, en passant par l’Afghanistan et l’Iran.
« Je suis encore tout ébahi, tout ému d’avoir fait ce premier, ce grand pas dans l’inconnu, d’avoir tenter de décrocher la lune ; devant moi, la route béante, dans mon dos la mosquée bleue, à mon oreille les Beach Boys. A perte de vue s’étiraient plus de neuf mille kilomètres, six pays, trois des grandes religions de la planète enjambant l’Occident et l’Orient, le long de la plus sauvage et la plus ancienne voie du monde ». Ce sont les premiers de l’auteur pour nous inviter à le suivre sur cet itinéraire qui a marqué toute une génération de routards…
Son récit de voyage, à la fois très vivant et truffé de références musicales et littéraires à l’univers des hippies, parvient à faire revivre ce mythique « road trip ». Des plages turques aux rues de Kaboul, en passant par les grottes de Cappadoce ou les bords du Gange, Rory MacLean raconte son périple avec humour et lucidité.
Quarante ans après, la route des Indes a bien changé. Les renversements politiques (la révolution du Shah d’Iran en 1979), les guerres à répétition (guerre Iran-Irak, conflits en Afghanistan), les révolutions technologiques (charters, Internet, téléphone portable…) et les crises économiques (deux chocs pétroliers, le chômage, la mondialisation…) sont passés par là. Les frontières sont à la fois plus ouvertes mais certaines régions sont plus difficiles d’accès (Afghanistan, Pakistan…). Sur une portion de la route autrefois « peace and love » règne aujourd’hui une ambiance de guerre de religion.
Cependant, l’héritage des années 60 souffle toujours sur la jeunesse d’aujourd’hui. « Comme eux, je suis un étranger, un voyageur solitaire au cœur grand ouvert, parti de mon lieu de naissance pour parcourir la planète, curieux de découvrir le monde sans jamais rien tenir pour acquis : je n’appartiens pas, je ne possède pas, je suis bien dans ma peau et je me réinvente à chaque frontière. Je poursuis mon chemin… », écrit l’écrivain voyageur à la fin de ce périple légendaire.

Texte : Julien Nessi

Mise en ligne :

Je commande ce livre

Turquie Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Services voyage