Porto, nos 10 coups de cœur

Porto, nos 10 coups de cœur
Porto © Sergii Figurnyi - stock.adobe.com

Le Douro, les ruelles pavées et pentues de la Ribeira, les églises baroques et le fameux vin connu aux quatre coins du monde… Le charme fou et quelque peu suranné de Porto ne laisse personne indifférent. Pour succomber aux attraits de la 2e ville du Portugal et en découvrir le meilleur, nous vous livrons nos 10 coups de cœur. Boa viagem !

Le vieux quartier de la Ribeira, au bord du Douro

Le vieux quartier de la Ribeira, au bord du Douro
Quartier de la Ribeira et cathédrale © joyt - stock.adobe.com

Porto est un régal pour les promeneurs urbains. De la rive du Douro qui longe la ville, le centre historique de Porto, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, s’étage sur les flancs escarpés du fleuve, veiné de ruelles et coiffé de sa cathédrale. En partant des quais du quartier de la Ribeira, avec ses maisons pimpantes et ses cafés accueillants, on flâne avec bonheur, tranquillement, vers la ville haute, jusqu’à la gare de São Bento ou la cathédrale (Sé).

On s’aventure au hasard des ruelles pavées en pente d’un autre âge bordées d'immeubles aux façades couvertes d'azuleijos. Ne manquez pas la rua das Flores, piétonne et animée, qui descend vers le Palácio da Bolsa. C'est ici, où la mémoire maritime de la ville semble presque palpable, que l'on découvre un Porto secret et attachant, à la fois populaire et intemporel.

Le Palacio da Bolsa, joyau de Porto

Le Palacio da Bolsa, joyau de Porto
Salon arabe du Palacio da Bolsa © eldeiv - stock.adobe.com

Au cœur de la Ribeira, ce monument imposant, construit au 19e s, est une splendeur.  Ancien siège de la Bourse, le bâtiment de style néoclassique abrite des salles d’un luxe extravagant qui nous transportent à l’âge d’or où le Portugal régnait sur les mers du globe. La cour des Nations, conçue comme un puits de lumière, éblouit, mais pas autant que le grand Salon arabe, décoré dans le style mauresque. Cette luxueuse salle inspirée de l’Alhambra de Grenade a demandé 18 ans de travaux. Une splendeur.

La ville haute de Porto et ses rues commerçantes

La ville haute de Porto et ses rues commerçantes
Capela das Almas sur la rue Santa Catarina © Alena - stock.adobe.com

Après la Ribeira, la ville basse, explorez la ville haute ! C’est le cœur battant de Porto, entre la Praça da Liberdade, la Praça da Republica, le Passeo San Lázaro, à l’est, et, à l’ouest, la rua Miguel de Bombarda. Un quartier plus moderne (mais pas trop…) et surtout très animé où se trouve l’hôtel de ville, les rues commerçantes Santa Catarina, do Loureiro ou Cimo da Vila et le marché Bolhão. Autre haut lieu du quartier, la Galeria do Paris, bordée de cafés et de bars musicaux, attire les noctambules en semaine. Pour explorer la ville haute, faites comme à Lisbonne : prenez le tramway, comme la ligne no 22, qui donne un bel aperçu de Porto.

Lello et Irmão, l’une des plus belles librairies du monde

Lello et Irmão, l’une des plus belles librairies du monde
Librairie Lello e Irmao © eldeiv - stock.adobe.com

Un endroit exceptionnel à conseiller à tous les bibliophiles, mais pas seulement. Fondée en 1869, la librairie Lello et Irmão est considérée comme la plus belle d’Europe, voire du monde ! Elle est si photogénique qu’elle aurait inspiré la bibliothèque de Poudlard dans Harry Potter. Sa façade blanche de style moderniste a été classée. À l’intérieur, un escalier en bois à double circonvolution évoque les galions de l’âge des grandes découvertes. Ses rayonnages de bois, finement sculptés, impressionnent. Un vrai temple de la littérature.

Les trésors du Porto baroque

Les trésors du Porto baroque
Eglise Dos Clérigos © lite - stock.adobe.com

Porto a hérité de l’âge d’or du Portugal un beau patrimoine où le baroque tient le haut de l’affiche. Par exemple dans des églises comme São Francisco où l’intérieur, très richement décoré, accumule les courbes et les dorures, avec un magnifique et incroyable Arbre de Jessé d’inspiration biblique. L’église Dos Clérigos, avec la plus haute tour du pays, étonne par sa coupole monumentale et des loges très théâtrales. Santa Clara est un bel exemple de la technique de la talha dourada, un style alliant finesse de la sculpture et dorure. Même la Sé (cathédrale) a agrémenté son style roman original de touches baroques. À Porto, rien n’est trop magnifique pour le divin…

Casa de Musica et MAC : Porto contemporain

Casa de Musica et MAC : Porto contemporain
Casa de Musica © gustavofrazao - stock.adobe.com

Porto ne se résume pas à la nostalgie d’un passé révolu, loin de là. Élue capitale européenne de la culture en 2001, cette agglomération de près de 2 millions d’habitants est une ville bien vivante, où des édifices au style contemporain offrent un séduisant contrepoint aux vénérables immeubles de la Ribeira. Pour avoir un aperçu du Porto actuel, visitez le Centro Portugues da Fotografia ou la Fundaçao Serralves, l’ultramoderne Musée d’art contemporain, conçu par Alvaro Siza Vieira, prix Pritzker en 1992. Enfin, emblème de la ville moderne, la Casa da Musica, la salle de concerts toute de verre, de pierre et de béton construite par l’architecte Rem Koolhaas, prouve que Porto ne s'endort pas sur ses beaux lauriers.

Matosinhos : Porto au bord de l’Atlantique

Matosinhos : Porto au bord de l’Atlantique
Matosinhos © Dudarev Mikhail - stock.adobe.com

Le centre de Porto, « le port » en portugais, se trouve en bordure du Douro à une dizaine de kilomètres de l’Atlantique. La ville s’étend d’ailleurs jusqu’à cette façade océanique que l’on rejoint en bus (n° 500) ou en métro (ligne A). Il s’agit de Matosinhos, le quartier maritime, balnéaire et portuaire de Porto. On peut s’y baigner sur la grande plage du même nom. Plus au nord, c’est l’invitation au voyage avec les cargos et les grues du port proprement dit. Parmi les attractions de ce quartier à la fois résidentiel et populaire, les petits restos autour de l’avenida Serpa Pinto permettent de se régaler de poissons grillés dans des nuages de fumée.

S’initier au vin de Porto à Vila Nova da Gaia

S’initier au vin de Porto à Vila Nova da Gaia
Cave de Porto © teddyh - stock.adobe.com

Vous irez à Porto sûrement AUSSI pour ça… goûter au nectar local, le vin de Porto, qui n’est pas produit à Porto, mais à Vila Nova de Gaia, dans les chais situés de l’autre côté du Douro. Les plus anciennes caves datent du 18e s et renferment des kilomètres de vieux tonneaux où mûrit ce précieux nectar. Pour vous y rendre, empruntez à pied le spectaculaire pont de fer Dom Luis, qui enjambe le fleuve et domine la vieille ville. Enchanteur !

Les maisons Calem, Taylor’s, Ferreira ou Graham’s vous ouvrent leurs portes avec plusieurs visites guidées par jour, suivies d’une dégustation bienvenue. C’est donc le moment de s’initier aux subtilités des tawniesrubiescolheitas et autres late bottled vintages ! Après ou avant la visite des caves, les passionnés pourront passer à l’Institut des Vins de Porto, qui abrite un petit musée dédié à la viticulture.

>Lire aussi notre article sur les vins de Porto

Croisière sur le Douro

Croisière sur le Douro
Croisière à Porto © joyt - stock.adobe.com

Porto se visite aussi depuis son fleuve. La ville occupe un site exceptionnel dans une vallée encaissée rejoignant l’Atlantique, à quelques kilomètres à l’ouest. Les croisières, qui partent du quai de la Praça da Ribeira, permettent d’apprécier toute la beauté des lieux. La croisière (d’une heure environ) des Six Ponts offre un superbe aperçu de la Ribeira et de la ville. On peut également opter pour des croisières longues d’un ou deux jours qui remontent le Douro jusqu’à Pinhão, dans la vallée du Haut-Douro (voir ci-dessous).

Explorer la haute vallée du Douro jusqu’à Pinhão

Explorer la haute vallée du Douro jusqu’à Pinhão
Vallée du Douro © Simon Dannhauer - stock.adobe.com

Enfin, sachez que vous pouvez rejoindre en train ou en bateau les magnifiques paysages de la haute vallée du Douro (lire notre reportage), où se trouvent les vignobles du fameux nectar portugais ! Une excursion à la journée, très facile à faire. En chemin, on admire les collines couvertes de vignobles en terrasse, de champs d’oliviers, d’orangers et d’amandiers et, au fond de la vallée, le Douro, artère principale de cette vallée bénie des dieux.

La vallée, dont les paysages sont classés au Patrimoine mondial de l'Unesco, se remonte jusqu'à la coquette ville de Pinhão, où il ne faut pas manquer la gare recouverte d'azuleijos polychromes. Superbes points de vue sur le Douro et les vignobles aux alentours. Casal de Loivos, Valença do Douro et Provesende comptent parmi les plus beaux villages de la vallée.

Fiche pratique

Retrouvez tous les bons plans, adresses et infos pratiques dans le Routard Porto en librairie.

Consulter notre guide en ligne Porto

Office du tourisme du Portugal

Office du tourisme de Porto et du nord Portugal

Lire aussi nos articles Porto et le Minho, vert Portugal et A la découverte des vins de Porto

Comment y aller ? 

Vols directs avec TAP Portugal, Transavia, EasyJet, Vueling depuis Paris-Orly et d'autres aéroports français. Réservez votre billet d'avion.

Où dormir ? 

Tattva Design Hotel : rua di Cativo 26-28. Superbe AJ privée, sans doute l’une des plus belles d’Europe ! Splendide terrasse avec vue au cœur du quartier de la Ribera, dortoir et chambres doubles bien équipées, cuisine, laverie, resto, rien ne manque ! Dortoir 15-25 €, double 50 €.

Grande Hotel de Paris : Rua da Fabrica, 27-29. Dans une belle bâtisse de 1853, cet hôtel de charme, situé en plein centre, possède de belles chambres à la décoration rétro. Petit déjeuner copieux dans une salle à manger magnifique ouvrant sur un agréable jardin. Doubles à partir de 60 €. 

Trouvez et réservez votre hôtel à Porto et dans les environs

Où manger et prendre un verre à Porto ? 

Confeitaria do Bolhão : rua Formosa, 39. Face au marché du même nom, une pâtisserie dans une belle salle Art déco. On craque pour les sandwichs, quiches et gâteaux, à prix d’avant-guerre. Pour manger du bacalhau (morue) à prix modique, rendez-vous à l’Abadia do Porto (rua do Ateneu Comercial), grande cantine popu et bruyante située à deux pas.

Cervejaria Brasão : rue Ramalho Ortigao, 28. Dans le quartier de l’hôtel de ville, une institution locale au bon rapport qualité-prix. Plats 7-15 €.
Escondidinho : rua Passos-Manuel, 144. Décor classique, voire classe, pour un restaurant qui respire le charme discret de la bourgeoisie, version portugaise. La cuisine, avec tous les grands classiques locaux, est à la hauteur des lieux. Compter 30-35 € pour un repas.

Café Majestic : rua Santa Catarina, 112. Le café le plus célèbre de la ville, à l’architecture début de siècle. Ambiance classe et intello, idéal pour siroter uma bica (un café) en rêvassant.

 

Commencez votre voyage en musique, écoutez notre playlist Routard Portugal.

Texte : Routard.com

Mise en ligne :

Portugal Les articles à lire

Lisbonne est une ville sympa à visiter avec des enfants. Ne pas oublier tout de même...

Bons Plans Voyage

Services voyage