Croisière

Un marché en plein essor malgré la crise

Un marché en plein essor malgré la crise
© den-belitsky - Adobe Stock

Le marché mondial connaît en effet une hausse fulgurante, passant de 6,3 millions de passagers en 1996 à 15, 1 en 2006 (+142% !). Ce nombre a continué à augmenter avec 20,6 millions de voyageurs en 2011 et 23 millions en 2015. 

Le marché français quant à lui ne déroge pas à la règle et connait même une croissance exceptionnelle. Entre 2008 et 2015, le nombre de passagers ayant pris la mer est passé de 310 000 à 593 000, soit une augmentation de 91% ! Les Français se placent aussi à la 4e place sur le marché européen, loin derrière l’Allemagne (1,77 millions de passagers), la Grande-Bretagne (1, 64 millions) et l’Italie (842 000).

Comment expliquer un tel succès ? «La démocratisation des croisières résulte de plusieurs phénomènes : une révolution dans le transport maritime des passagers avec la transformation des navires en vrais complexes hôteliers flottants, la réduction de la durée des croisières – autrefois c’est un voyage qui pouvait durer un mois ou plus, aujourd’hui la durée moyenne est de 7 jours – et la baisse des tarifs», explique Patrice Régnier, directeur marketing France de Costa Croisières, l’un des croisiéristes leaders du secteur.

Pour Erminio Eschena, directeur général de MSC Croisières France, le succès des croisières s’explique avant tout par le fossé qui s’est creusé entre leur offre et celle du tourisme « à terre ». Le rapport qualité-prix penche alors nettement en faveur du tourisme maritime qui propose des loisirs, activités, destinations qui seraient, pour beaucoup, inaccessibles sur terre.

En effet, l’offre des croisiéristes a explosé et il est désormais possible de voyager en bateau sur toutes les mers du monde. Parmi les destinations phares, les Caraïbes maintiennent leur 1ère place depuis des années. Cependant, l’essor du marché européen est tel que la Méditerranée, destination favorite de 63% des Français et 54% des Européens, risque bien de s’en emparer très prochainement. Pour les professionnels du secteur, la zone Asie Pacifique pourrait elle aussi connaître un boom dans les prochaines années. Et de nouveaux itinéraires, plus insolites, font leur apparition dans les catalogues des croisiéristes. Les voyages sur l’eau gardent un beau potentiel de développement.

Même si on ne partage pas forcément l’engouement pour ce type de voyage, force est de constater que les croisières «à la papa» ont changé et attirent un large public. Quelles en sont les raisons ? Décryptage, infos et bons plans d’un secteur qui, malgré la crise et le naufrage du Costa Concordia en janvier 2012, reste prospère.

Texte : Julien Nessi

Les articles à lire

Bons Plans Voyage