Croisière

Des villes flottantes aux Las Vegas des mers

Des villes flottantes aux Las Vegas des mers
© Kalyakan - Adobe Stock

Toujours plus gros, toujours plus modernes, les navires des croisiéristes sont aujourd’hui de véritables petites villes flottantes, avec des salles de spectacle dernier cri, des cinémas de haute volée, des restaurants thématiques à la cuisine originaire des quatre coins du monde, des espaces de détente et de soins du corps avec vue panoramique sur la mer… La dernière tendance, c’est la multiplication des navires thématiques, spécialisés dans un univers (bien-être, musique classique, conférences culturelles…). De quoi satisfaire les désirs les plus fous !

Les mastodontes de la croisière ne reculent devant rien pour construire des navires défiant l’imagination humaine. On est à des années-lumière des anciens « paquebots » romantiques et mythiques, comme le Titanic ou le France traversant les océans en plusieurs mois. À coups de renforts de publicité dans la presse et de cérémonies de baptêmes toujours plus féeriques, parrainés par des stars du cinéma, les plus gros croisiéristes se sont lancés dans une course frénétique pour avoir les bateaux les plus éblouissants. Aujourd’hui, ce sont de véritables «Las Vegas flottants» au look d’enfer et aux délires kitch. Il y a une véritable surenchère entre les bateaux sortant des chantiers navals. Ils doivent toujours être plus fous, plus luxueux, plus inattendus…

Certains bateaux sont équipés de patinoires sur lesquelles se produisent quotidiennement des compagnies du niveau de Holiday on Ice d’autres proposent des terrains de golf à bord. Les bateaux de croisières sont devenus des stations de vacances mobiles avec piscines, spas, salles de cinéma et de spectacles, d’innombrables bars et restaurants, casinos, centres commerciaux, discothèques, murs d’escalade… Des attractions toujours plus folles sont installées : tobogans aquatiques, simulateur de chute libre, FlowRider…

Ces bateaux ont grandi dans une logique industrielle d’économies d’échelles. Depuis les années 1980, la taille des plus grands a été multipliée par trois. Aujourd’hui, les nouveaux «méga-ships» (ou «giga-ships») atteindront 220 000 tonneaux, soit à peu près trois fois la taille du France/Norway.

Les plus grands paquebots sont actuellement ceux de la compagnie Royal Caribbean Cruises LTD. À la troisième place, « l’Allure of the Sea ». 220.000 tonneaux, une capacité d’accueil de plus de 6000 passagers : cela fait de lui une sorte de petite ville cinq fois plus grande que les plus grands villages du Club Med, équipée de 21 piscines (dont 2 à vagues), une tyrolienne, des manèges et même des plants de vigne… Un mastodonte équivalant à dix A 380.

En seconde place, une fois de plus, par la compagnie Royal Caribbean Cruises LTD, l’ « Harmony of the seas » inauguré en mai 2016. 6 296 passagers peuvent profiter des 362,12 mètres de long du navire (plus long que le Viaduc de Millau). Il possède 2 700 cabines, 16 ponts et des équipements hors normes : 2 murs d'escalade, 2 simulateurs de surf, 3 toboggans aquatiques, 10 piscines, 10 spas, un théâtre aquatique… et bien d’autres encore. Une véritable ville sur l’eau !

« Le Symphony of the Seas », le dernier né de Royal Caribbean Cruises LTD en 2018, arrive à la première place. 6 870 passagers peuvent monter à bord et réserver l’une des 2 745 cabines. Et pourquoi pas la suite royale de 142 m² ? Long comme trois terrains de foot et haut comme un immeuble de 20 étages, il est impressionnant ! Entre les 11 piscines, les 10 bains à remous (2 suspendus sur l'eau), les tobogans aquatiques, la tyrolienne de 24 m, le parc naturel ou encore les 35 bars, le séjour à bord risque d’être mouvementé.

Costa Croisières, le leader européen du secteur, ne lésine pas non plus sur les moyens. La compagnie italienne possède notamment le Costa Pacifica,le Costa Deliziosa, le Costa Diadema et le dernier de la gamme le Costa Smeralda. Ce dernier va rentrer en concurrence des plus gros paquebots du monde et sera le navire amiral de Costa Croisière. Avec ses 337 mètres de long pour une largeur de 42 mètres et une jauge de 182.700 GT, le Costa Smeralda ne passera pas inaperçu en mer. Il peut accueillir jusqu’à plus de 6 500 passagers et dispose de 1 628 cabines avec balcon, de 550 m² d’espace de shopping et 11 restaurants. Sa particularité ? Il a été construit avec pour objectif le respect de l’environnement. De ce fait, ce géant des mers est propulsé au gaz naturel liquéfié sous tension (GNL), un combustible fossile propre pour lutter contre le changement climatique en voyageant de manière plus écologique.

Les compagnies voient les choses en grand pour enrichir l’expérience à bord, transformant leurs navires en véritables destinations à part entière. Elles n’hésitent pas aussi à surfer sur la vogue des croisières thématiques en proposant aux passagers de vivre leur passion : la culture, le sport, le bien-être, la randonnée, les vins et la gastronomie, ou encore le poker ! Sans oublier les croisières dédiées aux différentes fêtes : Noël, Jour de l’an, Pâques… Les nouveaux navires ne reculent décidément devant rien.

Texte : Julien Nessi

Les articles à lire

Bons Plans Voyage