Voyager avec un enfant

Où partir ?

Où partir ?
© nataliaderiabina - Fotolia

À quel âge un bébé peut-il voyager ?

Un enfant peut voyager dès 3 semaines, mais il a besoin de sommeil et de calme. Bébé est petit et fragile, autant donc ne pas prendre de risques inutiles. Pour lui comme pour vous, préférez attendre de fêter ses 6 mois avant de partir vers des destinations éloignées. Il aura déjà quelques repères dans notre monde. Préférez voyager de nuit.

Où partir ?

Difficile de dresser une liste exhaustive des pays où partir. En fait, tout dépend. De l'âge de l'enfant, de la saison, de l'expérience des parents, de la situation politique sur place au moment du voyage, etc. Cela dépend aussi beaucoup de la qualité de l'éventuelle agence de voyages choisie, du confort des transports, des hébergements. À moins d'avoir une sacrée expérience du voyage, voyager "en routard" avec des enfants multiplie les risques dans certains pays.

En réunissant les critères communément acceptés pour des voyageurs non professionnels (confort, hygiène, sécurité, infrastructures médicales), on réduit (hélas !) la liste des destinations potentielles aux pays "occidentalisés". Car si tout est possible pour des vacanciers non avertis, tout n'est pas conseillé avec un bébé…

Si vous souhaitez quand même traverser la planète, allez où bon vous semble, mais choisissez une destination et n'en bougez plus !

À éviter 

- Bien sûr, les pays en conflit, sujets à des tensions et/ou soumis à une pression terroriste. Pour en savoir plus sur ce point, reportez-vous à la rubrique " Conseils aux voyageurs " du ministère des Affaires étrangères, qui met régulièrement à jour une liste des pays à bannir ou à éviter. 

- Les pays trop éloignés : bébé se fatigue vite et est plus sensible au décalage horaire que vous. Si vous avez néanmoins décidé de partir loin, restez-y plus de 10 jours, histoire qu'il ne passe pas toutes les vacances à récupérer. 

- Les pays où sévit le paludisme : à bannir pour les nourrissons, et aussi pour les mamans qui attendent le petit frère ou la petite sœur du moutard. 

- Les climats trop chauds, trop humides ou trop froids. 

- La haute montagne et les régions en altitude :la diminution de la quantité d'oxygène est plus ou moins dangereuse suivant les âges, mais peut être très grave. Même si tous les organismes de nos bambins n'ont pas la même réaction face à l'altitude, on établit l'échelle suivante, théorique et donc indicative :

  • Si bébé a moins d'un an, ne vous embarquez pas à plus de 1 200 m.
  • Entre 1 et 2 ans, ne dépassez pas 1 800 m.
  • De 2 à 5 ans, c'est sans risque jusqu'à 2 500 m.
  • De 5 à 10 ans, soyez extrêmement vigilant au-delà de 3 000 m.
  • Au-delà de 10 ans, l'enfant supporte l'altitude et est capable d'exprimer ses difficultés respiratoires, ou autres, liés à la situation.

Quelques exemples de destinations à éviter, pour des raisons principalement sanitaires : l'Afrique Noire, l'Inde, l'Amérique du Sud, la Chine, le Vietnam, le Laos, le Cambodge.

Les destinations qui marchent à tous les coups

- La France et les pays limitrophes : mer, campagne, montagne... le paysage français est très varié, et les pays qui l'entourent offrent déjà un bon dépaysement. Avec votre p'tit bout, vous pourrez passer de bonnes vacances riches en culture, paysages et loisirs, tout en restant serein et en ayant tout le nécessaire à portée de main (nourriture habituelle, infrastructures médicales extrêmement fiables...). 

En cas de pépin, vous pourrez communiquer et ne serez jamais très loin de chez vous.

- Les îles : Baléares, Canaries, Antilles, Cyclades… Plage, soleil, infrastructures touristiques... tout est plus facile. Et comme vous n'y avez pas 2 000 km à parcourir en 15 jours pour être sûr d'avoir tout vu, c'est l'idéal. Vous n'aurez aucun remords à passer la journée dans un hamac à l'ombre d'un cocotier. 

Attention cependant à ne pas oublier la crème solaire à fort indice de protection, pour que les vacances restent aussi douces que la peau de bébé !

- L'Australie et l'Amérique du Nord, sans bien sûr vivre comme un trappeur dans le Grand Nord : les États-Unis et la partie la plus habitée du Canada rempliront déjà une grande partie de vos vacances. 

Et on le rappelle : il n'est pas question d'emmener bébé pour un court séjour à New York. L'Amérique du Nord, c'est plutôt pour les grandes vacances que pour les escapades de 4 jours pendant lesquelles on crapahute 16 h par jour ! Et pour les (très) grandes vacances toujours, pourquoi pas tenter l'Australie ?

Entre les pays " à éviter " et les destinations sûres, il reste un bon nombre de destinations : l'Afrique du Nord, l'Égypte, la Jordanie, Bali, la Thaïlande, Cuba… Pour celles-ci, évaluez la faisabilité du voyage, en fonction de l'âge et de la fragilité de votre moutard, des conseils qui sont dispensés ici ou ailleurs, et de vos envies… Mais restez prudent et vigilant, avec les maladies (vérifiez les vaccins à faire), le soleil et les bestioles notamment.

Mer, campagne, montagne ?

La mer : une découverte ; la plage : un formidable terrain de jeu et un bon bol d'air frais. Des vacances reposantes, idéales avec des enfants. Attention à rester vigilant en permanence : port de sandales pour protéger les pieds, et surtout crème solaire et casquette ou chapeau. Ce n'est pas du luxe !

Beaucoup de pays bordent la mer, mais si votre programme doit se résumer à la plage, est-ce bien utile de traverser les océans, alors que la France est si bien située ?

La campagne, c'est génial : nature, air pur, l'occasion de découvrir la faune et la flore, formidable pour les bébés citadins. Attention aux moustiques, serpents, orties et rivières très froides.

La montagne : l'air y est pur, mais attention à l'altitude : une destination plus difficile à gérer avec bébé ! Voir plus haut les altitudes (dé)conseillées. 

La montagne en hiver et les sports de glisse : 

Accros aux sports d'hiver, freinez vos ardeurs. En dessous de 3-4 ans, le ski n'est pas conseillé, vu les dégâts que cela peut entraîner sur les articulations. De toute façon, les plus jeunes des moutards s'amuseront sûrement plus sur une luge.

Pour les enfants dès 3 ans (et jusqu'à 5 ans) s'ouvre l'option " jardin des neiges ", et l'École du ski français propose le " Club Piou Piou " : matériel spécifique, zone protégée... pour s'initier à la glisse tout en douceur. Et pendant ce temps, à vous les pistes noires ! 

Mais dans tous les cas, ne forcez pas le moutard à chausser des skis. Les stations regorgent d'activités, de structures et d'infrastructures idéales pour les enfants : luges, aires de jeux, crèches et garderies, et toujours ces bons vieux bonshommes de neige et batailles de neige...

Quels que soient vos choix, voici des informations et des conseils qui vous aideront à bien préparer votre voyage... et votre valise.

Texte : Dossier revu et corrigé par Marie Borgers

Vacances en famille - Les articles à lire