Le couchsurfing

Comment fonctionne le Couchsurfing ?

Comment fonctionne le Couchsurfing ?
© LIGHTFIELD STUDIOS - Fotolia

Sur le même principe qu’un réseau social comme Facebook, il faut s’inscrire sur l’un des sites d’échange d’hospitalité pour se lancer dans l’aventure. L’inscription est le plus souvent gratuite. Vous devez préciser si vous avez la possibilité d’héberger des couchsurfeurs, si vous souhaitez juste rencontrer des voyageurs autour d’un verre ou si vous n’êtes pas disponible en ce moment. Vous n’êtes donc pas obligés de recevoir des voyageurs pour avoir accès au réseau social, le couchsurfing ne repose pas sur la réciprocité.

Définir votre profil

C’est une étape essentielle. Entrez le maximum d’informations afin de donner une idée de votre personnalité, de vos centres d’intérêt et de vos valeurs. Le site Couchsurfing.com invite les membres à indiquer leur philosophie. Essayez d’aller plus loin que le banal « J’aime voyager et rencontrer des gens », qui n’en dira pas beaucoup sur vous !

Donnez des exemples concrets. Indiquez votre métier, les langues que vous maîtrisez, les pays qui vous ont marqués, la musique que vous aimez, votre film favori… La photo peut sembler un détail, elle est cruciale. Pas d’impératif en la matière mais choisissez une photo agréable, qui donnera envie aux couchsurfeurs d’en savoir plus sur vous. Une fois membre actif, ce sont les commentaires des autres à votre sujet qui parleront le mieux de vous !

Sélectionnez des hôtes

En cherchant un sofa à Amsterdam, vous serez vite perdu devant les centaines de possibilités qui s’offrent à vous ! Choisir un hôte est une étape importante. Ne contactez que les personnes que vous avez vraiment envie de rencontrer. C’est là que le profil et les commentaires des autres membres s’avèrent utiles. Soyez attentif aux détails : avez-vous des centres d’intérêt en commun ? Quel est son style de vie ? Le mode d’hébergement qu’il propose vous convient-il ? Une seule règle, trouver au moins un élément qui vous donne envie de discuter avec cette personne.

Pensez aussi au but de votre voyage : si vous partez à Londres pour faire la fête toute la nuit, ne choisissez pas de loger chez quelqu’un qui indique dans son profil qu’il travaille très tôt le matin !

Organisez votre séjour

Il n’y a pas de règles précises quant à l’organisation en amont de votre visite. Vous avez toutefois plus de chance de trouver un hébergement en vous y prenant à l’avance. Ne soyez pas trop prévoyant non plus, six semaines avant, les personnes auront du mal à vous indiquer leurs disponibilités ! De même, si vous les contactez à la dernière minute, elles ont peu de chances d’être prêtes à vous accueillir. Deux à trois semaines de délai semblent être raisonnables.

« Un mois avant mon départ pour la Roumanie, j’ai envoyé des mails à une trentaine de personnes en leur indiquant mes dates de voyage pour demander si elles seraient éventuellement prêtes à me recevoir, explique Caroline. Pour les sélectionner, je regarde attentivement les profils, tout simplement en cherchant des gens qui me donnent envie de les rencontrer ! J’ai recontacté ceux qui m’avaient répondu quelques jours avant mon arrivée dans leur ville, par téléphone, en leur indiquant mes dates précises ».

Quand vous rédigez vos mails, soignez les détails. « Je personnalise toujours mes premiers mails en expliquant à la personne pourquoi j’ai envie de la rencontrer, ce qui m’a attirée dans son profil, explique Eva. Et quand on me contacte pour être hébergé à Paris, je réponds rarement à ceux qui envoient un message impersonnel. »

Pensez à contacter plusieurs hôtes pour être sûr de trouver quelqu’un qui pourra vous accueillir. Enfin, pensez à prévenir votre hôte si vous changez de programme, pour lui dire que vous ne viendrez pas ou que vous arriverez un jour plus tard.

Une fois sur place

Vous êtes logé gratuitement par une personne, la moindre des choses est de faire tout votre possible pour vous adapter à son mode de vie. À votre arrivée, parlez clairement de votre programme et demandez toutes les instructions concernant la maison ou l’appartement. Soyez respectueux et, en partant, laissez bien sûr l’endroit comme vous l’avez trouvé ou encore plus propre ! Il est aussi courant d’apporter un petit cadeau de remerciement (une bouteille de vin, un bouquet de fleurs, un pot de confiture… C’est l’attention qui compte !

Texte : Virginie de Rocquigny

Bons Plans Voyage

Articles à lire