Le couchsurfing

Adresses et sites utiles

Adresses et sites utiles
© undrey - Fotolia

CouchSurfing : www.couchsurfing.com

C’est le site le plus important de l’échange d’hospitalité. C’est le site le plus important de l’échange d’hospitalité. L’association compte plus 14 millions de membres (5 millions de membres actifs chaque année), de 250 pays différents et de 200 000 villes ! 550 000 événements ont également été organisés grâce à la plateforme. Des « ambassadeurs couchsurfing » promeuvent l’esprit et les valeurs de l’association. 

Vous pouvez vous inscrire en quelques clics et avoir ainsi accès aux milliers de profils des membres. L’avantage est bien sûr la taille du réseau, mais aussi la qualité de l’interface du site, très facile d’utilisation. Les Parisiens y sont très actifs puisque la capitale française est la ville la plus représentée sur le site !


Hospitality Club : www.hospitalityclub.org

Pionnière du mouvement sur internet, l’association compte 328 629 membres de 207 pays. Le modèle est le même que celui de couchsurfing.com. L’inscription est gratuite, le but est de donner une chance de se rencontrer. Là encore, la réciprocité n’est pas de mise.

Sur le même principe, BeWelcome : www.bewelcome.org, Stay 4 Free : http://www.stay4free.com mettent en relation des membres du monde entier.


Bedycasa : http://fr.bedycasa.com

Un éventail de chambres chez l'habitant, familles d'accueil, chambres indépendantes ou hébergements à louer, Bed & Breakfast, chambres d'hôtes et gîtes (en France), casas rurales, (en Espagne et au Portugal), guest houses, homestay, fermes et auberges, pensions, riads (au Maroc), minshuku et ryokan (au Japon).


Servas Open Doors : www.servas-france.org

Servas compte 20 000 hôtes dans plus de 120 pays. Cette ONG a été créée au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, en 1948, pour encourager une meilleure compréhension entre les peuples et promouvoir la paix. À l'origine, il fallait être membre d'une organisation pacifiste pour y adhérer. Aujourd'hui, il suffit de régler une cotisation annuelle de 13 € et de passer un entretien au cours duquel on évalue votre motivation. Vous recevrez ensuite une lettre de présentation ainsi qu’une liste d'hôtes selon les pays choisis. Les membres s'engagent généralement à vous recevoir gratuitement pour deux nuits et à vous offrir le dîner. 


Warm Shower List : www.warmshowers.org

« La vélo-hospitalité sur le web », dixit le site français. Depuis 1993, Warm Shower List rassemble des internautes disposés à offrir l'hospitalité aux cyclotouristes. Inscription gratuite et basée sur la réciprocité. Si vous voyagez à vélo, vous êtes sûr, grâce à ce réseau, d’avoir au moins un point commun avec vos hôtes ! 

Le témoignage d’un serial-couchsurfeur : www.letmestayforaday.com. Entre 2001 et 2003, le Hollandais Ramon Stoppelenburg a voyagé dans 18 pays grâce à son site « Let me stay for a day ». Le principe : il demandait l’hospitalité par le biais de son blog et racontait, en échange, toutes ses aventures et ses rencontres au jour le jour. Très populaire aux Pays-Bas, Ramon Stoppelenburg a par la suite écrit un livre sur ce projet.

Texte : Virginie de Rocquigny

Bons Plans Voyage

Articles à lire