Grèce : quelle île grecque choisir ?

Quelle île choisir ? Nord-Est de la mer Égée

Faisant principalement face aux côtes grecques continentales et turques, les îles du nord et de l’est de la mer Égée possèdent chacune une identité particulière, tant sur le plan naturel que culturel.

Chios

Chios
Maisons de Pyrgi © Sjaak - stock.adobe.com

Située très près de la Turquie, Chios serait le lieu de naissance d'Homère. On y trouve des plages et on y visite de très beaux villages médiévaux constitués autour de plantations d’où l’on extrait le mastic du pistachier lentisque. Cette gomme naturelle est notamment employée dans la réalisation de produits alimentaires.

Parmi ces villages volontiers labyrinthiques figurent les incontournables Mesta et Pyrghi où les maisons sont couvertes de motifs gris et blancs. À voir également : le sepctaculaire vllage fortifié d’Anavatos, accroché à un éperon rocheux.

Le monastère Néa Moní (11e siècle) se visite aussi pour ses sublimes mosaïques.

Type de vacances : culture, plage.

Le + : pas trop fréquentée, gastronomie

Ikaria

Ikaria
Ikaria © salparadis - stock.adobe.com

Selon la mythologie, c’est au large de cette île qu’Icare serait tombé dans la mer après s’être trop approché du soleil…

Ce dernier vous caresse sur l’une ou l’autre des plages qui bordent cette terre montagneuse, tantôt rocailleuse tantôt verdoyante (point culminant à 1 040 m). Parmi les plus réputées, vous avez celle d’Artémis, située près de vestiges d’un temple antique, ou celles de Messachti et de Seychelles, dont le nom est évocateur !

À l’intérieur de l’île, on trouve d’étonnantes habitations camouflées, notamment sous de grandes dalles, vestiges d’une époque où les Icariens devaient se protéger des pirates. Autre curiosité : le village de Christos dont les commerces ouvrent seulement la nuit !

Enfin, notez qu’Ikaria est réputée pour ses panigyria, des fêtes traditionnelles très animées qui se déroulent surtout en été. Elle l’est aussi pour ses sources thermales et pour le fait que sa population comprend un très grand nombre de nonagénaires et de centenaires !

Type de vacances : plage, culture.

Le + : pas trop fréquentée

Lesbos

Lesbos
Lesbos © Tom Bayer - stock.adobe.com

Grande île faisant face à la Turquie, Lesbos la montagneuse (deux points culminants à près de 970 m) offre des possibilités de randonnées et de promenades dans une nature généreuse : forêts de pins, de châtaigniers et de chênes, garrigue, pourtours de deux baies intérieures où font halte des oiseaux migrateurs… Ce à quoi s’ajoute une spectaculaire forêt pétrifiée, des oliviers par milliers, des vergers, et de nombreux villages… C'est la 3e île grecque par sa superficie.

Sur cette terre qui est un important centre de production de l'ouzo, fameuse boisson alcoolisée et anisée, on se balade aussi à Mytilène, notamment pour voir son théâtre antique, en songeant à la poétesse Sappho, ou dans le beau village de Molyvos où s’élève un château génois du 13e siècle.  On profite également des eaux chaudes des thermes d’Eftalou.

Type de vacances : nature, culture.

Samos

Samos
Samos © r_andrei - stock.adobe.com

Touchant presque la côte turque, Samos possède une belle végétation, naturelle ou agricole. On y trouve des forêts de pins, des vergers, des oliveraies, des vignobles qui donnent de fameux vins locaux… Dans ses montagnes culminant à plus de 1 400 m, propices à la randonnée, on découvre de jolis villages, tandis que ses plages vous attendent pour buller, nager ou pratiquer un sport nautique. Elles sont très fréquentées en saison. Mais si on s'éloigne des stations balnéaires du sud de l'île, on retrouve la tranquillité.

Le séjour ici se complète impérativement par des visites de vestiges antiques (muraille, aqueduc souterrain, théâtre, temple de Héra, thermes romains) et de musées archéologiques. C’est l’occasion de se souvenir que le célèbre mathématicien Pythagore est né sur cette île. L'ouzo et le muscat de Samos sont réputés.

Type de vacances : plage, nature, culture.

Le + : diversité des activités.

Samothrace

Samothrace
Sanctuaire des Grands Dieux © vkara - stock.adobe.com

Si cette île située au large de la Thrace possède quelques plages, elle est très réputée pour son sanctuaire des Grands Dieux, un site archéologique mythique. Il se niche dans un de ces paysages bien verts dont Samothrace ne manque pas.

Montagneuse, elle est traversée de sentiers de randonnée qui vous entraînent sur les pentes de son point culminant, le mont Fengari (1 611 m), auprès de cascades ou de vathrès, petits lacs où l’on peut se baigner. Notez que la sculpture monumentale intitulée Victoire de Samothrace que l’on admire au musée du Louvre à Paris vient d’ici.

Type de vacances : nature, culture.

Le + : pas trop fréquentée.

Thassos

Thassos
Lagon de Giola © Kisa_Markiza - stock.adobe.com

Proche du littoral de la Thrace, la grande île de Thassos possède une chaîne de montagnes qui couvre quasiment toute sa superficie – son point culminant est le mont Hypsarion (1 208 m). Verdoyante, elle est bien boisée et ponctuée de lacs et de chutes d’eau. Voilà qui en fait une terre de randonnée appréciée.

Côté mer, les plages sont nombreuses, la plus belle se nommant à juste titre Paradissos, et on y pratique divers sports nautiques. Piscine naturelle, le lagon de Giola est un spot immanquable.

Les amateurs de vestiges antiques sont gâtés à Liménas où se découvrent une agora, des sanctuaires, une acropole, un théâtre.

Type de vacances : plage, nature, culture.

Le + : diversité des activités.

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Transfert Aéroport
Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Hôtels
HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

Echange de maisons