Grèce : quelle île grecque choisir ?

Quelle île choisir ? Cyclades Nord et Ouest

L’archipel des Cyclades doit son nom à la forme de cercle qu’il prend au sud de la mer Égée. Il comprend environ 250 îles et îlots pour beaucoup dénués d’habitants.

Lorsqu’il y a présence humaine, on y admire toujours de magnifiques villages qui se constituent de maisons d’une blancheur fascinante, que le bleu vient souvent rehausser par effet de contraste.

Ce qu’on y trouve également : de petites et grandes montagnes, des plages, des côtes rocheuses, des criques, des ports, des monuments antiques, des églises et monastères, des moulins à vent… Et des tables où l’on mange et boit de très bonnes choses…

Andros

Andros
Andros © Freesurf - stock.adobe.com

Située tout au nord de l’archipel, ses belles dimensions (383 km2) lui permettent d’offrir des paysages variés. Andros est ainsi dotée de montagnes, dont le point culminant est le Kouvara (995 m), et de vallées propices à de belles randonnées.

Outre des paysages par endroit agricoles ou boisés, Andros propose évidemment un littoral bordé entre autres de plages, ou de proéminences rocheuses telle que celle qu’occupe la capitale Chora où le musée Goulandris présente de grandes expositions d’art moderne.

Type de vacances : nature, culture.

Délos

Délos
Lions de Délos © fgeoffroy - stock.adobe.com

Aujourd’hui désertée par l’homme, hormis les touristes et ceux qui les accueillent, Délos, située au cœur de l’archipel, fut un des grands centres d’activité des premiers temps de la Grèce, comme en témoignent divers vestiges antiques.

On admire ici notamment cinq lions sculptés saisissants, un sanctuaire dédié à Apollon et des restes de temples, un théâtre, ainsi que des ruines de maisons dont l’une arbore une remarquable mosaïque représentant des dauphins.

Type de vacances : culture.

Kythnos

Kythnos
Plage de Kolona © Mike - stock.adobe.com

Méritant le coup d’œil, les terres relativement désolées de Kythnos possèdent un charme étrange.

Sur son littoral, vous avez de nombreuses plages de sable et des criques parfois bien cachées. La plage de Kolona est sans doute l’un des sites les plus étonnants des Cyclades. Il s’agit d’une bande de sable reliant deux rives et qui offre ainsi deux espaces de baignade !

Les villages de l’île sont évidemment ravissants, notamment Driopida dont les maisons ont chacune une toiture différente, ce qui est rare dans l'archipel. Pour sa part, Loutra possède des thermes alimentés par des sources chaudes riches en sels minéraux, en soufre et en fer.

Type de vacances : plage, détente.

Le + : pas trop fréquentée.

Milos

Milos
Milos © milangonda - stock.adobe.com

C’est d’ici que vient la fameuse Vénus de Milo, sculpture ô combien mythique qui est exposée au Louvre à Paris.

D’origine volcanique, Milos présente des sols rocheux de diverses couleurs (rouge, rose, orange, jaune…), ce qui donne un aspect singulier à son littoral, où se trouvent de superbes plages et des spots de plongée. De belles excursions à faire en bateau pour admirer sa côte - véritable merveille géologique - et la clarté de l'eau depuis la mer.

En certains points subsistent des vestiges de repaires de pirates, notamment à Kleftiko, un site superbe qui est environné de roche blanche… En été, l'île se remplit vite, car les infrastructures ne sont pas très développées

Type de vacances : nature, plage, plongée.

Le + : la beauté unique du littoral, la plongée.

Mykonos

Mykonos
Port de Mykonos © pkazmierczak - stock.adobe.com

Mykonos est une star du tourisme en Grèce. Depuis les années 1950 et dans le sillage de célébrités comme le richissime Onassis, la jet set en a fait un de ses lieux de villégiature et de fête favoris. Notez que certains sites sont adaptés à la clientèle gay.

La raison de ce succès : des plages de rêve ! Mais on y trouve aussi de vieux moulins à vent formant de superbes paysages avec la mer, ou encore un étonnant quartier de Hora, la capitale de l’île, qui est explicitement surnommée La Petite Venise.

Type de vacances : plage, fête.

Le - : très fréquentée.

Sérifos

Sérifos
Sérifos © milangonda - stock.adobe.com

Longtemps vouée à l’activité minière et plutôt aride, Sérifos offre à ses visiteurs de nombreuses plages, ainsi que des criques à dénicher. Elle se présente comme une montagne rocailleuse qui culmine à 585 m. De belles randonnées son égalerment à faire. L’un de ses grands atouts est sa capitale, Chora qui surplombe le port de Livari et la mer. Au terme d’un dédale de ruelles se trouvent les vestiges d’une forteresse vénitienne.

À voir également sur l’île : le monastère fortifié de Taxiarchis (16e siècle) ou le Trône du Cyclope, un spectaculaire ensemble constitué de sept grands rochers.

Type de vacances : plage, randonnée, culture.

Le + : pas trop fréquentée, sauf en août.

Sifnos

Sifnos
Kamares à Sifnos © milangonda - stock.adobe.com

Sifnos, l'île d'Apollon, fait partie de ces îles des Cyclades où l’on ne connaît pas la cohue, même si elle dispose de grandes plages, notamment de sable. On s’y promène dans des reliefs saisissants, parsemés d'oliveraies très anciennes.

Une des randonnées les plus recommandées est de se rendre au sommet du mont Profitis Ilias (680 m) où la vue sur la mer et les îles des environs est remarquable.

Et il ne faut pas manquer de jeter un coup d’œil sur le monastère de Chryssopighi, construit sur un rocher qui s’avance dans la Méditerranée. La commune de Kastro compte parmi les plus ravissantes des Cyclades et l'île est réputée pour sa gastronomie.

Type de vacances : nature, plage.

Le + : pas trop fréquentée, sauf en juillet-août, gastronomie.

Tinos

Tinos
Rocher d'Exombourgo © Georgios Alexandris - stock.adobe.com

Rocheuse, Tinos, la voisine de Mykonos, est soumise à des vents puissants, le meltem venu du nord notamment, ce qui la fit considérer comme le parfait lieu de vie du dieu Éole durant l’Antiquité ! Différentes formes de spiritualité sont associées à Tinos : sanctuaire de Poséidon, églises et monastères orthodoxes ou catholiques. On y vénère une icône de la Vierge le 15 août lors d’un fameux pèlerinage (l'île est bondée à ce moment-là) qui fait de Tinos une sorte de Lourdes des Cyclades.

Parmi les sites remarquables figurent le rocher d’Exobourgo, éminence haute de 640 m, le champ de monolithes de Volax, des pigeonniers finement ouvragés… Cela se découvre au cours de randonnées quand on ne se baigne pas sur une belle plage ou ne pratique pas un sport nautique, ou encore la plongée. La cuisine de Tinos est également réputée.

Type de vacances : nature, culture, plage, gastronomie.

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Transfert Aéroport
Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Hôtels
HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

Echange de maisons