Grèce : quelle île grecque choisir ?

Quelle île choisir ? Cyclades Sud et Centre

Santorin ou Amorgos ? Paros, Antiparos ou Naxos ? On vous donne des infos pour faire votre choix.

Amorgos

Amorgos
Monastère de Chozoviotissa © Martin M303 - stock.adobe.com

Une île tout en longueur traversée par une chaîne montagneuse, avec 112 km de littoral. Le trésor d'Amorgos est le monastère de Chozoviotissa, un bâtiment de huit étages construit à flanc de falaise, à 300 m au-dessus de la mer ! D’une blancheur immaculée, sa profondeur est d’une rare étroitesse, ce qui le rend encore plus insolite.

D’autres sites remarquables font le bonheur des visiteurs d’Amorgos, notamment sur la crête de Troulos, la baie de Katapola ou l'ancien kastro de Chora.

On trouve également ici de belles randonnées dans des paysages qui en imposent, plages et des spots de plongée où ont été tournées des scènes du film de Luc Besson, Le Grand Bleu.

Type de vacances : plongée, randonnée, plage, culture.

Le + : pas trop fréquentée sauf été, le paysage

Anafi

Anafi
Anafi © milangonda - stock.adobe.com

La montagneuse et plutôt aride Anafi est une terre traversée par des chemins de randonnée, notamment un sentier côtier qui réserve des points de vue extraordinaires, entre falaises abruptes, criques et côtes rocheuses, et notamment, par exemple, depuis le sommet du mont Kalamos (465 m).

En route on découvre des hameaux, des chapelles, ou des monastères comme celui de Zoodochos Pigi, où l’on peut voir les vestiges d’un temple d’Apollon, ou celui de Kalamiotissa qui est situé sur une hauteur. On peut aussi accéder à des criques et des plages de sable doré, à la différence de la voisine Santorin.

Type de vacances : plage, nature, culture.

Le + : pas trop fréquentée (mais infrastrucutre hôtelière limitée).

Antiparos

Antiparos
Grotte d'Antiparos © Theastock - stock.adobe.com

Petite sœur de Paros dont elle est très proche, cette île est de dimensions très modestes et plus tranquille que sa voisine. On y trouve cependant des plages où l’on pratique des sports nautiques.

Vous avez également un site aussi intéressant que rafraîchissant : une grande grotte creusée dans une colline. Elle est hérissée de stalactites et de stalagmites.

Notez que depuis Antiparos, vous pouvez vous rendre rapidement à l’îlot inhabité de Despotikó pour goûter à ses saveurs sauvages.

Type de vacances : nature, plage.

Folégandros

Folégandros
Folégandros © hydraviridis - stock.adobe.com

Tranquille, « authentique », mais de plus en plus à la mode, l'île aride et montagneuse de Folégandros dispose de belles plages souvent nichées dans des criques. Son principal village est une petite merveille que surplombe l'église de Panagia accessible par un chemin qui vous fait grimper sur une montagne depuis laquelle, ce n’est pas surprenant, le panorama est à couper le souffle.

D’autres beaux points de vue sont à votre portée le long de sentiers qui sillonnent cette île plutôt aride. Une île reposante avec de beaux coins à explorer.

Type de vacances : plage, nature.

Le + : pas trop fréquentée.

Ios

Ios
Plage de Mylopotas © jsk12 - stock.adobe.com

L’ambiance de fête qui règne à Ios (située au sud de Naxos et au nord de Santorin) la nuit venue fait sa renommée… et suscite son évitement par certains. Mais ce n’est pas son seul centre d’intérêt.

En journée, ses plages (Mylopotas…), dont certaines sont tranquilles et/ou cachées, plaisent à tout le monde, de même que les balades que l’on s’offre dans sa nature sauvage (falaise haute de 300 m…). Au cours d’une de vos promenades, ne manquez pas d’aller vous recueillir sur la tombe d'Homère, laquelle est l’emplacement présumé du dernier domicile du mythique auteur de L’Iliade et de L’Odyssée

Type de vacances : nature, fête, plage, culture.

Le - : très fréquentée.

Naxos

Naxos
Portara à Naxos © Freesurf - stock.adobe.com

C’est la plus grande île des Cyclades. Naxos est traversée par une chaîne de montagnes dont le mont Zas est le point culminant. C’est le sommet le plus haut de l’île comme de tout l’archipel (1 004 m). Elle possède également des plaines fertiles dédiées à l’agriculture.

Sur cette terre qui fut celle de Dionysos, selon des récits mythologiques, on randonne à cœur joie, on profite de grandes plages de sable, ainsi que de sites remarquables comme le Portara, porte en marbre d’un temple d'Apollon, ou encore d’une forteresse vénitienne, parmi le patrimoine légué par la Sérenissime qui a dominé l'île pendant deux siècles… L'intérieur de l'île est préservé entre montagnes, routes sinueuses, petits villages et oliveraies. 

Type de vacances : nature, plage, culture.

Le + : la diversité des paysages, le patrimoine

Paros

Paros
Panaghia Ekatontapiliani © fabdrone - stock.adobe.com

Grande île occupée en son centre par la chaîne de montagnes Marpissa (point culminant : 755 m), Paros possède aussi plusieurs plaines en pente douce le long de son littoral. On s’y offre des balades très agréables. C'est la 3e plus grande île des Cyclades. Située au centre de l'archipel, c'est une bonne base pour rayonner dans les îles environnantes.

Outre des plages d’une belle diversité où l’on peut pratiquer des sports nautiques, Paros vous invite à découvrir un monument incontournable : l' église de la Panaghia Ekatontapiliani, située à Parikiá. Les parties les plus anciennes de cet édifice remontent au 4e siècle.

Pour la vie nocturne, c’est au port de Naoussa que l’on se rend ! Enfin, Paros est très prisée par les Français.

Type de vacances : nature, plage, culture, fête.

Petites Cyclades

Petites Cyclades
Donoussa © milangonda - stock.adobe.com

Les petites Cyclades forment un archipel à l’ouest et au sud de Naxos et se constituent d’îles nommées Donoussa, Kéros, Iraklia, Pano Koufonissia (la plus touristique), Schinoussa

Elles sont en quelque sorte un résumé des Cyclades dans leur ensemble. Ici ou là vous trouvez des villages, des plages, des sites de plongée, des itinéraires de randonnées, des grottes marines à visiter, des découvertes de rochers sculptés par les éléments sur le littoral, ou encore des spots appréciés d’oiseaux migrateurs… Elles sont encore tranquilles, mais la fréquentation est à la hausse en été, particulièrement à Koufonissia.

Type de vacances : nature, plage.

Le + : moins fréquentées

Santorin

Santorin
Santorin © Patryk Kosmider - stock.adobe.com

Avec quatre autres terres volcaniques, Santorin forme un petit archipel qui est ce qui reste d’une ancienne grande île. L’une d’elles, Néa Kaméni, est située au centre d’une caldera et est dotée d’un cratère.

Comme Mykonos, c’est une star des Cyclades grâce à ses harmonieux villages qui, perchés sur des falaises, font le bonheur des photographes. Très touristique, Santorin possède des hébergements et restaurants de luxe. C'est aussi une halte obligée de tous les navires de croisière qui parcourent la mer Égée.

Ses plages de sable coloré (noir, rouge, blanc), ses spots de plongée, ses vignes très anciennes et sa gastronomie sont autant d’attraits, auxquels on ne manque pas d’ajouter le site archéologique d'Akrotiri, cité disparue lors d’une éruption en 1600 av. J.-C. De superbes fresques y ont été mises au jour et sont à voir dans un musée à Fira.

Lire notre article Santorin, nos coups de coeur

Type de vacances : plage, culture, nature.

Le - : très fréquentée.

Syros

Syros
Ermoupolis © NoraDoa - stock.adobe.com

Syros est le chef-lieu des Cyclades et la plaque tournante de l'archipel. La ville d’Ermoupolis vibre en conséquence d’une activité relativement intense, ce qui est peu commun dans l’archipel - il s’y étend des chantiers navals.

Sur le plan urbanistique, si l’on y trouve des quartiers traditionnels, elle en possède d’autres exprimant une architecture néo-classique, ainsi que des hôtels particuliers cossus, ou encore une église surmontée d’un dôme qui domine la cité.

Des plages sont bien sûr là pour que les habitants et les visiteurs se détendent - les amateurs de randonnée peuvent en dénicher de discrètes. Notez que l’île a fait du loukoum sa spécialité…

Type de vacances : nature, plage, culture.

Sikinos

Sikinos
Sikinos © milangonda - stock.adobe.com

Sikinos fait partie de ces îles restées un peu à l’écart de l’effervescence touristique. On vient la visiter en haute saison, mais c’est pour la quiétude que l’on y trouve !

Autre atout : ses paysages sauvages, à découvrir lors de randonnées que l’on agrémente de balades dans les villages, près d’un monastère ou d’une chapelle bâtie sur un monument romain, ou bien de baignades sur les quelques plages de cette terre au charme particulier.

Type de vacances : nature.

Le + : pas trop fréquentée.

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Réservez votre transfert Lyon <> Aéroport

Transfert Aéroport
Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Besoin d'évasion ? Réservez votre hébergement dès à présent

Hôtels
HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

HomeExchange - Echange de maison et d’appartements : inscription gratuite

Echange de maisons