Les plus belles îles de France

Les plus belles îles de France : Manche

On ne le présente plus, le Mont Saint-Michel fait partie des îles françaises situées dans la Manche. Mais ce n'est certainement pas la seule ! Découvrez donc une première sélection de ces mini territoires qui longent les côtes normandes et bretonnes. 

Tatihou - Manche

Tatihou - Manche
© jakezc - Adobe Stock

Dans la Manche, à courte distance de Saint-Vaast-la-Hougue (Manche, Normandie). Accessible par bateau depuis Saint-Vaast, ou à pied lors de certaines marées basses. Il est recommandé de réserver sa place auprès de l’Accueil Tatihou (quai Vauban à Saint-Vaast), car l'accès à l'île est limité à 500 visiteurs par jour

Cette île doit son nom aux Vikings. Hou signifie terre entourée d’eau en noroît, tandis que Tati vient, pense-t-on, d’un nom propre. Rien à voir avec Tahiti donc, ni avec le cinéaste Jacques Tati !

Classée zone Natura 2000, elle se constitue de parcs ostréicoles et d’une réserve ornithologique (goélands argentés, bruns et marins, tadornes de Belon…). On y visite un musée (beaux-arts, archéologie, ethnologie, histoire naturelle) et une tour construite selon les plans de Vauban (XVIIe siècle) qui fait face au fort de la Hougue, du même Vauban.

Pour en savoir plus :
www.tatihou.manche.fr 
Consulter notre guide de voyage Normandie.

Mont Saint-Michel - Manche

Mont Saint-Michel - Manche
© 4Max - Adobe Stock

L'une des icônes de la France et, à chaque fois, un pur enchantement de près comme de loin pour le voyageur, même s'il y a foule certains jours !

Cet îlot de la Manche se trouve dans la baie qui porte son nom, entre Granville (Normandie) et Saint-Malo (Bretagne). C’est un joyau du patrimoine français et même mondial, qui figure au premier rang des destinations touristiques les plus fréquentées en France

Le Mont-Saint-Michel est une toute petite île rocheuse consacrée à saint Michel. Grâce aux travaux de réaménagement du site, avec notamment l'installation d'une pont-passerelle et la destruction de l'ancienne digue-route, il retrouve son caractère insulaire, particulièrement flagrant lors des grandes marées.

Occupé par l’homme depuis le haut Moyen Âge, le Mont est orné de superbes bâtiments religieux romans et gothiques (abbaye, église paroissiale), ainsi que d’habitations anciennes qui s’apprécient à travers des ruelles où abondent commerces et restaurants…

Pour en savoir plus :
www.ot-montsaintmichel.com 
www.accueilmontsaintmichel.fr
Consulter notre guide de voyage Normandie.
Voir les photos du Mont-Saint-Michel.

Îles Chausey (Manche) et anglo-normandes

Îles Chausey (Manche) et anglo-normandes
© Oligo - Adobe Stock

Des petits bouts de paradis bucoliques au large du Cotentin. Seul archipel normand resté français malgré le traité de Brétigny (1360), les îles Chausey s’étendent sur 5 000 ha maritimes. D’origine granitique, les îles Chausey fournirent la pierre utilisée pour construire le Mont-Saint-Michel, Saint-Malo et une partie des trottoirs de Paris et de Londres. Une partie de l'archipel est la propriété du Conservatoire du littoral.

Seule la Grande Île est peuplée et l'archipel demeure une destination de choix pour les passionnés de pêche et de voile.

Plus au nord, les îles anglo-normandes ne sont pas françaises, mais accessibles depuis la Normandie, alors on fait une exception… 

Dans la Manche, à l’ouest de la péninsule du Cotentin (Manche, Normandie). On y accède par bateau depuis plusieurs ports normands, bretons et britanniques. Trois aéroports : Jersey, Guernesey et Aurigny.

Cet archipel est une curiosité géopolitique puisqu’il dépend directement de la Couronne britannique depuis le Moyen Âge. On y parle anglais mais aussi des dialectes normands. Les Channel Islands comprennent Jersey, Guernesey (Guernsey) et Aurigny (Alderney), ainsi que plusieurs îlots. Outre de beaux paysages typiquement normands et de charmants ports et villages, ces îles donnent à voir des sites remarquables.

À Jersey : château Mont-Orgueil (XIIIe-XIVe siècles), plage de sable blanc de Saint-Brelade (avec palmiers !), spot de surf en baie de Saint-Ouen…

À Guernesey, la Maison d'Exil de Victor Hugo (Hauteville House) est incontournable.

Quant à Aurigny, elle est appréciée pour sa nature préservée. Partout, des lieux de mémoire et des musées rappellent que les îles anglo-normandes ont été occupées par les Allemands durant la Seconde Guerre mondiale. 

Pour en savoir plus :
www.manchetourisme.com/fr/chausey
www.jersey.com 
https://www.visitguernsey.com/francais
www.visitalderney.com
http://www.maisonsvictorhugo.paris.fr/
Consulter notre guide de voyage Îles anglo-normandes.
Voir les photos des Îles Chausey et des Îles anglo-normandes.

/guide_voyage_lieu/12162-iles_chausey.htm

Bréhat - Côtes d'Armor

Bréhat - Côtes d'Armor

Située dans les Côtes-d’Armor (Bretagne), cette île de la Manche est accessible par vedette depuis L'Arcouest – distant de 2 km – et d’autres ports de la baie de Saint-Brieuc

Bréhat – Enez Vriad en breton – est le navire amiral d’un archipel constitué d’une centaine d’îlots et de gros récifs. Il s’agit en fait de deux îles réunies par un pont construit à l’époque de Vauban. On peut y voir de magnifiques paysages qui se partagent entre côtes de granit rose, et landes, ou étendues verdoyantes et très fleuries qui sont favorisées par un microclimat.
C’est un site apprécié des randonneurs… après avoir été prisé des corsaires qui en firent un de leurs ports d’attache. 

Pour en savoir plus :
www.brehat-infos.fr
Consulter notre guide de voyage Bretagne.
Voir les photos de Bréhat.

Batz - Finistère

Batz - Finistère
© philippe Devanne - Adobe Stock

Dans la Manche, au large de Roscoff (Finistère, Bretagne), à une quinzaine de minutes par bateau. 

L’île de Batz se découvre au gré de randonnées pédestres ou cyclistes. On y apprécie des espaces naturels d’une belle diversité : dunes, landes, zones humides, plages de sable fin, côtes rocheuses. Vivant au rythme de ses activités agricoles et halieutiques, elle dispose de commerces et services comme sur le continent.

La douceur de son climat a permis la création du Jardin Georges Delaselle, lequel porte le nom d’un assureur parisien de la Belle Époque, passionné de botanique. Ses collections, entretenues par le Conservatoire du Littoral, sont riches de deux mille espèces de plantes exotiques. Surprenant !

Pour en savoir plus :
www.iledebatz.com
Consulter notre guide de voyage Bretagne.

Texte : Michel Doussot

Les articles à lire

Bons Plans Voyage