Impossible de ne pas aller faire un tour à Olympie, le site archéologique, comme son nom l'indique à accueilli les... Jeux Olympiques ! Et une fois que vous aurez joué à l'athlète de haut niveau, rejoignez la station balénaire de Nauplie ou la ville médiévale de Monemvassia pour un repos bien mérité ! 

Les sites du Péloponnèse : Épidaure, Mycènes, Olympie, Mystra

Les sites du Péloponnèse : Épidaure, Mycènes, Olympie, Mystra
Olympie © elgreko - Fotolia

Au sud de la Grèce continentale, la péninsule du Péloponnèse possède un relief tourmenté, des golfes profonds, des montagnes sauvages et de rares plaines où poussent oliviers et orangers. Une superbe région, entre mer et montagne, offrant de magnifiques paysages au voyageur.

Théâtre de nombreux épisodes de l’histoire grecque, le Péloponnèse compte plusieurs sites archéologiques d’exception, connus dans le monde entier.

Commençons par Mycènes, dont les ruines perchées (classées à l’Unesco) appartiennent à la civilisation dite « mycénienne » – Agamemnon en est la figure la plus illustre – au même titre que les sites de Tyrinthe et de Pylos. Elles datent principalement du 17e au 12e s av. J.-C. ; plus de sept siècles les séparent de l'Acropole d'Athènes.

Plus au sud, le célèbre théâtre d’Épidaure (Unesco) est l'un des sites les plus visités de Grèce. Et pour cause… Avec une capacité de 12 000 places et son acoustique parfaite, c’est un endroit aussi grandiose que magique. Juste à côté, on peut visiter le sanctuaire d’Asklipios (Esculape), fils d'Apollon et dieu de la médecine, qui ouvrit à Épidaure le premier « centre de soins » de l’Histoire.

À 322 km d'Athènes, au pied du mont Kronion, Olympie est un autre site archéologique exceptionnel, lui aussi classé par l’Unesco. Il fut pendant près de dix siècles un centre religieux majeur, très régulé et hiérarchisé, dont le rituel le plus faste n’était autre que…  les Jeux Olympiques.

Enfin, tout près de Sparte (l’éternelle ennemie d’Athènes dont il ne reste rien), Mystra est une splendide ville fantôme médiévale (Unesco), située dans un cadre extra. L’un des musts du Péloponnèse.

Voir les photos du Péloponnèse

Nauplie

Nauplie
© Corentin - Fotolia

Un petit bijou à 2 h 30 de route d’Athènes et 56 km de Corinthe. Le petit port de Nauplie fut la première capitale de la Grèce après la fin de l'occupation turque en 1822, avant qu'Athènes ne le redevienne en 1834.

Aujourd’hui, Nauplie, plaisante ville balnéaire, constitue un point de chute idéal pour sillonner la partie nord du Péloponnèse.

La vieille ville a beaucoup de charme avec son air italien, son unité de style et son vieux fort vénitien à l'entrée du port, niché au fond du golfe d’Argolide.Maisons colorées, balcons ouvragés, églises, ancienne mosquée, fontaines, ruelles romantiques à la tombée de la nuit… Nauplie est un pur enchantement. Pour les Grecs, elle est, paraît-il, la ville de l'amour.

Panorama à 360° époustouflant depuis le fort Palamède, qui surplombe la ville et le golfe à plus de 216 m de hauteur. Aux portes de Nauplie, ne manquez pas le site archéologique mycénien de Tirynthe, classé au Patrimoine mondial de l’Unesco.

Voir les photos de Nauplie

Monemvassia et le Magne

Monemvassia et le Magne
© Y. Papadimitriou - Fotolia

Situé au sud-est de la péninsule, Monemvassia est l’une des plus belles étapes du Péloponnèse. Monemvassia est un village médiéval enchanteur, caché derrière un promontoire rocheux, enserré dans des remparts vénitiens plongeant dans la mer et relié à la terre par une digue. La vue depuis la citadelle est inoubliable. Un sorte de Gibraltar grec, qui a conservé toute son authenticité.

Tout au sud du Péloponnèse, la région du Magne ne vous laissera pas de marbre. Des paysages désolés et sauvages, des montagnes pelées battues par les vents, des murets de pierre sèche et de petits villages… On dirait une sorte de Connemara méditerranéen.

Le Magne, région de fort caractère, séduira les routards : le fameux écrivain-voyageur britannique Bruce Chatwin, amoureux de cette terre, a fait disperser ses cendres ici, près du village de Kardamyli.

Voir les photos de Monemvassia

Texte : Routard.com

Grèce Les articles à lire

Voyage Grèce

Bons Plans Voyage

Services voyage