France - Patrimoine en danger : le cri d'alarme de Stéphane Bern

France - Patrimoine en danger : le cri d'alarme de Stéphane Bern
Stéphane Bern et Philippe Gloaguen,directeur du Routard © DR

« Nous sommes à la veille d'un désastre si nous ne nous mobilisons pas. Il y a un enjeu de civilisation devant nous. » C’est le cri d’alarme lancé la semaine dernière dans un entretien au Figaro par Stéphane Bern, plus que jamais engagé dans la défense et la sauvegarde des monuments et du patrimoine français.

Un engagement que le Routard, qui a publié à l’automne dernier La France de Stéphane Bern, partage et soutient, alors que l’animateur de Secrets d’histoire s’apprête à lancer le 4e loto du patrimoine.

Selon Bern, la situation est alarmante et il est temps d'agir mieux et plus vite. La destruction en cours de la chapelle Saint-Joseph à Lille est un « signal dévastateur » du désengagement de l’Etat, tout comme celle du pavillon Napoléon III à Saint-Cloud ou le projet de tours sur l’île Séguin à Boulogne. Et, comme il le souligne au Figaro, derrière le patrimoine, il y a des centaines de milliers de vies en jeu, dont quelque 35 000 artisans d'art. Un constat inquiétant assombri par la pandémie de Covid-19 qui a entraîné une forte diminution des recettes des sites en 2020.

Aujourd’hui, rappelle Stéphane Bern, notre patrimoine se retrouve au bord d’un « désastre » si l’Etat, mais aussi les Français, ne se mobilisent pas en sa faveur. Un combat d’avenir car si on laisse les trésors de notre passé se dégrader, les futures générations perdront le lien avec leur histoire.

Pour en savoir plus et apporter son soutien, consulter le site de la Mission Stéphane Bern pour le patrimoine.

Toutes les actus

Les articles à lire

Bons Plans Voyage