Key West, la rebelle

Repaire d’écrivains ou attrape-touristes ? Située à l’extrémité sud des États-Unis, Key West cultive sa légende. A 250 km de Miami et 150 km seulement de Cuba, Key West est le dernier des Keys de Floride, ces quelque 800 îles égrenées dans les eaux turquoise du golfe du Mexique au sud de la Floride.

Avec ses magnifiques demeures en bois de style caraïbe noyées dans des jardins tropicaux, Key West entretient le souvenir d'Hemingway dans un climat chaud toute l'année. Capitale de la "Conch Republic" - Etat indépendant créé pour rire en 1982 -, Key West soigne sa singularité : c'est sans doute pour cette raison qu'elle attire nombre d'artistes et une importante communauté gay qui a fait de l'île l'une de ses terres promises.

Avec tant d'atouts, Key West est devenue l'une des Mecque du tourisme américain. Parfois un peu trop. Mais dès qu’on s’éloigne des marchands de tee-shirts et de la foule, le charme revient.

Texte : Chantal Dussuel

Mise en ligne :

Floride Les articles à lire

Tous les articles