L’Anjou, côté jardins

L’Anjou, côté jardins
Parc oriental de Maulévrier

Premier département horticole de France, le Maine-et-Loire cultive depuis des siècles son amour pour les fleurs et les plantes. Il en résulte une foison d’espaces verts si nombreux que l'on s’y perd un peu. Avec l’arrivée des beaux jours, nous avons sélectionné pour vous les meilleurs spots d’Anjou pour se mettre au vert sans s’ennuyer une seule seconde. Potager atypique, jardin dépaysant, parc ludique : attendez-vous à être surpris !

Le Clos des Vignes, la Méditerranée en bord de Loire

Le Clos des Vignes, la Méditerranée en bord de Loire
JL. Gaignard

Commençons par un coup de cœur. Le genre d’endroit tellement paisible qu’on aimerait le garder pour soi. Peu visible de l’extérieur, le Clos des Vignes reste à l’abri des regards. Coincé entre la route et le fleuve, sur une parcelle étroite de 200 m de long, ce superbe jardin méditerranéen invite à la contemplation. D’ici, la vue sur la Loire est imprenable.

La fameuse « douceur angevine » a permis aux plantes et aux arbres méditerranéens de s’adapter parfaitement à l’environnement local. Réalisé avec les jeunes du lycée agricole et horticole du Fresne, le Clos des Vignes est un clin d’œil au roi René, qui avait lui-même ramené des plantes méditerranéennes en Anjou.

Lavandes, pins, cyprès, romarin et palmiers composent le jardin. À visiter de préférence en fin de journée, quand la lumière est belle. Et l’été, quand les agapanthes sont en fleur… Mais en basse saison, personne ne vient perturber le calme des lieux. On entendrait presque les cigales…

À Saint-Gemmes-sur-Loire, à 6 km dAngers, au niveau de la sortie de la route du Port Thibault. Accessible gratuitement toute lannée. Le parcours de la Loire à vélo passe juste en contrebas.

Terra Botanica, allez-y en famille !

Terra Botanica, allez-y en famille !
Terra Botanica / Anjou tourisme

Premier parc à thème végétal en Europe, Terra Botanica est une attraction incontournable de la région. Extrêmement bien conçu, le parc a su relever le défi de rendre la botanique « sexy ». Les plantes ne se résument plus à un simple nom latin écrit sur une pancarte : elles racontent une histoire, elles sont mises en scène et sublimées dans des serres incroyables.

Terra Botanica est une véritable Arche de Noé version végétale : bambouseraie, bayous de Louisiane, jungle, serre à orchidées, plantes à fibres textiles, aromatiques, médicinales… En tout, 275 000 plantes vivaces poussent sur les 12 hectares du parc ! Le tout sans pesticide ni produit chimique.

Même s’il a d’abord été pensé pour les enfants, le parc se révèle être tout aussi passionnant pour les adultes. Quelques nouveautés misent sur l’immersion pour rendre l’apprentissage toujours plus ludique. Sensations garanties avec le film en 4D où l’on se « transforme » en goutte d’eau afin d’entrer dans une plante ! À voir aussi, la simulation de tempête pour se plonger dans l’expédition de Lapérouse, en 1785.

Ne surtout pas manquer les quatre serres qui reconstituent les conditions climatiques extrêmes dans lesquelles certaines plantes évoluent. On reste bouche bée d’admiration devant les colonnes d’orchidées dans la brume, les cactus sous une chaleur écrasante et la serre glaciale. Le clou du spectacle : le parc et ses environs vus du ciel. Pour 3 € de plus, un ballon géant vous transporte à 150 m de haut.

Ouvert du 2 avril au 2 octobre. Liaison directe en tramway depuis la gare (arrêt Terra Botanica à 500 m), et à 10 min en voiture dAngers. Il faut y consacrer une bonne demi-journée, voire une journée entière pour en profiter pleinement.

Quand le potager devient art au château Colbert

Quand le potager devient art au château Colbert
Potager - Château Colbert / Anjou tourisme

Le Château Colbert abrite un potager pas comme les autres. Les quatorze carrés de plantations sont autant d’oeuvres d’art. Mi-jardinier, mi-artiste, le « potagiste » a fait de la terre une toile, sur laquelle il forme au gré de ses inspirations un éventail, un tipi de haricots de deux mètres de haut, un dessin géométrique… Les « tableaux » sont achevés l’été, lorsque les légumes sont sortis de terre et que le végétal colonise les structures.

Ici, la production est 100 % bio. On trouve des légumes classiques, mais aussi des végétaux plus originaux : des arachides, de l’oca du Pérou (proche de la pomme de terre) ou encore des crosnes du Japon, tous bien acclimatés à la douceur angevine.

Le gros plus : la cueillette y est tolérée, dans la mesure du raisonnable. Si vous voulez déguster comme il se doit les produits du potager, sachez qu’ils se retrouvent tous dans les assiettes du restaurant gastronomique du château.

Château Colbert à Maulévrier. Potager ouvert de juin à octobre, tous les jours sauf le lundi. Visite guidée sur demande. Ticket dentrée combiné au parc oriental de Maulévrier à 10 euros.

Jouer les apprentis botanistes à Camifolia

Jouer les apprentis botanistes à Camifolia
Camifolia

Le jardin Camifolia est le temple des plantes santé, beauté et bien-être. Comment soigner un mal de tête ? Comment retrouver une chevelure de rêve ? La visite guidée apporte les remèdes à tous les maux, avec son lot d’anecdotes. En tout, 550 espèces de plantes aux effets étonnants parsèment le jardin, dont la vedette est la camomille.

Dès le hall d’accueil, le parcours invite à toucher, à sentir et à reconnaître les plantes. L’éveil des sens se poursuit à l’extérieur, où les variétés de menthe parfument délicieusement les doigts. Un petit circuit sensoriel incite les enfants à marcher pieds nus pour reconnaître les différents matériaux au sol.

Le coin des plantes toxiques et celui des plantes tinctoriales regorgent d’informations parfois surprenantes. Enfin, plusieurs animations sont proposées un peu partout, comme l’extraction d’huiles essentielles. De quoi devenir incollable sur les propriétés et les vertus des plantes médicinales.

 Ouvert du 1er mai au 30 octobre. À Chemillé-en-Anjou.

Parc oriental de Maulévrier, escale au Japon

Parc oriental de Maulévrier, escale au Japon
Parc oriental de Maulévrier

C’est sans aucun doute l’un des plus beaux jardins de France. Au parc oriental de Maulévrier, le travail de taille à la japonaise sur les végétaux est vraiment remarquable.

Prenez le temps d’observer des détails originaux et bien pensés : la taille en transparence des bambous laissant entrevoir le lac, ou les branches en cascades du sophora pleureur. Certains vestiges de l’Exposition universelle de 1900 subsistent, comme la corne d’or flottant au-dessus du lac.

Plus de 400 espèces de plantes s’épanouissent sur les 12 hectares du jardin. Même en pleine période estivale, l’ambiance zen ne s’évanouit pas. Mais c’est au printemps et en automne que les couleurs sont les plus belles, entre les cerisiers en fleurs et les érables flamboyants.

La conception même du parc rend aussi hommage à la sagesse nippone. En plein cœur du jardin, le parcours de l’eau symbolise celui de la vie : la cascade correspond à la naissance, puis elle se jette dans l’immense étendue d’eau, calme comme l’âge adulte. Un lac dont on ne voit pas la fin, laissant supposer l’éternité de l’autre côté…

Ouvert du 15 mars au 15 novembre. Possibilité de visiter le jardin en nocturne pour une atmosphère encore plus poétique.

Fiche pratique

Pour préparer votre séjour, consultez notre guide en ligne Pays de la Loire

Anjou Tourisme

Où dormir ?

- Complexe hôtelier Loire&Sens. 11, chemin du Bois Guillou, à Juigné sur Loire (15 min d’Angers). Accueil convivial, chambres spacieuses donnant sur une petite terrasse agréable. Un ancien relais de chasse au calme, dont le caractère ancien a été préservé. Pourvu d’un espace bien-être et d’un excellent restaurant.

Trouvez votre hôtel en Maine-et-Loire

Où manger ?

- La Table de la Bergerie, à Champ sur Layon, entre Angers et Cholet. Cadre idyllique au beau milieu des vignes. Excellent rapport qualité-prix, même pour le menu gastronomique. Accords mets et vins, cépages locaux à l’honneur.

Texte : Anissa Hammadi

Mise en ligne :

Pays de la Loire Les articles à lire

Services voyage